Aptera : une voiture électrique conçue comme un avion

jeudi 26 mars 2009 Écrit par  Alexandra Lianes

voiture électrique Aptera

 J'ai deux-roues à l'avant, une à l'arrière. Je suis aérodynamique et je ne consomme pas de carburant. J'ai été élue invention de l'année par le Time Magazine. Je suis.... l'Aptera. Conçue par la société américaine Campbell, elle sera disponible en Californie dès le mois d'octobre prochain. [Mise à jour du 3 décembre 2011 : La société Aptera arrête son activité, faute de financement.]

Sans aucune doute la voiture nous fera toujours réver. Mais polluante, bruyante, coûteuse... bien des arguments écologiques s'élevent contre ce moyen de transport né au XIXe siècle. Et pourtant, certaines nouveautés nous invitent dans une autre dimension, plus économique et écologique, c'est le cas de l'Aptera.

voiture électrique.jpgAptera, terme grec qui signifie "Wingless Flight" ou vol sans ailes en français, ne laisse pas indifférent. Cette invention de la société Campbell attire tout d'abord par son look. Blanche, étincelante, en matériau composite, équipée de deux roues à l'avant et une à l'arrière... Ses concepteurs ont beaucoup misé sur le design. Mais pas seulement.  

Car il s'agit là d'un véritable bijou de technologie. Ses formes ne sont pas seulement hors du commun, elles sont aussi très aérodynamiques, facilitant ainsi sa pénétration dans l'air et diminuant donc ses besoins en énergie pour avancer.

Pour réduire ses besoins en énergie, son poids est aussi divisé par deux comparé au poids moyen des véhicules traditionnels. Elle ne pèse que 680 kilos pour 4,40 mètres de long par 2 m de large. Et pour rentrer plus facilement dans cet ovni roulant de seulement 1m34 de haut, l'Aptera dispose de portes papillons (ouverture à la verticale). 

Cerise sur le gâteau, la climatisation à bord est assurée grâce à l'énergie produite par des panneaux photovoltaïques. 

160 km par recharge et 14 kWh au 100 km 

Son autonomie, estimée à 160 km par recharge, est relativement faible. Mais l'idée consiste à optimiser un véhicule urbain. 160 km semblent donc suffisants au regard de la distance moyenne domicile-travail qui est de 25,9 km (Source : Insee 2004). Et d'après les estimations du constructeur, sa consommation au 100 kilomètres devrait se situer entre 11 et 14 kwh au 100 km.

Caractéristiques techniques

Batteries : lithium-phosphate de fer
Capacité des batteries : 17-22 kWh
Autonomie : 160 kilomètres
Temps de recharge : 8 à 10 heures
Conso (Kwh/100 km) : 11 - 14 kWh
Vitesse de pointe : 144 km/h
Puissance du moteur : 70 CV
Coûple maxi : 150 m.N
Boîte de vitesse : un seul rapport de transmission de 8,2 : 1.
Poids : 680 kg
Dimensions L x l x h : 440 x 208 x 134
Climatisation solaire
Le constructeur n'est pas à ce jour en mesure de donner des informations sur la durée de vie des batteries.

voiture électrique

La légèreté de l'ensemble n'est pas de nature à rassuer quant à la sécurité. Détrompez-vous. Le fabricant explique que sa structure en matériau composite plus légère que l'acier est trois fois plus résistante.

Quant à son pon prix, il n'est pas hors de proportion par rapport à une voiture traditionnelle. Elle devrait en effet être commercialisée entre 25 000 et 45 000 dollars (soit entre 19 000 et 34 000 €). On peut imaginer que son prix pourrait être rendu compétitif par l'augmentation de la production. Sans compter que les économies de carburant réalisées sont substantielles : il faut compter 154 € (au prix fort de l'électricité soit 0,11 cts du kWh) pour 10 000 km. Reste que la durée de vie des batteries est encore limitée et que leur coût  de remplacement, risque de perturber singulièrement l'équation économique de la voiture. Le constructeur n'a pas été en mesure de nous fournir des informations sur ce sujet. 

Les Californiens seront les premiers servis. 4 000 d'entre eux l'auraient déjà réservée. L'Aptera sera commercialisée sur le territoire américain à partir de 2010. Et Campbell se fixe l'objectif ambitieux d'en produire 100 000 dans les 5 prochaines années. 

Un modèle hybride de l'Aptera est également en développement, ce qui résoudrait en partie le problème des batteries. Il doit être commercialisée en 2010. voiture-electrique-aptera-1.jpg

A lire aussi sur DDmagazine : 

Voiture électrique, combien de CO2 ? 

Voiture électrique : des stations alimentées par des éoliennes

Qui conduira le Roadster électrique de Tesla en 2009 ?

 

2 Commentaires

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.