Loue toiture contre installation photovoltaïque

lundi 30 mars 2009 Écrit par  Laurence Parmelan

Autre titre : Finance installation photovoltïque contre location de toiture 

Saviez-vous que vous pouvez louer votre toiture pour y faire installer une centrale photovoltaïque ? Aussi incroyable que cela puisse paraître des producteurs - exploitants d’énergies renouvelables proposent de telles offres. C’est le cas de 8’33, spécialisé dans les installations sur des toitures d’au moins 5 000 m². Décryptage.


Vous êtes un entrepreneur ou une collectivité locale,  vous disposez d’une toiture d’au moins 5 000 m² ou envisagez une telle construction. Bonne nouvelle, votre toit peut vous rapporter de l’argent. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, les mètres carrés de toitures, qui jusque là étaient source de dépenses,  deviennent source de revenus.

Comment ? Grâce à une double installation : d'une membrane d'étanchéité et d'une centrale photovoltaïque exploitée par un tiers sur votre toiture. En plus de financer la centrale, elle vous paie un loyer pour la mise à disposition du toit. 

C’est ce que propose la société 8’33, comme 8 minutes et 33 secondes - le temps nécessaire à un photon pour parcourir la distance du soleil à la terre – un producteur exploitant d’énergies renouvelables.

Comment ça marche ?

La société 8’33 se positionne sur un marché à deux dimensions : l’étanchéité de la toiture et la production d’électricité à partir de panneaux souples photovoltaïques.

Elle propose ainsi, dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction neuve, des solutions d’étanchéité auxquelles sont intégrées des panneaux solaires photovoltaïques. Techniquement cela se traduit par l'installation sur toute la toiture de membranes d’étanchéité, dans lesquelles sont intégrés des panneaux photovoltaïques souples, là ou le toit le permet (expostion, contraintes techniques…).

Emmanuel Berthod, directeur associé de 8’33 insiste : "Nous travaillons avec des fabricants d’étanchéité qui ont développé un procédé pour intégrer des capteurs photovoltaïques." Le deuxième élément clé, poursuit le responsable, 8'33 sous traite la pose à des étancheurs qualifiés pour ce type d’installations.

Qui paie quoi ?

Concrètement, l’entreprise ou la collectivité, paie les frais d’étanchéité et met à la disposition de 8’33 sa toiture qui servira à l’installation d’une centrale photovoltaïque. En contrepartie, 8’33 reverse une location mensuelle de l’ordre de 1 à 2 € du mètre carré exploité par mois ?. 8’33 participe également aux coût de la membrane d'étanchéité solaire "à hauteur de 20 % des coûts sur la zone équipée de panneaux photovoltaïques", précise Emmanuel Berthod.

8’33 va elle financer et prendre à sa charge l’intégralité des frais d’installation et d’exploitation (matériel PV, contrat de garantie, entretien) de la centrale photovoltaïque et ce pour une durée de 20 ans.  

Concrètement, 8’33 devient exploitant-producteur d’électricité. La société vend l’électricité à EDF à 60 cts du kWh, dans le cadre d’un contrat de vente de l’électricité renouvelable de 20 ans.

L’entreprise, pour sa part, paie les frais d’étanchéité et perçoit une location de sa toiture pendant une durée garantie de 20 ans.

Il s’agit d’un contrat emphytéotique.

Que se passe-t-il au bout de 20 ans ?

L’entreprise ou la collectivité devient propriétaire de la centrale solaire. Il faudra néamoins très probablement remplacer les onduleurs, qui ont une durée de vie moyenne de 10 à 15 ans, pour continuer à exploiter la centrale. Et elle peut ensuite continuer à exploiter la centrale qui produira encore 80 % d’électricité "dans le pire des cas", précise Emmanuel Berthod. C’est en effet ce que garantissent les fabricants de panneaux photovoltaïques qui prévoient une durée de vie de 30 ans. Et c’est là encore un minimum.

Le souscripteur peut également décider de signer un nouveau contrat d’exploitation avec 8’33, dont les conditions seront à renégocier.  A cette échéance, la technologie des panneaux photovoltaïque aura fortement évoluée. Il sera également envisageable pour le souscripteur d’opter pour le remplacement de son installation par une technologie de pointe et d’un nouveau contrat avec la société.

 La collectivité ou l’entreprise pourra également décider de faire démonter l’installation. 8’33 s’engage à effectuer le démontage et à faire recycler les panneaux.

Qui peut souscrire à cette offre ?

L’offre commerciale de 8’33 est destinée aux entreprises industrielles, commerciales ou tertiaires ou aux administrations. Celles-ci doivent disposer d’un toit d’une surface minimale de 5 000 m².
"Les capteurs s’adaptent à tous types de toitures", explique Emmanuel Berthod. L’idéal étant un support plan dont l'inclinaison est de 5 % (3% au minimum) et jusqu’à 30 % pour éviter une dégradation des capteurs liés à une stagnation de l’eau.

Techniquement, quelle est l’offre de 8’33 ?

La société 8’33 travaille avec des fabricants de membranes d’étanchéité souples en TPO (polyoléfine thermoplastique) et en bitume. Le fournisseur des panneaux solaires est la société Unisolar.

Caractéristiques techniques des panneaux solaires :

Avantages : panneaux légers et souples plus respectueux de l’environnement. Demande seulement 10 % de silicium par rapport aux panneaux traditionnels cristallins et utilise moins de matière grise à la production. Ce qui induit un coût d’achat inférieur.
Les panneaux souples présentent également une bonne sensibilité au rayonnement diffus et s’adapte à tous types de toitures.

Le principal inconvénient de ce type de panneaux : ils sont deux fois moins productifs au m² qu’un panneau cristallin.

Poids au m² : entre 3,5 et 5 kg (étanchéité incluse)
Production (1 kilowatt crête) :  20 m²
1kWc : environ 1 000 kwh/an en region rhone alpes