Un réseau de jardiniers engagés pour la biodiversité

jeudi 09 avril 2009 Écrit par  Laurence Parmelan

jardin-biodiversite-4.jpgL’association Noé Conservation lance le programme "Jardins de Noé". Un projet visant à créer un réseau national de jardins dédiés à la biodiversité en France. Grâce à un site web, les jardiniers, amateurs et professionnels, partagent les bonnes pratiques afin de favoriser le retour de ces petites bêtes amies de nos jardins et de préserver l’environnement.

Les jardins représentent aujourd’hui en France plus d’un millions d’hectares et concernent 13 millions de jardiniers amateurs ou professionnels, selon Noé Conservation. Un espace considérable où tous les enjeux environnementaux y sont illustrés et font des jardins de véritables laboratoires du développement durable. "L’objectif est d’apprendre et de faire évoluer ses pratiques, petit à petit", explique l'association.

En mobilisant particuliers, collectivités et entreprises, Jardins de Noé souhaite promouvoir de nouvelles - ou plutôt oubliées - pratiques dans le jardin en faveur de l’environnement.

Sur le site Internet de l’association, les jardiniers de France sont invités à partager leurs expériences. Dans cet espace interactif, des fiches conseil et un forum de discussion sont mis à la disposition des jardiniers. Une mine d'informations sont à la disposition des (futurs) jardiniers sur les animaux et les plantes sauvages, les habitats du jardin ou encore des ateliers à faire avec les enfants.  

Tous les jardiniers sont invités à inscrire et à présenter leur propre jardin par un jardin virtuel où il inscrit les gestes mis en pratique dans son jardin pour sauvegarder la biodiversité.

jardin-biodiversite.jpg

Charte de conseils responsables

Mes 10 engagements pour le jardin
Je laisse un coin de jardin au naturel
Je mets en place une praire fleurie
J’aménage mon jardin pour la biodiversité
Je réduis ma consommation d’eau
Je fais un compost
Je limite l’éclairage de nuit
Je plante des espèces locales
J’améliore mon sol en respectant l’environnement
Je protège mon jardin en respectant l’environnement
Je deviens porte-parole de la biodiversité

Le programme Jardins de Noé s’appuie sur une charte de conseils responsables, "Mes 10 engagements pour le jardin" (voir encadré ci-contre) permet à tout jardinier de faire entrer la biodiversité dans son jardin.

Qu’il soit petit ou grand, en ville ou à la campagne, jardin d’agrément, verger ou potager, pour devenir "Jardins de Noé", il suffit de s’inscrire sur le site www.jardinsdenoe.org et d’appliquer au moins 3 des gestes de la charte. Pour chacun des gestes des fiches pratiques de conseils sont à la disposition des jardiniers qui pourront alors faire évoluer leurs pratiques jusqu’aux 10 engagements.

Noé Conservation espère ainsi développer une véritable trame verte sur toute la France et créer un réseau national de jardiniers éco-responsables.

La biodiversité au jardin c’est quoi ?

Lorsque l’on parle de biodiversité, le jardin est rarement le premier milieu qui vient à l’esprit. Pourtant, ce milieu semi-naturel peut accueillir de très nombreuses espèces. Certes, point de loup ni de cerf, mais toute la nature dite "ordinaire" ou de proximité peut s’y retrouver. La liste est longue : oiseaux, papillons, abeilles, libellules, escargots, grenouilles, crapauds, lézards, orvets, lapins, hérissons… sans oublier les plantes sauvages qui poussent au hasard
d’une plate-bande, ou que l’on peut admirer dans les prairies feuries ou dans les coins en friche.

jardin-biodiversite-2.jpg

Le 1er jardin de Noé au Parc de la Villette

Les Jardins Passagers du Parc de la Villette sont les premiers "Jardins de Noé" inaugurés par l'association. Sur 55 hectares, le Parc de la Villette est le plus grand espace vert de Paris. Installés sur la dalle de béton de l’ancienne halle aux moutons, depuis 2001 les Jardins Passagers du Parc de la Villette sont des jardins pédagogiques où l’on peut découvrir des parcelles de plantes, des fleurs et des légumes aux noms insolites tout en apprenant les astuces du jardinage biologique.

Les chiffres clés du jardin

- La France compte 13 millions de jardiniers amateurs

- 89 % des foyers disposent d’un espace de jardinage dans leur habitat principal : 61 % ont un jardin, 43 % une terrasse, 30 % un balcon et 49 % un rebord de fenêtre fleurissable.

- L’arrosage du jardin se place au 6ème  rang de la consommation d’eau domestique.

- Environ 1/3 des déchets organiques qui finissent dans la poubelle pourrait être recyclé au jardin. Si chaque Français compostait 25 % de ses déchets, cela correspondrait à 90 kg/an.

- Le moitié des jardiniers amateurs utilise des produits phytosanitaires (herbicides, insecticides et fongicides) et presque tous des d’engrais. Leur consommation annuelle de produits phytosanitaires s’élève à 8 000 tonnes. Les jardiniers amateurs seraient ainsi responsables d’un quart de la pollution des eaux.

Source : Noé conservation 

Site officiel des Jardins de Noé

A lire aussi sur DDmagazine : 

Notre dossier : "Vous pouvez aider les abeilles"

Adieu le green de papa vive la pelouse écologique !

A vos tondeuses, prêts, poussez !

Etes-vous contaminé aux pesticides ?

Fontaines : Venise montre l'exemple à Paris