Photo : James Balog immortalise la fonte des glaciers

mardi 21 avril 2009 Écrit par  Laurence Parmelan

fonte-des-glaces-james-balog.jpg

Les glaces des pôles Nord et Sud fondent à des vitesses record. Tandis que les scientifiques tentent de prévoir les conséquences de ces fontes, le photographe James Balog immortalise ces transformations. Un documentaire inédit "La fonte des glaces en instantané" retrace le parcours de ce photographe dans les paysages spectaculaires d’Alaska, d’Islande et du Groenland.

A l’occasion de la journée de la Terre, ce mercredi 22 avril, le documentaire inédit et exclusif en France "La fonte des glaces en instantané" sera présenté aux médias et au grand public au Muséum d’histoire Naturelle de Paris.

James-Balog.jpg James Balog

Photographe professionnel depuis 25 ans, James Balog focalise son travail sur la relation entre l'homme et la nature. Ancien guide de montagne et titulaire d'une formation universitaire en géomorphologie, il a reçu de nombreux prix prestigieux de photographie dont la Médaille de l'Excellence Leica du World Press Photo.
Photo Wikipedia en Licence GNU

Il retrace le parcours de l'américain James Balog, photographe depuis 25 ans, engagé dans une aventure extrême pour immortaliser la transformation des glaciers du Grand Nord et de quinze glaciers à travers le monde.

De l’Alaska aux Alpes en en passant par l’Islande et le Groenland, James Balog a ainsi placé 26 appareils photos qui se déclenchent toutes les heures, et ce, pendant deux ans. Le projet la fonte des glaces en instantané a pour objectif d’alerter l’opinion publique avec des images éblouissantes de beauté et de pureté.

Voici un aperçu des images prises par James Balog. Cliquez sur la première photo pour voir le diaporama.

{slimbox album=|arctique| title=| Photo : James Balog|}/images/stories/arctique/image01.jpg{/slimbox}{slimbox album=|arctique| title=| Photo : James Balog|}/images/stories/arctique/image02.jpg{/slimbox}{slimbox album=|arctique| title=| Photo : James Balog|}/images/stories/arctique/image03.jpg{/slimbox}{slimbox album=|arctique| title=| Photo : James Balog|}/images/stories/arctique/image04.jpg{/slimbox}

Pour en savoir plus : voir le site du projet "Extreme Ice Survey".

En parallèle de la présentation du documentaire, National Geographic Channel, Nat Geo Wild, le groupe GDF Suez et le ministère du DD lancent la 4ème édition des Prix Mico-Environnement. Ce prix vise à récompenser des PME engagées dans des actions locales en faveur de la protection de la biodiversité, de l’eau et e la ville. Cinq catégories de prix sont proposées : Prix Eau, Prix Faune, Prix Flore et Prix Urbain et un Grand Prix du jury sera également décerné. Les dossiers d’inscription seront disponibles sur le site www.natgeo.fr à partir du 22 avril 2009. Les candidatures devront être remises au plus tard le 22 juillet 2009. La remise des prix aura lieu le jeudi 1er Octobre 2009.

A lire aussi sur DDmagazine : 

Les photographes peuvent-ils sauver le monde ?

Réchauffement : le niveau des océans pourrait monter d'un mètre cinquante

ça chauffe en Antarctique

Les glaciers pourraient disparaître d'ici à 2100

Le pôle Nord bientôt sans glace ?

Les glaces du Groenland fondent à une vitesse record

6 milliards d'Autres : un voyage au cœur des hommes