Saint Valentin: toi, moi et la planète

dimanche 10 février 2008 Écrit par  Alexandra Lianes

 Un sextoy pour la St valentin, oui, mais sans phtalates. Les phtalates sont des produits destinés à rendre les matières plastiques souples et flexibles. Leur potentielle toxicité appelle à la vigilance et les sextoys d'autant plus que leur usage les destine à un contact étroit avec nos muqueuses. Résultat: de nombreuses marques dont l'américain Babeland propose des joujoux érotiques garantis non-toxiques.

Vous devez aussi veiller à choisir des accessoires de l'amour rechargeables et recyclables. Evitez en particulier les anneaux vibrants vendus dans les grandes surfaces aux rayons préservatifs ; la pile ne peut pas être enlevée et l'ensemble termine à la poubelle.
L'environnement s'invite donc de plus en plus dans le rayon sex-toys. La boutique en ligne Softparis propose des sex toys écolos. Sur Funfactory, seuls les accessoires en silicone ou en latex [plutôt qu'en plastique] sont vendus. En Grande-Bretagne, le site web Lovehoneys propose même de recycler vos anciens accessoires, campagne vidéo à l'appui, arguant du fait qu'il est somme toute génant de déposer ces objets dans les déchetteries. Si vous cherchez de l'éco-lingerie et/ou des éco-accessoires, rendez-vous sur la boutique en ligne Enamore ou encore sur Eco-Boudoir . Avis aux éco-coquins et coquines.

 

Pour la Saint-Valentin [ou plus si affinités] vous pouvez :

Prendre votre douche en amoureux, dîner aux chandelles, mettre le thermostat à 15° et vous jeter sous la couette ou encore pimenter votre repas avec des aphrodisiaques naturels tels que le gigembre ou le ginko biloba.