Tout un appartement équipé de lampes à LED

mardi 22 septembre 2009 Écrit par  Yves Heuillard

spots à ampoules LED dans un appartement parisienPour démontrer les possibilités et les limites de l'éclairage à LED actuel, Homelights a fait l'expérience de remplacer toutes les lampes d'un grand appartement parisien par des lampes à LED. Conclusion, d'ici deux ou trois ans les LED seront partout.

La visite d'un appartement éclairé tout en lampes à LED par les soins d'un professionnel du secteur est enrichissante. D'abord surprenante : difficile de croire que certaines ampoules sont des LED, tant la puissance et la diffusion sont proche d'un éclairage incandescent.

éclairage à LED dans un salonMais l'expérience montre ses limites : la puissance encore limitée des lampes domestiques à LED, des luminaires existants mal adaptés à ce type d'ampoules, et un plan d'éclairage fait pour pour l'halogène et l'incandescent, ne sont pas favorable à l'expérience. Aujourd'hui par exemple il n'y a pas de solution standard pour remplacer les ampoules à incandescence de plus de 60 watts et les halogènes de plus de 50 watts.

eclairage à ampoule LED dans une chambreDans l'appartement utilisé pour la démonstration, éclairé à l'origine avec de nombreux spots encastrés dans les plafonds, les spots à LED de 4 watts ne font pas le poids en remplacement des spots halogènes d'origines, en particulier dans les salles de bains, cuisine, penderie. Les lampes de chevets à incandescence de 60 watts remplacées par des LED de 6,5 watts émettent une lumière un peu verte qui, parce qu'elle diffuse trop vers le haut, n'est pas suffisante pour lire. De manière générale, dans l'appartement ainsi équipé, l'impression générale est "d'avoir la vue qui baisse".

Concernant les photos de cet article. Notez que nous avons pris un soin particulier à régler la température de lumière et l'exposition des prises de vues pour coller le plus possible avec notre impression visuelle réelle.

Connaissez-vous Homelights ?

Homelights est un nouvel acteur du marché de l'éclairage. Créé en 2008, il est présent dans plusieurs pays européens, et dispose d'un centre de recherche et développement en Chine. Homelights propose une gamme large de produits à LED distribuée par les grandes surfaces et les magasins spécialisés. Les produits les plus courants sont fabriqués par Homelights en Chine ; les autres sont fabriqués par des partenaires.

La création d'Homelights se situe dans la perspective d'un doublement annuel de la part de marché des LED dans les produits d'éclairage et la marginalisation progressive des autres technologies. Une rupture technologique favorable à un nouvel entrant...

Très proche du but

Il faut féliciter Homelights d'avoir présenté cette expérience en toute honnêteté. Elle montre que dans l'état actuel de la technologie, on ne peut pas simplement passer de l'incandescence aux LED, en changeant simplement les ampoules, sans perte de confort lumineux. D'ailleurs Ludovic Rambert, PDG de Homelighs ne s'en cache pas : "aucune des technologies actuellement sur le marché ne permet de couvrir 100% des besoins d’un foyer. Le consommateur doit réaliser une combinaison de produits, halogènes ES (Energy Saver), fluo‐compactes et LED".

En revanche l'expérience montre qu'éclairer un appartement tout en LED serait déjà parfaitement réalisable, si on pouvait adapter le nombre de points lumineux, le type de luminaire et leur position relativement à la surface à éclairer ; ce qui bien entendu n'a pas été possible dans le cadre de l'expérience relatée ici, puisque seules les ampoules ont été changées, mais pas la place et le nombre des sources lumineuses, ni les luminaires (ci-dessous la cuisine).

eclairage avec des spots à LED dans une cuisineDe l'expérience nous retirons donc ceci : nous devons faire individuellement notre apprentissage de l'éclairage à LED ; en particulier apprendre à raisonner en lumens plutôt qu'en watts. Pour les lampes de table, les lampes de chevet, les éclairages muraux, à condition d'avoir le bon luminaire, une solution de remplacement doit être possible. Pour les spots, du type de ceux que vous avez dans le faux plafond de votre cuisine, soit vous ne les changez que partiellement (un sur deux par exemple), soit vous ajoutez des points lumineux (mais ce ne sera faisable qu'à la conception), soit vous comptez sur l'amélioration des performances des LED, très rapide, et vous patientez un peu. Selon Ludovic Rambert, "dès la fin de 2011, l'ensemble des besoins d'éclairage d'un foyer pourront être couverts par des lampes à LED".

Aspects économiques

Au plan économique, vous n'apprendrez rien, le bilan pour l'appartement complet est très favorable. Les chiffres ont été calculés par Homelights sur la base de 34 sources lumineuses remplacées par des LED, sur les 36 ampoules d'origine.
Consommation annuelle. Avant : 2302 kWh ; après : 269 kWh.
Facture électrique. Avant : 258 € ; après : 30 € .
Amortissement annuels des ampoules. Avant : 55 € ; après : 35 €.
Coûts annuel total. Avant : 313 € ; après : 65 €.
CO2 (sur la base de la mixture électrique européenne) : 1151 kg avant et 134 kg après.

Aussi sur DDmagazine

Les lampes à LED, tout savoir avant d'acheter

Economies d'éclairage, l'alternative fluocompacte