Les éoliennes géantes d'Alstom font-elles du bruit ?

vendredi 02 octobre 2009 Écrit par  Yves Heuillard

éolienne alstom ecotecnia 100 vue du piedAlstom Power et l'électricien portugais Energias de Portugal Renovaveis (EDPR), ont inauguré hier le premier parc éolien équipé du tout dernier modèle Alstom Ecotecnia 100 de 3MW. Situé au Vieux Moulin, près de Pithiviers (*) dans le Loiret, au milieu de la Beauce, c'est le douzième parc installé par Alstom Power en France pour le compte de EDPR. Nous étions sur place. Alors ça fait du bruit ?

Les 6 éoliennes du Vieux Moulin, produiront de l'ordre de 41 millions de kWh par an pendant 25 à 30 ans. Selon l'exploitant le prix en sera amorti en 12 à 15 ans grâce au tarif de rachat d'EDF. Mais selon l'exploitatant, sans le tarif EDF, l'électricité éolienne serait compétitive avec les énergies fossiles, dès lors que le baril de pétrole dépasserait 100 $.

éolienne Alstom ecotecnia 100 comparée à un Airbus A380L'éolienne Ecotechnia 100 est géante. Géante par la puissance, la prouesse technologique, l'Ecoctecnia 100, avec ses pales de 12 tonnes chacune, est aussi haute qu'un immeuble de 50 étages (140 mètres à la pointe des pales) ; la surface balayée par son rotor de 100 mètres de diamètre pourrait contenir un Airbus A380. La puissance nominale, 3MW, est deux fois supérieure à celle de la génération précédente. La nacelle, perchée à 90 mètres de hauteur, pèse 150 tonnes.

La vérité sur le bruit

La réduction de la vitesse de rotation, l'amélioration des profils aérodynamiques des pales, aboutit à un résultat vraiment surprenant : au pied du fût de béton qui supporte l'éolienne, il faut prêter attention pour entendre le bruit des pales de 12 tonnes dont les extrémités plongent vers vous à la vitesse prodigieuse de 300 km/h. Une conversation, là au pied de la machine, n'est pas du tout affectée ; le bruit d'un jet commercial à 10 000 mètres d'altitude par temps calme serait davantage perceptible. A la vérité, s'il n'y avait pas le bruit propre du souffle du vent dans les oreilles, les coups de fouet gigantesques donnés à l'air par les pales galbées seraient probablement plus audibles. Mais s'il n'y avait pas ce petit souffle d'air - il suffit d'un vent de 3m/s pour faire démarrer l'éolienne - les pales ne tourneraient pas...

Au pied de l'éolienne et vue en enfilade sur la ligne d'Ecotechnia 100 de AlstomPerception de l'impact sur le paysage

De loin, dans le ciel pommelé de la plate Beauce, les éoliennes sont à peine visibles. De près, elles s'imposent dans le paysage, géantes, grandioses certes, mais légères. Dans la plaine, les énormes tracteurs des céréaliers beaucerons ne sont plus que des jouets insignifiants. Mais l'élégance des machines, la vitesse de rotation des pales, lente (à peine plus de 14 tours par minutes au maximum), donnent une impression, de sérénité et d'éternité, qu'il est plaisant de regarder. Mais, sur ce sujet sensible, laissons Oscar Wilde conclure : la beauté est dans l'oeil de celui qui regarde".

* Située dans la vallée de l’Essonne, en France, la région de Pithiviers enregistre une vitesse moyenne des vents de 7,5 mètres par seconde. Avec près de 20 sites dans un rayon de 50 km autour de Pithiviers, cette région figure parmi les mieux dotées en fermes éoliennes. Selon l’ADEME, la région Centre est classée parmi les trois premières régions de France pour la production d’électricité d’origine éolienne avec 423 MW de puissance totale installée, derrière la Picardie (555MW) et la Lorraine (481 MW). 

Aussi sur DDmagazine

Les éoliennes en France 

La première éolienne flottante est norvégienne

Prochainement

DDmagazine reviendra en détail sur la technologie de cette éolienne.