L'usine et l'environnement réconciliés

mercredi 25 novembre 2009 Écrit par  Yves Heuillard

Usine Mas Intimate Thurulie au Sri Lanka

Une usine. Une usine qui concilierait l'esthétique, le souci du bien être de ses employés, le respect de l'environnement. Une usine qui serait neutre en carbone. Une usine de vêtements. Au Sri Lanka. Le dernier ouvrage de la Fondation Holcim, magnifique, lui est consacré. Gratuit en pdf.

L'usine de vêtements de Thulhirya, près de Colombo, la capitale du Sri Lanka, construite par Mas Holdings en collaboration avec Marks & Spencer a été terminée en 2008. Mas Intimate Thurulie, c'est son nom, est conforme au standard LEED Platinum (le plus haut niveau dans le système américain de notation des éco-constructions). Il s'agit de la première réalisation du Plan A de Marks & Spencer qui vise à construire des éco-usines avec ses fournisseurs (un plan de 200 millions de livres sterling en 100 engagements, sur 5 ans). L'usine est désormais un modèle.

ouvrières au travail sur leur machine à coudreLa fondation Holcim* remet tous les ans, plutôt discrètement, un prix de la construction durable et publie régulièrement des ouvrages sur des bâtiments originaux construits dans le respect du développement durable. Elle vient de rendre disponible une monographie sur l'usine Mas Intimate Thurulie.

La monographie fournie tous les détails concernant l'origine du projet, le design, les caractéristiques techniques, et s'interroge sur les défis particuliers d'une construction durable sous les tropiques. La consommation d'énergie de l'usine, dans laquelle travaillent 1300 salariés, est 40 % moindre que celle d'une usine de capacité similaire, et la consommation d'eau est divisée par deux.

Pour limiter l'énergie grise, le parement des murs a été réalisé avec des briques de terre compressée, produites localement. L'architecture répond aux exigences du climat tropical, avec un système de refroidissement passif intelligent (par évapotranspiration) qui économise 65 % de l'énergie qu'auraient consommée des climatiseurs. Le rayonnement direct du soleil est évité sur les murs, et les toits sont végétalisés. Une centrale hydroélectrique distante fournit 90% de l'énergie de l'usine via le réseau public, le reste venant des panneaux solaires locaux. Les eaux de pluie sont récupérées. Une station de traitement des eaux usées fournit le gaz pour la cuisine.

"Nous avons fait le choix d'optimiser l'eco-système homme‑construction plutôt que la seule construction"
Vidhura Ralapanawe, directeur DD de Mas Holdings

D'un point de vue fonctionnel, l'usine est divisée en zones distinctes où les employés peuvent retrouver la satisfaction du travail d'équipe. La responsabilité sociale n'est pas ici un vain mot et semble être réellement au cœur du projet. Usine de vêtement au Sri LankaParmi les services fournis aux employés, le transport et les repas gratuits, les soins médicaux, et les services bancaires sur place. Les économies d'énergies, la productivité augmentée du fait du confort des employées, permettent d'amortir le surcoût de 25% de la construction durable en seulement 5 années.

Téléchargez la monographie de 90 pages.

Autres ouvrages disponibles de la Fondation Holcim sur des constructions durables en Inde, en Suisse, en Afrique et ailleurs.

*D'origine Suisse, Holicm est l'un des leaders mondiaux du ciment et des granulats.

Aussi sur DDmagazine

Elithis, une tour à énergie positive à Dijon

Rénovation de bureaux : pas de solution miracle 

Bureaux passifs en Suisse

Konrad Lutz , champion du bâtiment écologique 

 

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.