Un village solaire construit par des étudiants

mardi 04 mars 2008 Écrit par  Alexandra Lianes

Quand développement durable rime avec énergie solaire photovoltaique et thermique, confort, design et efficacité energétique. Nous sommes à Washington DC dans le village solaire du concours Solar Decathlon. Depuis 2005, et tous les deux ans, vingt équipes d'universités ou de centres d'études supérieures participent à ce challenge international.

Il s'agit-là de former les ingénieurs, architectes, chercheurs et propriétaires de demain aux énergies renouvelables ; de sensibiliser le grand public à l'efficacité énergétique et faire connaître les technologies ; et enfin d'accélérer le développement du marché du solaire et de la recherche et du développement de cette source énergétique.

Energie, confort, et accessibilité

Un challenge on ne peut plus concret où les athlètes du solaire sont notés sur dix critères dont l'efficacité énergétique du bâtiment mais aussi sur l'architecture, le potentiel de commercialisation, le confort, l'eau chaude, l'éclairage... L'électricité globale nécessaire au fonctionnement d'un habitat doit être pris en compte (électroménager, température et qualitté de l'air).

Le concours inclus même l'énergie nécessaire pour recharger une voiture... électrique.
Pas étonnant que les équipes passent près de deux années à réaliser leur construction. Car le projet est monté de A à Z : de la collecte de fonds, à la conception et enfin à la construction de leur habitat dont la surface est fixée à 240m².
Il est déjà trop tard pour s'inscrire en 2009, les inscriptions sont complètes. L'Espagne et l'Allemagne sont les deux seuls pays européens à participer. La majorité des équipes provient de centres de formations américains mais des pays tels que le Porto Rico ou le Canada seront présents. Alors pourquoi pas une université française en 2011 ?
Pour se qualifier, les participants doivent soumettre un document technique et des plans pour leur construction. Une équipe d'ingérieurs, de scientitiques et d'expert du département de l'énergie, principal sponsor de la manifestation, et le laboratoire national de l'énergie solaire, sélectionne les équipes qualifiées. Une fois sélectionnées les équipes ont encore toute le travail devant elles et c'est bien comme ça.

 

{slimbox album=|solar_decathlon| title=|Photo: Kaye Evans-Lutterodt|}images/stories/solar_decathlon/image01.jpg{/slimbox}{slimbox album=|solar_decathlon| title=|Photo: Kaye Evans-Lutterodt|}images/stories/solar_decathlon/image02.jpg{/slimbox}{slimbox album=|solar_decathlon| title=|Photo: Kaye Evans-Lutterodt|}images/stories/solar_decathlon/image03.jpg{/slimbox}{slimbox album=|solar_decathlon| title=|Photo: Kaye Evans-Lutterodt|}images/stories/solar_decathlon/image04.jpg{/slimbox}
{slimbox album=|solar_decathlon| title=|Photo: Kaye Evans-Lutterodt|}images/stories/solar_decathlon/image05.jpg{/slimbox}{slimbox album=|solar_decathlon| title=|Photo: Kaye Evans-Lutterodt|}images/stories/solar_decathlon/image06.jpg{/slimbox}{slimbox album=|solar_decathlon| title=|Photo: Kaye Evans-Lutterodt|}images/stories/solar_decathlon/image07.jpg{/slimbox}{slimbox album=|solar_decathlon| title=|Photo: Kaye Evans-Lutterodt|}images/stories/solar_decathlon/image08.jpg{/slimbox}