Une chaudière à pellets pour maisons BBC

lundi 28 juin 2010 Écrit par  Nicolas Sivan

ökoFEN Pellematic Mini

La Pellematic Mini, dernière née de la marque ökofen, est destinée aux maisons basse consommation ou de petite surface. Sa puissance de 8 kW leur est idéale, son encombrement est faible, son prix intéressant. Depuis cet article nous avons publié un autre article sur les derniers modèles de la gamme Pellematic Smart, à partir de 3 kW.

ökofen, leader européen d'origine autrichienne de la chaudière à granulés de bois, ou pellets, propose des modèles de différentes puissances à partir de 12 kW pour une petite maison, jusqu'à 56 kW pour des locaux collectifs ou tertiaires. La petite dernière, la Pellematic Mini, d'une puissance de 8 kWh n’occupe que 0,7 m² au sol. Avec le compartiment de stockage de granulés, on arrive à un encombrement total de 5 m2 au sol.

Combien ça coûte

Technologiquement la Pellematic Mini n'a rien à envier à ses grandes soeurs et sa consommation est elle aussi mini, avec une moyenne de 3 tonnes de pellets par an. Soit environ 700 € de combustible. La machine à elle seule vaut 6850 € TTC. L'installation coûte, selon les cas de figure, environ 3000 €. Reste le dispositif de stockage et d'alimentation des pellets par vis sans fin (option possible par aspiration) : environ 2000 €.

Caratéristiques techniques

Puissance :  nominale : 8 kW ; modulation à partir de 2 kW.
Rendement puissance nominale : 92,2%
Rendement charge partielle : 93,4%
Dim. : 64,5 x 106,6 x 69,1 ( L x H x P en cm) ; les dimensions peuvent varier en fonction des options d'installation.
Poids : 210 kg
Volume d'eau : 39 litres

 Il faut donc compter de l'ordre de 12 000 € pour avoir une installation fonctionnelle. Les bricoleurs pourront réduire le coût d’environ 1200 € en installant eux-mêmes le dispositif de stockage de pellets. Mais ces coûts indicatifs peuvent varier si des travaux de fumisterie s’avèrent nécessaires.

Quel crédit d'impôt

Pour alléger la facture, un crédit d’impôts de 25% du prix du matériel est alloué pour l’installation d’une chaudière à pellets. Ce taux peut être porté à 40% (sur le prix du matériel TTC) lorsque les dépenses sont réalisées avant la fin de la deuxième année qui suit celle de l’acquisition d’un logement achevé avant 1977. Ou si la chaudière à bois vient en remplacement d'un système de chauffage au bois préexistant.

Ce crédit est alloué en faveur du développement durable. La combustion du bois est neutre en CO2 si le bois vient de forêt convenablement gérées, ce qui est le cas en Europe. Par ailleurs, contrairement à ce que l’on pourrait penser, les chaudières à pellets ne polluent que très peu. ökofen annonce des rejets d'environ 25 mg de poussières pour un kWh d’énergie produit. Soit mille fois moins qu’une cheminée conventionnelle. Enfin en plus d’être une ressource renouvelable, le bois a l’avantage d’être un carburant indépendant du cours du pétrole, ce qui évite à son prix de fluctuer en fonction des marchés. 

Les options possibles  

ökoFEN energy boxLes partisans de la facilité pourront s’orienter vers l’« energy box », une maisonnette directement posée dans leur jardin et qui comprend toute l’installation de chauffage. Des panneaux solaires thermiques peuvent même être installés sur son toit pour faire des économies de pellets quand l'ensoleillement le permet. Notez que cette option solaire est également disponible sans commander l’« energy box », si votre habitation s’y prête.

Bien évidemment, un ballon d’eau chaude (même de grande capacité) peut se rattacher à la Pellematic Mini. A ce propos, ökofen commercialise également le Pellaqua, un ballon permettant de réduire au maximum les dépenses liées au chauffage de l’eau (nous reviendrons sur ce sujet).

Une mini Mini, solaire et à condensation

La Pellematic Mini est la première marque d'intérêt d'ökofen pour le marché des maisons basse consommation, marché promis à un bel avenir. à telle enseigne que le construteur autrichien devrait bientôt commercialiser une chaudière à pellets d’une puissance de 3,9 kW, une puissance moindre que celle d’un petit poêle à bois ! Cette mini Mini, devrait même être équipée d’un système de condensation pour éviter au maximum les pertes d’énergie dans la cheminée. Elle proposerait d’office un couplage avec des panneaux solaires thermiques. La puissance réduite de cette Pellematic serait particulièrement adaptée aux maisons de très basse consommation, par exemple celles aux normes PassivHaus ou Minergie. Elle est amplement suffisante pour fournir de l’eau chaude sanitaire à une maison abritant 5 personnes. Déjà disponible en Autriche, pays leader dans le domaine et à la reglementation très exigeante, ce modèle de 3,9 kW devrait-être prochainement disponible en France. Nous vous ferons signe...