Gestion de l'énergie : Alstom donne un aperçu du futur

lundi 12 juillet 2010 Écrit par  Nicolas Sivan

Tableau de contrôle d'Urban Power

Un rapide aperçu du futur. C’est ce qu’Alstom permet d’entrevoir grâce à son projet « Urban Power ». Installé en démonstration dans leurs locaux de Massy, en région parisienne, ce système gère le réseau électrique du bâtiment.

Dans un avenir proche, les immeubles de bureaux seront amenés à générer quelques mégawatts d’énergie verte, principalement à l’aide de panneaux solaires. Ces « mini-centrales » devront alors gérer au mieux leur consommation d’électricité afin de ne pas gaspiller cette énergie propre.

C’est le but du projet « Urban Power » d’Alstom. Il propose un ensemble de solutions électroniques et informatiques permettant une exploitation et un stockage optimaux des énergies. En clair, il gère en temps réel la production et la demande d’énergie. Dans les moments de faibles besoins d’électricité, l’excédent de production est stocké. Dans les périodes de forte consommation, le système régule au mieux l’utilisation de ses stocks afin d’importer un minimum d’énergie de l’extérieur. 

Pour l’instant, « Urban Power » tient plus du gadget qu’autre chose. Les locaux d’Alstom ne sont équipés que de trois mini-éoliennes d’une puissance d’un kW et de 30 m2 de panneaux solaires. L’énergie produite est donc dérisoire par rapport à la consommation totale du bâtiment. Mais en théorie, des installations de ce genre peuvent apporter beaucoup. Notamment grâce aux Building Integrated Photovoltaic (BIP) que nous vous faisions découvrir dans un précédent article. En équipant tous les bureaux de BIP, nous pourrions produire 40% de l’électricité que nous consommons avec de l’énergie solaire. S’ils allaient de pair avec des systèmes du même type qu’« Urban Power », leur rendement serait décuplé.