Les maisons solaires du Solar Decathlon Europe préfigurent l'habitat de demain

mardi 06 juillet 2010 Écrit par  Nicolas Sivan

la Lumenhaus Du 18 au 27 juin 2010 a eu lieu à Madrid le premier Solar Decathlon européen. La compétition a réuni dix-sept équipes d’étudiants venues du monde entier. Chacune d'entre elles a présenté une maison conçue afin d'avoir le meilleur bilan énergétique possible.

Pendant le Solar Decathlon, les projets sont jugés sur dix critères distincts, allant de la consommation énergétique au design. La plupart des projets proposent des solutions innovantes pour se démarquer de leurs concurrents. Et les résultats sont des plus impressionnants. Durant la compétition, les constructions ont produit presque trois fois plus d’électricité qu’ils n’en ont consommée (6177 kWh produits, 2579 kWh consommés).  

Premier prix : Lumenhaus 

Lumenhaus
La Virginia Polytechnic Institute State University remporte cette première édition européenne. Equipée d’un Eclipsis System, la Lumenhaus s’adapte automatiquement aux conditions climatiques extérieures pour optimiser son rendement énergétique. Contrairement à sa dauphine, cette maison n’a pas gagné d’autres prix. Mais elle a obtenu de bons classements dans toutes les épreuves, ce qui fait d’elle le projet le plus complet de la compétition.

Second prix : Ikaros 

Ikaros
Un projet des étudiants l’université des sciences appliquées de Rosenheim. Ses parois en zigzag optimisent l’entrée du soleil. Conçue pour quatre habitants, son coût est estimé à 275 000€. Une somme dérisoire compte tenu du fait qu’elle produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme, pour un gain annuel d’environ 4600€. Cela lui a également permis de remporter le prix de la meilleure balance énergétique. 

Troisième prix : Stuttgart Team 

Stuttgart team
L’université des sciences appliquées de Stuttgart a conçu une maison en plusieurs modules. Entre chacun d’eux se trouvent des passages climatiquement actifs, permettant le refroidissement de la maison. Conçue pour deux occupants, elle s'inspire de nombreux principes d'architecture ancestraux, comme les tours du vent de l'architecture perse.

Prix du meilleur système à énergie solaire : Living Equia 

Living equia
Cette réalisation des étudiants du HTW Berlin est un monstre d’isolation. La véritable habitation est recouverte d’une deuxième peau entièrement dédiée à la récupération d’énergie solaire. D’une surface au sol de 74 m2, Living Equia est une maison à consommation positive. Comme Ikaros, elle produit bien plus d’énergie qu’elle n’en consomme.

Prix de la durabilité : Napevomo

Napevomo
Enfin des français! Création des élèves d'Arts et Métiers Paris Tech, "nápévomó" signifie en langue cheyenne "Est-ce que tu te sens bien? " C'est le nom donné à cette maison modulaire à énergie positive, en référence au profond respect que ce peuple amérindien voue à la Nature. Construite avec des matériaux naturels, elle est conçue pour avoir un impact environnemental des plus limités.

 

Prix du public : Fablab 

Fablab
Ce logement est un ovni dans la compétition. Aucune prouesse technologique n’y est présente. Mais la Fablab de l’Institut d’architecture avancée de Catalogne se veut en communion avec la nature. Ouverte sur le monde extérieur, elle est entièrement en bois. Son design atypique a su séduire les spectateurs. Tout y est conçu pour vivre tranquillement et sans contraintes, à la méditerranéenne.

Prix des internautes : Re:focus 

Re:focus
A travers ce projet, l’université de Floride a su rendre hommage à ses racines. La Re:focus est inspiré des maisons sur pilotis typiques des Everglades, les marais de Floride. Son design combine les dernières avancées technologiques avec la poésie et l’humilité liées aux habitations traditionnelles.

A noter que les élèves de l'Ecole Nationale d'Architecture de Grenoble se classent en quatrième position au classement général, avec leur Armadillo Box. Au pied du podium, dommage!

Sur le même sujet

Solar Decathlon Europe : deux équipes françaises
Solar Decathlon 2009 : Maisons solaires à pleins tubes