DeZir, voiture électrique sportive made in Renault

vendredi 09 juillet 2010 Écrit par  Nicolas Sivan

DeZir portes ouvertes

Le dernier concept car de Renault est totalement électrique. Nommé DeZir, il est dessiné par le nouveau responsable du design du constructeur, Laurens van den Acker.

La nouvelle signature de Renault « Changeons de vie. Changeons l’automobile » dénote d'une claire envie de renouveau. La DeZir entame sur les chapeaux de roues le virage que la marque tente de prendre.

DeZir arriereRouge vive comme une Ferrari, elle tient également de la Corvette. A ceci près qu’elle n’utilise que l’électricité pour se mouvoir. Pourtant, ce concept car est un vrai petit bolide. Passant de 0 à 100 km/h en 5 secondes, elle atteint la vitesse maximale de 180 km/h. Ce qui n’est pas sans rappeler une certaine Tesla

Gare aux escarbilles

Attention, la voiture électrique n’est pas synonyme de voiture propre. Dans le monde, 40% de l’électricité est générée grâce à du charbon, une ressource très pollante. Au total, deux tiers de l’électricité proviennent d’énergies fossiles. En Chine par exemple, ou en Pologne, une voiture électrique marche essentiellement au charbon et pollue plus qu'une diesel. Pour en savoir plus reportez-vous à notre article "L'automobile électrique roulera-t-elle à l'uranium, à l'énergie solaire, ou au charbon ?".

Tout y est conçu pour améliorer son autonomie, principale lacune des voitures électriques. Laurens van den Acker, qui remplace depuis peu Patrick le Quément à la tête du design Renault, a tout particulièrement soigné l’aérodynamisme. La DeZir est allégée au maximum grâce à une coque en kevlar et un châssis en acier tubulaire, le tout pour un poids total de 830 kg auquel il faut ajouter celui de ses deux passagers. Enfin, comme la plupart des voitures électriques, elle est équipée d’un intéressant dispositif de récupération d’énergie au freinage.

DeZir habitacleRenault tous azimuts

Nulle doute qu'une telle voiture est le parfait symbole du plaisir automobile renouvelé, d'autant que la propulsion électrique, avec son couple maximum dès le démarrage est vraiment fantastique (voir ici une compétition de motos électriques). Reste que tout le monde sait que ce type de véhicule n'est pas adapté aux déplacements urbains alors que par ailleurs, son autonomie annoncée de 160 km ne la destine pas non plus au grand tourisme. Il y a peu, le géant de l’automobile présentait la Twizy Z.E, une voiture électrique citadine sans prétention de deux places, roulant au maximum à 75 km/h, pour un poids de 420 kg seulement. Bien moins « bling-bling » que sa petite soeur, elle nous semble plus coller à l’idéal de la voiture électrique urbaine, probablement partagée.

Fiche technique

dezir fiche technique

Aussi sur ddmagazine.com

Les Renault Fluence et Kangoo électriques en détails

Tesla dévoile sa berline familiale tout électrique

Peugeot BB1 100% électrique : un concept intelligent