"Aucune erreur possible, la planète se réchauffe"

jeudi 29 juillet 2010 Écrit par  Yves Heuillard

Etat du climat 2009L'état du climat (The State of the Climate) est un rapport annuel de l'organisme gouvernemental américainNational Oceanic and Atmospheric (NOAA), publié dans le Bulletin of the American Meteorological Society (BAMS). La version 2009 vient de paraître.

L'objectif du rapport est simple : analyser les évolutions du climat sur la base des mesures réalisées dans le monde, en même temps que notre capacité à observer ces évolutions. Le rapport détaille la progression de dizaines d'indicateurs clé de l'évolution climatique de la planète. Les données viennent de sources différentes comme l'observation par satellite, les ballons, bouées radio et navires météorologiques, les stations de mesure au sol. Il confirme que la dernière décennie aura été plus chaude que jamais (depuis le début de l'enregistrement des températures).

Plus de 300 scientifiques de 48 pays ont analysé les chiffres de 37 indicateurs, comme la température de l'atmosphère, celles de surface de la Terre ou des océans, le volume des glaces, etc. Le résultat est sans appel : la Terre se réchauffe fortement, et ce depuis plus de trente ans. Une température plus élevée signifie, fonte des glaces, élévation du niveau de la mer, plus d'humidité dans l'air et plus d'événements météorologiques extrêmes.

Jane Lubchenco, administrateur du NOAA, explique : "la température moyenne a augmenté de 0,56 degré en 50 ans, ça peut paraître faible, mais cette élévation a déjà changé l'état de la planète". Alors que l'observation année après année montre des variations habituelles du climat dans un sens ou dans un autre, la comparaison décennie par décennie montre la tendance de fond du réchauffement climatique.

Dans un contexte de campagnes de mise en cause des travaux sur le réchauffement climatique, le rapport se veut très factuel et très pédagogique ; il croise les données de sources multiples et indépendantes. Toutes convergent vers une seule conclusion : "Aucune erreur possible, la planète se réchauffe".

Le rapport est disponible ici en anglais dans différentes formes, complète , abrégée, chapitre par chapitre, en haute et moyenne résolution. Ci dessous, repris du rapport, quelques indicateurs clés.

données sur le réchauffement climatique

10 Commentaires

  • Lien vers le commentaire samedi 01 janvier 2011 Posté par alexandra

    Il était une fois une fourmi qui décida de gravir le Mont-Blanc. A la fin de sa vie elle transmit son projet à  ses descendants. à  la 15 000ème génération de fourmis, celle-ci sont à  mi-pente. Elles sont sur un énorme rocher qu'elles ont gravi pour redescendre de l'autre côté. Claude (commentaire ci-dessous) fait partie de celles-ci. il dit vous voyez bien que ça descend...

  • Lien vers le commentaire samedi 01 janvier 2011 Posté par yves

    Mais personne n'a rien supprimé du tout ! vous avez là  un rapport complet de 222 pages à  votre disposition sur la période 1850 à  nos jours. Par ailleurs gardez en tête que le réchauffement est un phénomène très lent à  notre échelle (0,1 degré par décennie)et que c'est une moyenne, une tendance sur 150 ans. Il peut y avoir des périodes plus chaudes ou plus froides bien sûr. En revanche à  l'échelle des temps géologiques, qui se comptent en centaines de millions d'années, le réchauffement actuel, imperceptible pour nous, est d'une rapidité sans précédent.

  • Lien vers le commentaire samedi 01 janvier 2011 Posté par claude

    En prenant comme période 1975 / 2000 , on voit que les températures terrestres ont monté . Certes . Mais pourquoi avoir supprimé la période 1945 / 1975 où elles ont baissé ? Pour nous faire oublier cette baisse des températures terrestres accompagnée d'une hausse du taux de CO2 . Cette période 1945 / 1975 réduit à  néant l'hypothèse : " la montée du taux de CO2 dans l'atmosphère fait monter les températures " .
    Cordialement .

  • Lien vers le commentaire mardi 17 août 2010 Posté par alexandra

    Samsam fait état d'une supercherie en faisant référence à  l'affaire dite du Climategate dont trois enquêtes* ont démontré successivement l'honnêteté des protagonistes, ce qui rend votre propos très partisans et trompeurs. Vous citez par ailleurs des scientifiques qui émettent des opinions divergentes, très bien. Merci à  DDmagazine pour ses éclairages.

    * http://www.guardian.co.uk/environment/2010/jul/07/climategate-review-clears-scientists-dishonesty

  • Lien vers le commentaire mardi 17 août 2010 Posté par Greenmyst

    Vous vous décribilisez immédiatement en disant "la taxe carbone une taxe sur l'air que l'on respire !" car il s'agit précisément du contraire: au travers de la taxe carbone, de faire payer aux industriels l'air qu'ils consomment au détriment de l'air que nous respirons. La moindre cimenterie, consomme des milliards de milliards de milliards de fois plus d'air que vous et moi. Il s'agit de votre air, le votre celui de vos enfants, c'est un bien commun (l'air respirable) dont le niveau et la qualité baisse dangereusement. La pollution de la planète etl'apropriation des ressources naturelles par quelques-uns doit avoir un prix, afin de rendre les solutions propres compétitives, tout le monde comprend ça sauf à  être actionnaire d'un groupe pétrolier..

  • Lien vers le commentaire mardi 17 août 2010 Posté par Greenmyst

    D'ailleurs les Russes qui étouffent à  Moscou, les inondations au Pakistan, les Tuvaliens qui sont obligés de quitter leurs îles, La Mer de Glace qui s'evapore, tout ça c'est du cinéma, de l'intox, tout va bien...

  • Lien vers le commentaire mardi 17 août 2010 Posté par stangrof

    Les données satellites sont fausses!!:D:D:D

    http://co2insanity.com/2010/08/11/satellite-gate-noaa-data-10-15°-high/

  • Lien vers le commentaire vendredi 13 août 2010 Posté par pierrot

    Les sceptiques ne nient pas qu'elle se réchauffe. Ils disent juste que la part de chaque cause (humain, soleil, etc) n'est pas suffisament bien connu et qu'il faut faire des gros progrès en science climatique.
    Ce qu'a démontrer les différents scandales de données trafiquées.

    Par exemple, vous sous-entendez sur votre article que le niveau des mers est lié à  l'augmentation de la température

    [i]"Une température plus élevée signifie, fonte des glaces, élévation du niveau de la mer"[/i]

    or on voit sur les graphiques que vous mettez juste après que le niveau des mers monte depuis bien plus longtemps.
    Personne de sérieux ne nie que les mers montent. Par contre, personne de sérieux ne devrait faire le raccourci C02 ==> hausse des mers.

  • Lien vers le commentaire dimanche 08 août 2010 Posté par samsam

    greenland (terre verte) en danois se dit groenland
    le co2 est la conséquence et non la cause, écoutez les climato septique, on veut nous coller une taxe carbonne, en gros une taxe sur l'air que l'on respire, le Co2 c'est la vie.
    Ecoutez l'éminent climatologue Indépendant marcel leroux ou encore cortillot.
    Le climate gate a révélé la supercherie, renseignez vous (Al Gore premier milliardaire carbonne avec des moyens de communication digne d'hollywood, effet sensationnel, mais tromperie sur les chiffres)
    http://www.dailymotion.com/video/xdn7od_marcel-leroux-climatologue-refute-l_news

  • Lien vers le commentaire jeudi 29 juillet 2010 Posté par Armand

    reste plus qu'à  obtenir des décideurs politiques qu'ils acquièrent un niveau de culture scientifique suffisant pour comprendre ce genre de rapport, et ce vers quoi ils nous conduisent, nous et surtout nos enfants ... mais là , la partie est loin d'être gagnée.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.