Maison bioclimatique de concours

lundi 25 octobre 2010 Écrit par  Yves Heuillard

maison bioclimatique

Organisé tous les 2 ans par l'Observatoire des énergies Renouvelables, le concours "Habitat solaire habitat, habitat d'aujourd'hui" récompense les réalisations bioclimatiques les plus innovantes. Nous vous présentons ici l'un des deux lauréats dans la catégorie des maisons individuelles.

La maison Richard à Cussey-sur-l'Ognon intégre tous les principes de l'architecture bioclimatique : géométrie compacte, façade sud pour capter les apports solaires, locaux techniques et pièces peu occupées au nord, garage agissant comme déflecteur des vents dominants, recherche d'inertie thermique, le tout associé à des équipements techniques de récupération de l'énergie. Son isolation et l'attention portée aux qualités écologiques des matériaux sont remarquables. Sa consommation est de 35,7 kWh/m².an avant déduction de l'électricité photovoltaïque produite. Elle est certifiée BBC Effinergie.

Construction et isolation

Les façades à ossature bois intègrent 24 cm de laine de bois, soit 14 cm entre les montants de la structure (55 kg/m3), 6 cm en doublage intérieur (55 kg/m3) et 4 cm à l’extérieur (260 kg/m3). à l’est, à l’ouest et au nord, les façades sont recouvertes d'un enduit minéral, la façade sud, cintrée, est habillée d’un bardage en mélèze de 2 cm d’épaisseur. La finition intérieure est assurée par des plaques de gypse (plâtre) de type Fermacell de 13 mm d’épaisseur. La laine de bois est également présente sous la dalle basse en béton sur vide sanitaire (2 couches de 8 cm chacune) et dans les combles (2 couches croisées de 20 cm chacune).

maison bioclimatique poêle à boisLa résistance thermique R est supérieure à 10m².K/W pour la toiture et à 6 m².K/W pour les murs. Le déphasage thermique est de 11,4 heures, une valeur idéale. Les points singuliers tels que seuils ou appuis de fenêtres ont été traités avec beaucoup de soins de manière à garantir une très bonne isolation de la maison ( I4 = 0,30 m3/h.m2). L'inertie thermique est apportée par la dalle de sol, revêtue d'un plancher de chêne massif (2 cm) et de murs intérieurs en terre crue de 14cm.

La présence de laine de bois dans les cloisons et de laine de chanvre sous le parquet de chêne de l'étage participe au confort acoustique. Fenêtres : menuiserie bois/alu (alu à l'extérieur et bois à l'intérieur), vitrage argon, double au sud (1,1W/m².K), et triple dans les autres orientations (0,9W.m².K). Uw = 1,4W/m².K. Le coefficient de déperdition thermique global Ubât est de 0,24W/m².K, c'est à dire moitié moindre que celui d'une réalisation à la norme RT2005.

èquipements techniques

Panneau de chantier

Construction R+1 à combles perdus, implantée dans un ancien pâturage aménagé en quartier résidentiel. Surface habitable : 162 m2. Date de livraison : 10/2008. Maîtres d’ouvrage : A. et P. Richard. Maître d’oeuvre : H’ABT Architecture – Jean-Louis Abt. BET thermique : Serge Montagnon. Mandataire : H’ABT Architecture

Poêle à bois Max Blank de 8,5 kw et de 79% de rendement. Conduit de cheminée métallique laissé apparent à l'étage. Distribution de la chaleur par gaines et bouches d'air réglables. VMC double flux Atlantic Duolix avec filtre à pollen (92% de rendement théorique). Séche-serviette de 0,75 kW dans la salle de bain. 7,2 m² de capteurs thermique Wagner de type Euro C20 AR associés à un ballon de 500 litres pour la production d'eau chaude. Le ballon contient une résistance électrique d'appoint de 3 kW. 26 m² de panneaux solaires photovoltaïques (18 modules Schott Indax Line 170 pour 3,04 kWc) et une produisent 3125 kWh par an. Consommation de bois : 3 à 5 stères par an (4 400 kW d'énergie finale). Appoint annuel du ballon d'eau chaude : 712 kWh ( 25 % des besoins en ECS).

Combien ça coûte ?

Le coût de la construction, hors foncier, hors honoraires et études, est de 243 500 euros H.T pour une surface habitable de 162 m². Sont compris dans le prix 20 000 euros pour les panneaux solaires photovoltaïques et 7100 euros pour le poêle à bois.

Couverture de Habitat Solaire Habitat d'Aujourd'hui 2010Le concours, les résultats

L'ensemble des informations techniques du douzième concours Habitat solaire, habitat d'aujourd'hui est détaillé et illustré dans le N° 199 du Journal des énergies renouvelables édité par Observ'er, l'Observatoire des énergies renouvelables (164 pages 38 euros). Les résultats du concours dégagent quelques grandes tendances : la consommation en energie primaire des réalisations neuves est désormais inférieure à 50 kWh/m².an ; en rénovation la réduction de consommation peut atteindre un facteur 4 ou 5 ; VMC double flux et panneaux solaires photovoltaïque deviennent des équipements quasi standard. La volonté de construire des bâtiments sains s'affirme.

Crédit photos : R. Delacloche/OBSERV'ER - Architecte : H'ABT Architecture