Plombages dentaires : facteur de la maladie d'Alzheimer?

lundi 18 février 2008 Écrit par  Alexandra Lianes

amalgames dentairesDepuis le 1er janvier 2008, la Norvège est le premier pays au monde à interdire l'utilisation du mercure y compris dans les amalgames dentaires. Contrairement à son appellation, le plombage dentaire ne contient pas de plomb mais du mercure pour 50% de sa composition. La controverse sur les effets du mercure sur la santé n'est pas nouvelle. En novembre 2007, l'Akut, association luxembourgeoise, a lancé la pétition " Appel du Luxembourg " pour faire interdire les amalgames dentaires au mercure. La Commission Européenne doit statuer sur l'utilisation du mercure en dentisterie.


Dans un article du site Holodent, on apprend que : « D'après l'Association dentaire française (ADF), plus de 10 millions d'amalgames sont posés chaque jour dans les pays industrialisés, soit l'équivalent de 15 tonnes de mercure insérées chaque année dans la bouche des français.» Et dans une fiche pratique l'ADF explique que « l'amalgame dentaire est le matériau d'obturation qui présente le risque le plus faible ».
Mais dans une synthèse, André PICOT, toxicochimiste, président de l'Association Toxicologie Chimie de Paris et marsie GROSMAN, agrégée de sciences de la vie et de la Terre, estiment que « l’exposition au mercure dentaire semble bien être un des principaux facteurs étiologiques de la maladie d’Alzheimer ».

 

Voir notre article de blog " Vite vieux avec du plomb dans la cervelle "

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.