La voiture électrique vedette du salon de Genève

mardi 11 mars 2008 Écrit par  Alexandra Lianes

Le pétrole a inscrit un nouveau record à 108 $ le baril à New York. Bonne nouvelle : face à cette envolée et au durcissement des réglementations sur les émissions de CO2, les constructeurs automobiles sont obligés d'innover. Jusqu'au 16 mars, le Salon de l'Automobile de Genève est ouvert au public avec, pour cette 78e édition, une note environnementale certaine donnée par les modèles électriques et les toutes petites voitures.

On affine sa silhouette

Plus vous diminuez la masse d'un véhicule, moins vous avez besoin d'énergie pour le faire avancer. Vedette 2008 du genre le concept car iQ de Toyota que la marque présente comme la plus petite voiture quatre places du marché. L'iQ mesure moins de trois mètres de long mais rejette encore 99 grammes de CO2 par kilomètres parcouru, un résullat moyen au regard de la masse du véhicule. Reste que l'iQ est le profil type de la voiture citadine de demain. Elle est attendue sur les routes d'Europe d'ici la fin de l'année. Sur ce segment de marché de la petite citadine, figurent aussi la Fiat 500 élue voiture de l'année 2007, la twingo sport de Renault. La commercialisation en Europe de la low-cost Nano de Tata à 2500 dollars n'est pas encore d'actualité.

L'électrique c'est chic!

Les plus grands constructeurs automobiles annoncent la commercialisation de leur modèle électrique entre 2010 et 2012. Nissan présente la Pivo 2, un prototype de petite voiture urbaine électrique propulsée par une batterie lithium-ion. Selon les Echos « Le patron de Renault-Nissan Carlos Ghosn a indiqué mercredi que Nissan lancerait un véhicule électrique aux Etats-Unis en 2010 et confirmé que les deux marques proposeront ce type de voiture sur le marché mondial en 2012 ».

De son côté General Motors, le géant de l'automobile américain, avec 8 400 véhicules hybrides (carburant-électrique) vendus l'an passé, « indique qu'il travaille sur un système bien plus puissant. Disponible en 2010, il pourra être utilisé dans plus de 100.000 voitures chaque année », toujours selon le quotidien économique.

Des annonces... mais pas seulement

Dans le domaine de l'électrique toujours, le constructeur norvégien Th!nk a présenté son modèle électrique « City ». Les premiers véhicules seront livrés en avril en Norvège où le constructeur a enregistré plus de 10 000 commandes. Le prochain pays de commercialisation sera le Danemark. Le modèle pourrait arriver dès cette année en France, rapporte les Echos, pour un prix de l'ordre de 20 000 euros (bigre !), diminué du bonus écologique.

Les indicateurs clés

Avant d'investir dans un véhicule électrique, veillez à demander : l'autonomie de la batterie, son temps de recharge, le coût au 100 km, ou mieux l'énergie dépensée au 100 km exprimée en kWh (vous ferez ensuite votre calcul selon votre tarif d'électricité), la durée de vie de la batterie et son coût de remplacement.

Concernant la propulsion électrique, nous rappellons que pour l'instant on ne roule pas vraiment à l'electricité, mais à l'uranium ou au fioul brulé dans les centrales électriques. Mais dans la perspective du développement de l'electricté verte, et considérant les cycles de mises au point des modèles dans l'automobile, figurer parmi les premiers acheteurs d'un véhicule électrique, même si le bilan thermique et écologique est aujourd'hui criticable, peut être positif à terme.

Elisez la pire voiture de l'année

Sur son site Internet, Greenpeace vous propose d'élire la pire voiture de l'année parmi cinq modèles exposés au salon de Genève. L'association présente par exemple le 4x4 Volvo qui peut fonctionner à l'essence ou aux agrocarburants. Conclusion : " Faites le plein d'essence, et vous aurez une voiture rejetant beaucoup de CO2. Mettez-y des agrocarburants, et vous avez un autre problème sur les bras ! Aujourd'hui, la plupart des agrocarburants ne permettent pas de réduire nos emissions: leur production implique une déforestation massive qui libère de grandes quantites de CO2. Vous voilà à nouveau au volant d'une voiture rejetant beaucoup de CO2..."

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire mardi 27 janvier 2009 Posté par Borloz Carol

    J'ai un Grand Chrysler très confortable que j'aime beaucoup.
    Mais je suis extrèmement intéressée par les voitures électriques ou écologiques.
    Mes deux choix sont :
    1) Voiture de ville compact (électriques)
    2) Voiture de voyage pour 6 personnes (à  l'hydrogène)
    J'habite à  Genève (Suisse) et j'aimerai connaître ce qui existe sur le marché et les prix.
    J'ai vu que VW va créer un Mono-Space à  hydrogène.
    J'aimerai un maximum de renseignements, car je vais tirer mon Chrysler, jusqu'à  la fin et quand je changerai cela sera pour un modèle libéré de l'essence.
    Merci et bonne journée.
    Carol Borloz

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.