L'EWE Box : les dépenses énergétiques à la loupe

mardi 29 avril 2008 Écrit par  Alexandra Lianes

ewe-box-domotique.jpg Un système de mesure en temps réel de la consommation énergétique est sur le point d'être testé en Allemagne. 400 foyers de la région d'Oldenbourg vont être équipés en mai de l'EWE box, la boîte EWE, mise au point par EWE, fournisseur d'énergie d'Oldenbourg et l'Institut Franhofer des systèmes énergétiques solaires en partenariat avec l'Institut Fraunhofer d'ingénierie des systèmes (AST). Cette boîte EWE permet aux consommateurs de surveiller et de contrôler en permanence leur consommation en électricité et en gaz.


En pratique le boitier récupère en temps réel les informations fournies par les compteurs d'électricité et de gaz, et les fournit, via Internet, à un sytème central. Fini donc le relevé de compteur annuel. L'utilisateur est informé en temps réel de sa consommation horaire ou quotidienne, de sa facture énergétique et des émisions de CO2 générées. Les données enregistrées peuvent être consultées via un accès personnel à Internet ; mais il est aussi possible de voir sa consommation, à un instant T, par heure, ou par jour, sur un petit appareil à écran LCD, relié par radio au boitier EWE. Il est ainsi possible de voir l'effet immédiat sur la consommation de la mise en marche d'un appareil, ou du réglage de la température de la maison sur une ou plusieurs journées. Chaque mois, le client recevra une analyse de sa consommation, de ses dépenses ainsi que ses prévisions annuelles de consommation. Des simulations de facturation sont également possibles en fonction des options tarifaires choisies. En fait il n'y a là rien de sorcier, ni de bien compliqué d'un point de vue technologique. Le contrôle de sa comsommation ainsi que son optimisation deviennent ainsi assez ludique et on peut raisonnablement espérer qu'ils donneront lieu à des économies substantielles.

Et en France ?

En France, nous disposons déjà d'un système de lecture magnétique de nos compteurs (dont l'objectif est de faciliter le relevé par les agents ). On se demande bien pourquoi, le principal intéressé, le client donc, ne se voit pas proposer un ou deux petits capteurs (un par compteur), un boîtier de d'acquisition de données relié, par wifi ou par le réseau électrique, à son ordinateur, et un logiciel d'analyse, et une communication sécurisée avec le système de facturation de EDF. Il n'y a aucun frein technologique. 

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire mercredi 19 novembre 2008 Posté par firael

    je voudrais connaitre les dépenses énergétiques d'un foyer, afin d'évaluer la rentabiliter des panneaux solaires

  • Lien vers le commentaire mardi 29 avril 2008 Posté par Bisphenol

    Vous faites bien de remarquer qu'il y a aucun frein technlogique au relévé à distance.. sauf que ça supprime des milliers d'agents releveur.s.. Mais votre article montre qu'il y là matière à création de plein de produits et plein d'économies aussi. Rester les pieds dans le même sabot à ce sujet, c'est comme si on n'avait pas investi dans l'automobile pour protéger les palefreniers..

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.