Photovoltaïque : les britanniques veulent un tarif de rachat garanti

mercredi 25 février 2009 Écrit par  Alexandra Lianes

Le Centre for Alternative Technology a réalisé un sondage auprès des ménages britanniques pour connaître quels sont les freins au développement de l’énergie solaire et comment les surmonter*. Il en ressort que 91 % des ménages interrogés envisage ou ont envisagé de s’équiper de panneaux solaires photovoltaïques afin de produire leur électricité.

Mais 92 % d’entre eux estiment que le gouvernement n’a pas suffisamment promu la technologie. Ce qui devrait changer car le gouvernement britannique envisage l’instauration en 2010 d’un tarif préférentiel garanti, dont le montant doit encore être déterminé. C'est-à-dire l’instauration d’un tarif de rachat plus élevé que pour le prix payé pour l’électricité du réseau, à l’image du tarif de rachat obligatoire instauré en France il y a plusieurs années.

Ce mécanisme est considéré comme la meilleure incitation. Ainsi, 23 % des 750 ménages sondés s’équiperaient de panneaux photovoltaïques si le tarif de rachat était instauré à 50 pence (56 cts), contre 15 pence (17 cts) payé pour l’électricité du réseau. Et 90 % envisageraient de s’équiper si un tel tarif était instauré.

Les britanniques considèrent que l’instauration d’un tarif préférentiel garanti serait une meilleure incitation qu’un système de subventions. La majorité des personnes sondées ont remis leur investissement à plus tard, du fait du long retour sur investissement. 63 % des sondés souhaitent un retour sur investissement de 7 ans.

* “What barriers prevent greater uptake of domestic photovoltaic systems in the UK and how could they be overcome?”

A lire aussi sur DDmagazine : 

Installation photovoltaïque : leur premier chèque EDF

La Rolls du pellet chauffe et produit de l'électricité

Des panneaux photovoltaïques comme des tuiles

Solaire : 3,6 hectares de panneaux sur une ferme

Toutes les réponses à vos questions sur les panneaux photovoltaïques

Le solaire thermique : coûts et fonctionnement