L'éolien : un secteur décidément prospère

jeudi 19 mars 2009 Écrit par  Laurence Parmelan

A l’occasion de la Conférence européenne 2009 de l’énergie éolienne - notre brève - qui s'est déroulée cette semaine à Marseille, André Antolini, Président du Syndicat des énergies renouvelables (SER), a fait le point sur les créations d’activités et d’emplois dans le secteur éolien.

Le SER a recensé près de 130 entreprises françaises dans 20 activités différentes (en dehors des 250 entreprises dédiées à la filière éolienne et regroupées au sein du SER), de la fabrication de pièces entrant dans la composition d’une éolienne, à l’exploitation et la maintenance, en passant par les travaux de génie électrique et de génie civil, le transport et le montage d’éoliennes. Plusieurs de ces entreprises sont des leaders mondiaux dans leurs domaines .

La majeure partie de ces entreprises est relativement jeune. En deux ans seulement, près de 5 usines de fabrications de mâts et d’embases se sont créées en France. Cette nouvelle activité représente à elle seule 500 nouveaux emplois directs et a servi de débouché au secteur de la fonderie industrielle.

Les objectifs du Grenelle de l’environnement devraient permettre de créer d’ici 2012 près de 30 000 emplois, que ce soit dans les activités d’installation, de fourniture d’équipements ou de maintenance, selon le SER. 

Aussi sur DDmagazine :

Electricité verte : 63 % des français sont pour

Notre guide pratique : "Et si on investissait dans l'éolien ?"