Dijon veut faire réfléchir sur les enjeux de notre temps

lundi 06 avril 2009 Écrit par  Yves-Heuillard

Suite à notre article Dijon invente le développement durable éphémère, la Mairie de Dijon, a souhaité apporter des précisions sur la signification de la création d'un jardin éphèmère dans le cadre de la semaine du développement durable. Nous reproduisons ici le message de Monsieur Fabian Forni, Directeur de la communication de la ville de Dijon.

lapin durable« Comme vous l'avez peut-être compris, le jardin éphémère, événementiel qui n'est pas nouveau à Dijon, a pour ambition de valoriser le travail d'un artiste qui mêle art contemporain et art du jardin. Cette année nous avons confié cette réalisation à Gaëlle Braun, jeune plasticienne et architecte de formation, qui axe son travail sur les thèmes de l'environnement et du développement durable. Ses personnages, les Teddy-Bunny, constitués dans un premier temps de sacs plastiques de récupération, dénonçaient la superficialité de la société de consommation. Après Lille, Londres ou Paris, Dijon accueille ces personnages ludiques sous une forme végétale, ils ont "pris racine" pour parler "le langage de la nature", selon l'artiste.

Cette installation monumentale n'a qu'elle seule ambition, donner à réfléchir sur les enjeux de notre temps. Le traitement est volontairement décalé comme en témoigne la photo ci-dessus. » [NDLR : "durable" est écrit en deux mots, "du rable", pour faire allusion au râble de lapin]

Monsieur Forni précise que « cette opération est loin de résumer les actions de Dijon pour le développement durable qui, elles, ne se limitent pas à quelques jours dans l'année. La Ville de Dijon a organisé des opérations ponctuelles symboliques (jardin éphémère, participation à l'opération Earth Hour) pour ouvrir la semaine du développement durable mais surtout pris des engagements forts. Ainsi l'inauguration la semaine passée de la Tour Elithis de Dijon, bâtiment révolutionnaire le plus sobre en matière de consommation d'énergie. »

DDmagazine reviendra en détail sur la tour Elithis, un très bel exemple de bâtiment tertiaire à énergie positive.

Le site Internet de la Ville de Dijon