Science et musique pop : Le boson de Higgs comme vous ne l'avez jamais entendu

mercredi 29 août 2012 Écrit par  Yves Heuillard

Tim Blais est un étudiant en physique théorique de l'université McGill aux Etats-Unis. Il chante sur la musique de Rolling in the Deep de Adele, mais les paroles racontent l'histoire de la découverte récente du boson de Higgs, particule élémentaire dont l'existence avait été postulée par la théorie, avant d'être confirmée par le CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) en juillet 2012, grâce à son grand collisionneur LHC. Tim Blais se considère comme un accroc de l'harmonie. Toutes les voix de sa parodie de Rolling in the deep sont les siennes, qu'il a enregistrées séparément, puis mixées. Les paroles peuvent être lues sur la page originale de la vidéo sur youtube. C'est tout bonnement génial. Blais réussit à faire entrer dans la culture populaire un des objets scientifiques les plus difficilement accessibles au commun du mortel. En même temps, il se fait une pub d'enfer, mélange physique nucléaire et musique pop, et nous rassure sur une humanité autrement plus réjouissante que celle que dessinent nos responsables politiques. 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.