Choisir son poêle à bois

samedi 13 juillet 2013 Écrit par  Yves Heuillard
Poêle Scan 85 Poêle Scan 85 Photo Jotul Group. DR.

Vous souhaitez vous chauffer au bois, remplacer une cheminée ouverte, vous aimez l'ambiance du feu, vous êtes décidé pour un bon poêle à bois. Mais comment et lequel choisir ?

Cet article est mis à jour régulièrement, nous gardons les commentaires des années précédentes. Pour 2015, la tendance vers des poêles plus petits perdure. Il s'agit de s'adapter à des espaces plus petits mais aussi aux moindres besoins de chauffe du fait des meilleures performances thermiques des maisons. On retrouve d'ailleurs cette tendance chez les fabricants de poêles ou de chaudières à pellets. Se développent également les poêles-cheminées (à ne pas confondre avec les inserts), qui sont des poêles pour les nostalgiques de la cheminée, par exemple cachés derrière un habillage de tôle rectangulaire (modèle X-Board chez Attika, ou tôle aspect rouillé chez Turbo Fonte), ou, plus classiques des poêles-cheminées en faïence (Contura).

Si on construit ou rénove, il est judicieux de choisir un modèle dont l'alimentation en air se fait par un tuyau noyé dans le sol qui arrive sous l'appareil. Notez que les poêles à bois sont éligibles au crédit d'impôt pour la transition énergétique (anciennement crédit d'impôt en faveur du développement durable) ; le taux est de 30% sur le montant TTC, hors main d'oeuvre. Se référer à notre article pour les conditions et limitations, fixées depuis le 1er septemre 2014 jusqu'au 31 décembre 2015. Rien ne dit qu'elles seront reconduites en 2016. Tous les liens vers les marques figurent en fin d'article et les commentaires constructifs et éclairés sont bienvenus.

Poêle à bois, modèle Merdia de Hase

Si la vision du feu reste un argument marketing, avec des foyers visibles sur deux ou trois côtés (Attika, Contura, Jotul) ou des foyers tournants (Scan, Contura), on trouve de plus en plus de poêles en forme de tube assez haut (parfois avec un four), ce qui permet d'associer esthétique et performance. Ci-dessus un modèle Mérida de Hase avec une bonne vision du feu, une forme en tube et un foyer pas trop bas (plus facile à charger).

Côté esthétique, de notre point de vue, les marques ont encore beaucoup d'effort à faire. Il suffit d'ailleurs de consulter les sites web des fabricants pour percevoir au premier coup d'oeil leur sensibilité esthétique. Pour 2015, pas de grandes surprises, nous distribuons les bons points au mêmes fabricants : Attika, Hase, Stûv, Scan (séries 85 et 66). Les nouveaux coloris de céramique Moka ou Silver de certains modèles de Hase sont superbes. 

poêle scandinave DovreMais les formes traditionnels, voire rétro, gardent leur attractivité, tout en modernisant leur technique (ci-contre poêle scandinave de chez Dovre). Des modèles à accumulation de chaleur apparaissent dans de nombreux catalogues par ajout de masse, de la pierre ollaire, de la céramique, ou de l'acier (modèle Ottawa de Hase par exemple). Dans ce cas attention au poids qui peut atteindre 350 kg. Consulter un professionnel pour savoir si votre sol peut supporter. 

La limite entre insert et poêle à tendance à s'estomper, les constructeurs déclinant parfois le même produit de base sous forme de poêle ou de "foyer encastré" ou d'insert ou de "poêles-cheminées".

Dans cet article nous nous plaçons uniquement dans la perspective de l'achat d'un poêle, c'est à dire d'un objet que l'on place dans la pièce, au milieu ou contre un mur, mais sans l'encastrer dans la maçonnerie d'une cheminée existante ou à réaliser. Si vous penchez pour l'insert, vous trouverez en fin d'article une section spéciale "Poêle ou Insert ?" pour vous décider en faveur de l'un ou de l'autre.

Principales mises à jour

Poêle Storch Askja

Nous avions ajouté l'année dernière des informations sur la masse du poêle, l'alimentation en air, le cendrier, l'alimentation en bois, la vitre de la porte, les exigences en matière de documentation, nos conseils pour acheter. Ajouté également la marque Storch, maison autrichienne qui n'a pas de filiale en France, mais que l'on trouve chez les vendeurs/installateurs indépendants. Nous avons essayé en conditions réelles le modèle Askja d'un bon rapport qualité prix, et remarqué, chez le même constructeur, le modèle ST 13 EX. Nous avons supprimés de nos liens en fin d'article les distributeurs multimarques, pour nous consacrer uniquement aux fabricants dont la liste s'est étoffée. 

Les critères pour choisir son poêle

Le rendement : c'est la capacité du poêle à transférer dans la maison la chaleur émise par la combustion du bois. Le rendement doit être supérieur à 70% pour être éligible au crédit d'impôts. Les poêles offrent de très bon rendement, jusqu'à 85 %. Pour obtenir mieux, il faut passer à la chaudière à pellets dans la cave ou dans une chaufferie séparée. Mais c'est un autre sujet.

La puissance. La puissance donnée par les constructeurs est la puissance nominale, c'est à dire la puissance en régime normal de fonctionnement. Si vous poussez le feu, la puissance maximale peut être une fois et demie supérieure. Donc vérifiez bien qu'il s'agit de puissance nominale et pas de la puissance maximale. La puissance nécessaire est déterminée par la taille de la pièce ou de la maison, l'isolation de la maison, et l'objectif visé (chauffage principal, ou chauffage d'appoint). Vous choisirez un poêle entre 3 et 12 kW. Un petit poêle de 3kW chauffera plus que de raison une maison basse consommation de 150 m², quand 12 kW ne suffiront pas pour la même maison construite selon la RT2005. Comptez pour une maison, normalement isolée, de l'ordre de 1 kw pour 10 m² ou 1 kw pour 25 m3. Si vous n'envisagez pas d'autre moyen de chauffage, mieux vaut demander le conseil d'un thermicien.

Coups de coeur

Sélection réalisée après visite d'une dizaine de revendeurs, et de plus en plus d'essais en situation. Qualité, caractéristiques techniques et design ont présidé à notre choix. sélection de poêles à bois

Rendement, solidité, esthétique avec le modèle ST 13 EX de Storch. (1)

Le modèle Prato est l'un des modèles de Max Blank doté d'un un vrai four. Esthétique réussie, se démarquant dans sa catégorie. Les modèles de Max Blank sont chers mais techniquement irréprochables. (2)

Jotul F163. Petit poêle puissant (9kw) et à haut rendement avec vision sur le feu sur trois côtés dessiné par l’agence Hareide Designmill (3)

Hase, modèle Olbia. Parfait pour les volumes restreints, en ville ou à la campagne. Rendement de 85% . (4)

Stûv 16. Forme minimaliste pour d'excellentes performances. Existe en plusieurs largeurs avec une gamme de socles et d'habillages. (5)

Attika modèle Avant. Belle ouverture pour un modèle assez plat. Système d'accumulation en option (6)

 

Monoxyde de carbone. La combustion du bois produit du CO2, mais aussi (entre autres polluants dont des poussières fines) du monoxyde de carbone (gaz mortel et combustible). On optera donc pour une réduction des émissions de CO par double combustion. En pratique les gaz de combustions repassent dans le foyer, le CO est brûlé, vous y gagnez et l'environnement aussi. Les poêles performants ont un taux de CO inférieur à 0,15%.

Les poussières. Une cheminée ouverte émet de l'ordre de 7500 mg de poussières par mégajoules (MJ) de chaleur produite. Un poêle fermé ancien, dix fois mois. un poêle fermé récent 30 fois moins (243 mg par MJ, Source Ademe 2006). Dans les notices techniques on trouve souvent la quantité de poussières émises en mg/m3. Les meilleurs poêles d'aujourd'hui émettent moins de 75mg/m3, c'est à dire 6 à 7 fois moins qu'un poêle d'il y a 20 ans. Dans les documentation vous trouverez des "Nm3" ce qui veut dire "normo mètre cube"  ou encore "mètre cube normal".

Taille du foyer. Elle détermine la taille des bûches et indirectement le prix du bois (plus le bois est coupé court, plus il est cher). La taille du foyer détermine aussi l'autonomie du corps de chauffe (5 à 12 heures). Mieux vaut un feu soutenu dans un petit foyer qu'un feu au ralenti dans un grand foyer ; il en va de la bonne combustion et donc de la performance et de la pollution. Un petit foyer se conduit mieux qu'un grand car ce dernier exige de toute façon plus de bois pour garder le feu (sauf à être devant tout le temps). Un petit foyer permet plus facilement d'adapter la puissance de feu à la demande et d'absorber quelques bûches de moindre qualité. Un grand foyer au ralenti génère des suies, encrasse les tuyaux, pollue. Essayer de ne pas céder à l'esthétique d'un grand foyer avec une grande vitre.

Forme du foyer. Depuis les premières versions de cet article nous avons appris à apprécier les foyers dans lesquels les buches sont positionnées verticalement (ou en biais), l'essentiel étant que la profondeur et la géométrie du foyer permettent de bien coincer les bûches sans les avoir trop près de la porte.

Les matériaux. Les poêles sont en fonte ou en acier. Pas d'avantage décisif entre l'un et l'autre. Ce qui compte c'est la qualité de construction plus que le matériau. La durée de vie de la fonte est probablement plus grande, mais mieux vaut un bon acier qu'une mauvaise fonte. La fonte, par sa masse, offre l'avantage de conserver la chaleur plus longtemps avec une température plus uniforme du poêle lui même.

La masse. Dans tous les cas l'habillage du poêle par de la céramique, ou mieux, de pierre ollaire (stéatite) permet de conserver la chaleur pendant quelques heures (jusqu'à 8 heures). Si vous chauffez toute la journée, une masse importante du poêle peut permettre de diffuser la chaleur jusqu'au lendemain matin, mais la montée en température est longue. Si le poêle est un chauffage d'appoint et un plaisir, mieux vaut éviter les ajouts de masse en pierre, de manière à profiter rapidement de la chaleur d'une flambée, au moment du dîner par exemple. 

poêle à bois Hase dans un appartement

La porte et les vitres. La qualité des joints et de la fermeture est importante. Vérifier bien ce point. Certains joints sont en cuivre (Dan Skan), mais beaucoup sont en matière textile minéral (ce n'est pas de l'amiante). La porte vitrée arrondie est incontestablement plus jolie que la porte plate qui donne à votre poêle une allure d'écran de télé. La porte à tendance à s'encrasser à faible allure (parce que le débit d'air le long de la vitre n'est pas suffisant). Chez Stûv, modèle Stûv30, pour les faibles allures, système d'occultation de la porte vitrée par une porte pleine avec un oeilleton. Chez Attika, intéressante ouverture coullissante vers le haut sur le modèle X-Basic.

Evitez la double porte de chaque côté d'un poêle central qui serait entre le coin salon et le coin repas. C'est joli, mais moins performant. Plus on a de surfaces vitrées moins la performance est bonne. Certains constructeurs proposent un système de rotation du poêle sur un support à roulement à billes. Ainsi on peut orienter le poêle côté salon, ou côté repas. Mais ceci implique un manchon rotatif étanche entre le poêle (qui tourne) et le conduit (qui est fixe). Un tel dispositif ne peut pas être construit à la légère. Il existe des portes avec des poignées froides. C'est bien mais un peu plus cher.

L'intérieur du foyer. Selon les cas, il est brute de fonderie (donc en fonte ou en acier), ou tapissé d'un matériau réfractaire : brique réfractaire, vermiculite, ou chamotte (ciment chargé d'argile cuite concassée). La vermiculite fait l'objet d'une controverse quant à la présence potentielle d'amiante. Nous recommandons plutôt la chamotte.

La prise d'air. Dès que l'on porte un soin particulier à l'isolation thermique et à l'étanchéité à l'air d'une maison, il faut impérativement une prise d'air extérieure. La plupart des poêles offre la possibilité d'une alimentation par prise d'air extérieure (par traversée du mur ou du plancher vers le vide sanitaire). Même chose dans les maisons équipées d'un système de ventilation mécanique contrôlée, où le risque de dépression à l'intérieur de la maison, doit être pris en compte. Même chose encore si le poêle est dans un séjour avec cuisine ouverte disposant d'une hotte aspirante puissante. Notez qu'il existe des conduits de cheminée à triple parois qui permettent d'aspirer l'air neuf en toiture.

Contrôle de l'arrivée d'air et conduite du feu. L'arrivée d'air est généralement réglable de façon manuelle. Certains fabricants comme Dan Skan, proposent un système de combustion automatique intelligent, d'autres des systèmes thermostatiques. Eviter les systèmes compliqués, proscrivez les systèmes électriques ou électroniques, au profit d'une simple manette avec éventuellement quelques repères de position. L'arrivée de l'air contrôle l'allure du feu. Mais il ne faut pas croire qu'on va pouvoir remplir le foyer de bois et réduire l'air au maximum pour le faire durer. Dans ce cas le bois charbonne, noircit le foyer et la vitre, génère des fumées et de la suie, et le rendement est déplorable. D'où la necessité de bien évaluer la puissance nécessaire de votre poêle.

Le réglage d'air permet d'attiser le feu au démarrage, de réduire l'air complètement en fin de feu pour conserver la braise, et de contrôler le feu entre un feu vif et une combustion "juste" idéale. Certains constructeur (Storch) proposent deux manettes de gaz ; une qui contrôle le débit d'air entrant et une autre qui contrôle le tirage. Nous n'étions pas convaincus, mais il s'avère que les deux manettes offrent une souplesse de conduite qui s'acquière de façon intuitive en regardant les turbulences, la couleur des flammes, et la couleur de la chamotte (qui ne doit pas noircir). Nous reviendrons sur ce sujet dans un article spécifique sur la conduite du feu. N'oubliez pas que quand votre poêle ne marche pas, si de l'air extérieur froid circule dedans, il refroidit votre logement...  

Taille et qualité des bûches. Les poêles acceptent généralement des bûches de 33 ou de 45 cm, parfois de 50. Plus la tailles des bûches est importante, moins le bois est cher. Notez qu'un stère de bois ne représentent pas le même volume selon la taille des bûches. 1 m3 de bois = 1 stère en bûches de 1m, 1,25 stère en buches de 50cm ; 1,3 stère en buches de 45cm ; 1,43 stères en buches de 33. Notez également que selon les essences de bois, et son humidité, le pouvoir calorifique d'un stère varie largement (mais mesurées au poids de matière sèche toutes les essences se valent à peu près). Enfin selon les bois, les dépôts de suie dans le conduit de cheminée sont plus ou moins importants. De ce point de vue les résineux ne sont pas conseillés.

Vue du foyer d'un poêle à bois avec son cendrier
Foyer et au-dessous tiroir du cendrier du poêle Storch lors de notre essai. Remarquez le foyer qui vient "s'encastrer"
dans la porte à la fermeture limitant considéralement les cendres sur le sol à l'ouverture. (photo ddmagazine.com)

Cendrier. les Français aiment les cendriers, mais les scandinaves n'en veulent pas. Le cendrier peut être une source d'air qui accélère la combustion et réduit la performance. Un cendrier procure toutefois un usage bien moins contraignant, avec beaucoup moins de poussières générées au moment du nettoyage du foyer. Certains fabricants fournissent un couvercle pour transporter le cendrier sans faire envoler les cendres. Vérifiez seulement que le cendrier et sa manette de "décendrage" sont bien ajustés, ou dans la zone étanche du poêle pour limiter les arrivées d'air parasites. Ceci étant dit dès qu'il y a quelques centimètres de cendres au fond du foyer, l'étanchéité est faite de facto.

Le conduit. Généralement en acier ou en inox , avec sortie arrière ou sortie sur le dessus. La réglementation impose l'isolation du conduit dès lors qu'il s'approche des parois, circule dans des habillages en maconnerie ou traverse les planchers. Notre conseil : optez pour un montage avec la plus grande longeur possible de tuyaux non-isolés ; ce qui permet de récupérer davantage de chaleur des fumées. Cette remarque peut vous faire réviser le positionnement du poêle dans la pièce. Et puis moins il y a de coudes et moins il y a de morceaux, mieux c'est pour le tirage ; mais en contrepartie la récupération de chaleur par les tuyaux est moindre. C'est un tuyau vertical tout droit qui donne le meilleur résultat en matière de tirage. Si vous utilisez un conduit de cheminée existant, le tubage de la cheminée est obligatoire.

Notez qu'il existe des systèmes de récupération de chaleur (ou de production d'eau chaude) qu'on peut installer sur le parcours du conduit, par exemple pour chauffer une chambre (voir par exemple le fabricant Bouilleur de France, les grandes enseignes de bricolage, les fabricants de conduits de cheminée). Attention toutefois à l'impact du refroidissement des fumées sur le tirage.

Les conduits de fumée doubles (isolé avec de la laine de roche) pour passage dans les plafonds et les sous-pentes sont malgré tout très chaud quand le poêle fonctionne. Une bonne idée peut être de le laisser apparent dans une chambre ou sur un palier à l'étage au-dessus de poêle.

Poêle avec four Max Blanl modèle Atlanta

 

Le four. Certains poêles offrent un four, généralement situé au dessus du foyer. c'est vraiment astucieux et utile. Le poêle devient encore plus un centre de vie, un objet double usage : vous pouvez faire cuire du pain, des pizzas, cuire un rôti, une tarte, réchauffer un repas. Voir chez les marques suivantes : Palazzetti, Max Blank, Contura, Dan Skan et Wanders.

 

Grillades et barbecue. Certains modèles offrent la possibilité d'installer un barbecue. Chez Stûv, le barbecue est vertical, ce qui évite d'attendre qu'il n'y ait plus que des braises. Autre avantage, la graisse ne coule pas sur la braise et donc ne s'enflamme pas.

La marque, le vendeur. La réputation d'une marque est une chose. La qualité du vendeur une autre. Gardez en tête que votre vendeur sera aussi votre installateur et que l'installation d'un poêle à bois est à la fois très technique et réglementée. La qualité de votre vendeur est donc clé. (La liste des principales marques en fin d'article).

Le design. Presque tous les constructeurs ont une gamme classique, souvent inspirée des poêles nordiques traditionnels, et une gamme contemporaine.

Poêle Jotul F 163Parmi les marques les plus innovantes : Stûv, valeur sûre du design nordique pour la sobriété et l’efficacité des lignes (exemple, le Stûv 30-up qui s'accroche au plafond) ; Invicta capable d'associer design et petits prix (des classiques poêles de nos grands parents revisités aux formats rectangulaires stylisés) ; Jotul qui a reçu en 2010 le prestigieux prix international de design "Red dot" pour son modèle F470 (ci-contre modèle F163) ; Max Blank avec un design germanique, résolument contemporain aux lignes épurées (par exemple les modèles Florenz, Prato et Petersburg ).

Poêle bidon Hase modèle LisboaEgalement chez Scan avec ses modèles Scan 62 et 63 dessiné par le designer danois Steffen Schmelling ; et de magnifiques pôeles chez Hase, de formes rondes ou carrées, aux lignes très élégantes, à noter le poêle au look de bidon habillé de céramique avec large choix de coloris (photo ci-contre) ; Attika, la marque suisse propose dans un bel acier noir un poêle sous forme d’une colonne à section carré aux lignes très épurées ; M Design avec son modèle Venus, rectangulaire, pivotant pour orienter le feu dans toutes les directions ; Bullerjan avec le très sympathique et unique en son genre poêle canadien.

Le prix.  De 1000 euros à 6000 euros ttc, le prix ne comprend pas l'installation qui peut demander le tubage de la cheminée et la création d'une arrivée d'air frais.

La TVA. Elle est de 5,5% sur le matériel et son installation si le logement a plus de deux ans (résidence principale ou résidence secondaire).

Le crédit d'impôt. Il est de 30% sur le prix TTC hors main d'oeuvre. La pose doit être effectuée par un professionnel qualifié RGE. Le crédit d'impôt n'est pas lié exclusivement à un label de qualité ou à un autre (voir ci-dessous). Le mieux est de faire ajouter sur le devis qui vous est proposé "éligible au crédit d'impôt", comme ça votre vendeur s'engage.

La garantie. Généralement de 5 ans. Parfois 10 ans sur l'acier comme chez Max Blank, considéré comme la rolls du poêle à bois.

Les normes et labels. Pour que votre poêle soit éligible au crédit d'impôt il faut qu'il soit à l'une des normes suivantes : norme NF EN 13240 ou NF D 35376 ou NF EN 14785 ou EN 15250. Ces normes définissent entre autres exigences des minima de rendement 70%) et des maxima de poussières et de CO (0,6%). Le label Flamme Verte a été créé à l'initiative de l'ADEME et du GIFAM (Groupement interprofessionnel des fabricants d’appareils ménagers). Il n'est pas plus exigeant que les normes suscitées ; il est suffisant pour obtenir le crédit d'impôt mais pas nécessaire (l'obtention du label est payante). La norme allemande DIN 18891 est parmi les plus exigeantes en terme de pollution et de sécurité et les constructeurs y font parfois référence. Les normes les plus sévères du monde sont émises par l'Autriche.

La documentation. Sur les sites Internet des fabricants, vous devez trouver facilement les spécifications techniques, les certifications, le manuel d'installation, le manuel de l'utilisateur, et les conditions de garantie précisant la durée de garantie des différentes éléments, la liste des revendeurs.

Les marques de poêles

Figurent ci-après les principales marques avec le lien vers leur site internet. La nationalité d'origine figure entre parenthèse. Cette liste est non exhaustive et peut être complétée avec les remarques de nos lecteurs. Ne figure ici que des marques qui sont importés en France, parfois seulement par quelques vendeurs régionaux. Les sites sont ceux des fabricants, en langue française ou à défaut dans la langue d'origine.

Attika (Suisse) - Austroflamm (Autriche) - Bodart&Gonay (Belgique) - Brisach (France) - Brunner (Allemagne) - Bullerjan (Canada) - Cera Design (Allemagne)  Charnwood (Royaume-Uni) - Contura (Suéde - Groupe Nibe) - Dan Skan (Danemark) - Don Bar ( Belgique) - Dovre ( France) - Drooff (Allemagne) - Edillkamin ( Italie) - Flam N'co (France) - Franco Belge Staub (France) - Godin (France) - Handöl (Suède - Groupe Nibe) - Hass+Sohn (Autriche, non distribué en France) - Hase (Allemagne) - Harrie Leenders (Pays-Bas) - Hwam ( Danemark) - Invicta (Français) - Jotul (leader mondial, Norvégien) - M-Design (Belgique) - Max Blank (Allemagne) - MCZ (Italie) - Nestor Martin ( Belgique) - Nordpeis (Norvège) - Palazzetti ( Italie) - Piazzetta (Italie) - Rais (Danemark) - Rika (Autriche) - Ruegg (N°1 Suisse) - Scan (Danemark, fait partie du Groupe Jotul) - Seguin Duteriez (France) - Storch (Allemagne) - Stûv (Belgique) - Supra (France) -Tulikivi (Finlande) - Turbo Fonte (France) - Wanders (France) - Wamsler (Allemagne) - Wodtke (Allemagne).

Comment acheter

Pour des raisons évidentes vous allez acheter votre poêle à proximité de chez vous. Nous vous conseillons l'achat chez un artisan revendeur et installateur et si possible également ramoneur. En général ces artisans ne vendent que quelques marques sélectionnées.

Vous avez deux solutions : soit vous sélectionnez votre revendeur dans un premier temps parce qu'il a su vous inspirer confiance par son professionnalisme et sa réputation, et donc vous choisissez parmi sa gamme ; soit vous choisissez un modèle et un fabricant et vous cherche le distributeur dans la région.

Dans les deux cas, n'hésitez pas à demander une ou deux références d'installations près de chez vous. Faites faire un devis (généralement gratuit) et portez une attention particulière à la qualité de la proposition sur les points suivants : évacuation des fumées et sortie de cheminée, alimentation en air, travaux de maçonnerie nécessaires, adaptation du sol pour la pose et éventuel percement pour l'arrivée d'air, facilité de ramonage. Nous supposons que tous les revendeurs sont sourcilleux sur la réglementation incendie, en revanche, l'optimisation de l'installation au regard du rendement du poêle est une préoccupation qui passe souvent au second plan.  

Poêle ou insert ?

Quand il s'agit d'améliorer la performance d'une cheminée existante, ou de profiter d'un foyer à bois dans un séjour, on hésite d'abord entre insert et poêle. Les deux solutions ont leurs partisans, et on peut les défendre l'une comme l'autre.

L'insert peut avoir vos faveurs pour l'esthétique, ça ne se discute d'autant pas qu'il est assez difficile de trouver un poêle à son goût. Toujours au plan de l'esthétique l'insert donne au feu une présence qui se rapproche plus de celle du feu de cheminée d'antan. L'insert présente aussi l'avantage de pouvoir distribuer, à l'aide de tuyaux, une partie de l'air chaud dans d'autres pièces.

Les poêles sont souvent assez moches, du moins c'est l'idée qu'on s'en fait ; l'objet de cet article est aussi de vous prouvez le contraire. Un poêle chauffe par rayonnement et par convection. Le rayonnement c'est ce que vous sentez quand vous vous approcher du poêle. Il est émis par le métal, porté à haute température. La convection, c'est le réchauffement de l'air par sa circulation autour du poêle.

Disposer d'un fort rayonnement, demande de moins chauffer l'air. Ainsi par exemple c'est le rayonnement du soleil qui vous permet de manger très agréablement au sommet des pistes en hiver alors que la température n'est que de quelques degrés. Cette bonne capacité à rayonner et à chauffer l'air est source d'économie et de confort. Si la géométrie de votre maison s'y prête (étage, cage d'escalier large), la chauffer avec un poêle est possible à condition de laisser les portes ouvertes.

Par définition l'insert est inséré dans une maçonnerie. Le rayonnement est donc moindre. Son rendement peut toutefois atteindre celui d'un poêle, mais du fait d'une circulation de l'air autour du foyer plus confinée, il est souvent nécessaire d'ajouter une ventilation mécanique, avec des bouches d'air chaud.

46 Commentaires

  • Lien vers le commentaire lundi 19 octobre 2009 Posté par lbdc

    Merci pour cet excellent article. Si je peux me permettre, vous devriez peut être mettre l'accent sur la qualité du combustible utilisé. En effet ce dernier peut faire aimer ou detester cette energie s'il n'est pas correct. (Fumée importante, encrassement du conduit, Vitre sale, peu de chaleur, etc.)
    Cordialement
    href="/http://www.le-bois-de-chauffage.com">le bois de chauffage.com

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.