L'Europe crée un cartel photovoltaïque en Chine

mardi 30 juillet 2013 Écrit par  rédaction

L'Europe et la Chine sont finalement parvenues à une décision à l'amiable sur les mesures anti-dumping à l'égard des importations europénnes de panneaux solaires photovoltaïques. La production de panneaux photovoltaïques chinois a quadruplé entre 2009 et 2011, aboutissant à une très forte baisse de prix et à l'accusation de la Chine de pratiques de dumping.

La proposition initiale devait aboutir à une taxation de 47% des panneaux chinois. L'accord amiable, beaucoup plus souple, prévoit un prix plancher des panneaux chinois à 560 euros par kW jusqu'à la fin 2015 et une limite de 7 GW au volume d'importations annuel, soit à peu près 60 à 70% du marché estimé (contre 23 GW en 2011 et 16 GW en 2012). On imagine volontiers l'amusement des Chinois, que l'on aurait volontiers accusés d'entente et de création d'un cartel s'ils avaient eux-mêmes fixés ces régles.

En Allemagne la mesure devrait rendre plus difficile l'installation de grosses centrales au sol, les développeurs achetant déjà plutôt autout de 450 euros le KWc (source Boomberg ). En 2011 les importations européennes de panneaux photovoltaïques chinois se sont élevées à 11 milliards d'euros.

Le fabricant Yingli Green Energy Holding Co, leader mondial, qui a conquis une très large part du marché européen ne pouvait espérer décision plus favorable au moment où le marché européen est volontairement freiné par les politiques publiques et où le marché asiatique explose. Les Coréens et les Taïwanais qui ne sont pas concernés par la mesure devraient en tirer profit. Les quelques fabricants européens ne seront pas tirés d'affaire pour autant. En revanche la mesure mettra en difficultés les installateurs ; ils constituent l'essentiel de la main d'oeuvre du secteur et l'essentiel de la valeur ajoutée. 

On notera enfin que la mesure est prise au moment où le photovoltaïque au sol est sur le point, pour les industriels européens, de devenir compétitif avec les autres sources d'énergies. Pour les particuliers il est déjà plus avantageux de produire des kWh localement plutôt que de les acheter sur le réseau, notamment en Allemagne.  

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.