Allemagne, 3 octobre : soleil et vent produisent 36% de l'électricité

mardi 08 octobre 2013 Écrit par  Yves Heuillard

Graphique production électrique Allemagne photovoltaïque éolien

Le 3 octobre dernier, la production électrique des éoliennes et les panneaux solaires allemands a atteint, sur 24 heures, 36,4 % de la production électrique du pays. Peu avant midi, pendant un cours laps de temps, les éoliennes fournissent une puissance de 16 GW, et les panneaux solaires 20,6 GW, l'ensemble produisant alors 59,1 % de la production totale*. C'est la conséquence d'une journée bien ensoleillée et assez ventée, combinée avec la fermeture des entreprises puisque le 3 octobre est un jour ferié (Oktoberfest). Ces chiffres sont le résultat d'une analyse faite par Bernard Chabot, expert français des énergies renouvelables et consultant. [Graphique Bernard Chabot / BCconsult]

Sur 24 heures le seul photovoltaïque a contribué ce jour à 11,2 % de la production d'électricité*. Le niveau élevé de la production d'électricité d'origine renouvelable a entraîné une baisse du prix de l'électricité sur le marché de l'électricité de Leipzig, à 2 cts d'euros le kWh, entraînant les centrales classiques à diminuer leur production. Aux environs de midi, les centrales électriques conventionnelles* ne fournissaient qu'une puissance de 23 GW.

Ce n'est pas la première fois que l'éolien et le solaire atteignent un tel pourcentage de la production d'électricité. Au cours de l'après-midi du 16 juin 2013 ils culminent à 61% de production d'électricité, 59% la veille. Dans la nuit du 24 au 25 décembre 2012, la production éolienne allemande était telle, que les prix se sont effondrés pour devenir négatifs à - 22 cts le kWh.

Bernard Chabot, vient également de publier l'analyse de la production éolienne et solaire de l'Allemagne pour les 9 premiers mois de l'année 2013. Il constate que l'augmentation des capacités de production, n'a pas suffi à compenser la baisse de production du fait de conditions météorologiques moins bonne en 2013. La production éolienne baisse de 8,8%, celle du solaire croît de 4,9%, avec pour résultat une baisse de la production totale de 2,8% à 56 TWh (milliards de kilowattheures), toujours pour les 9 premiers mois de l'année.

Les chiffres montrent la complémentarité entre le solaire et l'éolien sur l'année (plus de vent en hiver, plus de de soleil en été), complémentarité que l'expert conseille de renforcer en installant davantage de capacités éoliennes que solaires.

L'analyse de Bernard Chabot pour le 3 octobre.
L'analyse de Bernard Chabot pour les 9 premiers mois de 2013 .

Via Solar Server , et Renewables International

* Seules sont comptabilisées les sources de production conventionnelles de plus de 100 MW.