La nature nous parle, l'entendez-vous ?

dimanche 26 avril 2015 Écrit par  Yves Heuillard
La nature nous parle, l'entendez-vous ? Photo CC Javier Ruiz 77 via Flickr

À l'initiative de Conservation International, Julia Roberts, Harrison Ford, Kevin Spacey, Edward Norton, Penélope Cruz, Robert Redford et Ian Somerhalder prêtent leur voix à la nature. Et la nature nous dit, "je n'ai pas besoin de vous, mais sans moi, vous ne survivrez pas".

Notre génération est dans une situation unique de l'histoire de l'humanité, regarder l'espèce humaine s'autodétruire, ou la sauver. Pourtant quand vous vous lèverez demain matin, vous aurez peut-être l'impression que tout ne va pas si mal, ou du moins, que malgré une situation internationale inquiétante, des catastrophes naturelles majeures, il serait exagéré de croire que l'humanité telle que nous la connaissons pourrait maintenant disparaître et que nous en serons responsable. Vous êtes normal, notre propension à éviter de croire au pire, surtout si le pire n'est pas en vue, est naturelle.

Pour cette raison, l'association Conservation International a produit 8 vidéos qui donnent la parole à la nature, à l'océan, à la forêt vierge, au sol, aux récifs de coraux...  Les voix de la nature sont interprêtées par des artistes comme Julia Roberts, Harrison Ford ou Levin Spacey. Les textes sont magnifiques et nous invitons les professeurs d'anglais à les faire écouter en classe.

Nous avons choisi de vous faire entendre la voix de l'océan inteprétée par Harrison Ford. La traduction figure sous la vidéo.

"Je suis l'Océan. Je suis l'eau. Je suis la plus grande part de cette planète. Je l'ai formée. Chaque ruisseau, chaque nuage, chaque goutte de pluie.
Et tout revient à moi.

D'une manière ou d'une autre, tout ce qui vit ici, a besoin de moi. Je suis la source.
Je suis le lieu d'où tout est sorti.

Les humains ?
Ils ne sont pas différents. Je ne leur dois pas la moindre chose. Je donne. Ils prennent.
Mais je peux toujours reprendre. Cela a toujours été ainsi.
Ce n'est pas leur planète, elle ne l'a jamais été, elle ne le sera jamais.

Mais les humains prennent plus que leur part, ils m'empoisonnent et ils s'attendent à ce que je les nourrisse ; ça ne marche pas comme ça. Si les humains veulent exister dans la nature avec moi, et à mes crochets, je suggère qu'ils m'écoutent bien, car je ne le répéterai pas. S'ils ne veillent pas à la bonne santé de la nature, les humains n'y survivront pas. C'est aussi simple que ça.

Moi, avec ou sans les humains, je m'en contrefiche, je suis l'Océan, j'ai autrefois recouvert cette planète entièrement, et je peux encore la recouvrir si je le veux. C'est tout ce que j'ai à dire."

Regarder les 7 autres vidéos sur le site de Conservation International.

En ouverture, photo CC Patrik Walde.

 

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire jeudi 25 juin 2015 Posté par hedy

    La nature nous aime ,à nous d'y faire attention ...

  • Lien vers le commentaire lundi 27 avril 2015 Posté par Lisa

    Superbe !!! mais comment donner le gout de la nature et l'envie de l'écouter lorsque l'on vit hors sol ?
    Il y a urgence de recréer des occasions, des expériences pour nous connecter à elle.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.