Bientôt des maisons qui fonctionneront sur batteries

samedi 02 mai 2015 Écrit par  Yves Heuillard
Lotissement de maisons en Utah (USA) Lotissement de maisons en Utah (USA) Photo CC Dean via Flickr

C'est la pièce manquante de la vision de Elon Musk, le fondateur du constructeur d'automobiles électriques américain Tesla : les systèmes de stockage de l'électricité.

Lors d'une conférence de presse organisée le 1er mai 2015, Elon Musk a dévoilé le Powerwall,  une batterie de 10 kWh pour la maison au prix de 3500 $. L'entreprise vise aussi le stokage de l'électricité à grande échelle pour les poducteurs industriels d'électricité et pour les gestionnaires de réseaux électriques.

Tesla construit dans le Nevada une énorme usine capable de fabriquer des batteries en très grande quantité. Investissement 4 à 5 milliards de dollars pour un objectif de production de 35 GWh par an de stockage par de batteries d'ici 2020. D'où le nom de l'usine la "Gigafactory". Elle produira en 2020 plus de batteries Li-ion qu'il n'en était produit dans le monde en 2013. Couverte de panneaux solaires elle sera autonome en électricité.

Elon Musk est aussi le président de Solar City, le plus grand installateur de panneaux solaires aux Etats-Unis. De son côté Solarcity mettra en service début 2016, à Buffalo dans l'état de New York, une usine capable de produire un gigawatt de panneaux solaires par an. Le Powerwall sera proposé aux acheteurs de Solarcity afin de leur permettre de se déconnecter du réseau. Un test est actuellement en cours en californie sur 500 maisons.

La vision de Elon Musk : une Tesla dans chaque garage, des panneaux Solarcity sur le toit et un système de stockage Powerwall. Encore faut-il que les particuliers y trouvent leur compte. À l'instant où nous écrivons ces lignes ce n'est peut-être pas encore le cas si on raisonne à l'échelle d'une famille.

Mais avec la baisse du coût de production de l'électricité renouvelable (-80% ces 5 dernières années pour l'électricité photovoltaïque, -63 % pour l'électricité éoliene selon Lazard), avec la baisse du coût de production des batteries,  les ensembles panneaux solaires + batteries seront bientôt compétitifs. Ainsi les analystes de la banque Lazard prévoient un baisse du coût de stockage par batteries de 40% entre 2014 et 2017.

Ceux de la Banque Barclays pensent que d'ici 4 ou 5 ans, aux États-Unis, le progrès des batteries et des panneaux solaires pourrait permettre à 20% des consommateurs de se déconnecter du réseau. Nous croyons, disent-ils, « que le photovoltaïque associé au stockage pourrait reconfigurer l'organisation du secteur de l'électricité dans la décennie qui vient. »

Dans de nombreuses régions du monde en voie de développement, l'électrification pourrait se faire grâce à des systèmes autonomes, économisant les énormes coûts d'infrastructures.

Les ventes du Powerwall démarreront cet été avec un modèle de 7kWh prévu pour des cycles quotidien (3000 $) et un modèle de 10 kWh pour des cycles hebdomadaires (3500 $). Il est possible d'associer plusieurs Powerwall pour une puissance totale de 90 kWh.  La taille d'un Powerwall est de l'ordre de 86 x 130 x 18 cm.