L'Inde, super puissance des énergies renouvelables

vendredi 03 juillet 2015 Écrit par  Yves Heuillard

Le Premier minsitre indien Marendra Modi avait annoncé dès sa prise de fonction en 2014 son intention de développer fortement les énergies renouvelables et en particulier le solaire photovoltaïque. Les objectifs chiffrés, notamment pour le solaire photovoltaïque en toiture, viennent d'être précisés.

Dici 2022, l'objectif de construction des nouvelles capacités de la production électrique renouvelable indienne est de 175 GW, dont 100 GW de solaire photovoltaïque, 60 GW d'éolien, 10 GW de thermique à partir de la biomasse, et 5 GW d'hydraulique. Cent milliards d'investissements seront nécessaires pour atteindre les objectifs du gouvernement.

L'inde n'a installé que 4 GW de solaire photovoltaïque depuis septembre 2013, contre 5 GW en Chine pour le seul premier trimestre 2015.

Le chiffre de 100 GW de solaire, 5 fois plus que le précédent objectif, conduit à l'installation moyenne de 14 GW de solaire par an, plus que la somme des nouvelles capacités solaires de la Chine et les Etats Unis pour l'année 2014.

Pour le seul photovoltaïque en toiture, l'objectif est de 40 GW. Pour être énorme, ce dernier chiffre est néanmoins réaliste. Il aboutit à une installation de 8 ou 9 GW au maximum par an à la fin de la période, entre 2020 et 2021. Et il est probable qu'il soit dépassé du fait du boom de l'industrie photovoltaïque et de baisses de prix considérables (une division par 5 en 5 ans).

L'Inde dépend à 77% des importations pour pourvoir à ses besoins en énergie et reste le troisième importateur de charbon du monde. La production électrique au charbon devra également augmenter rapidement pour faire face à la croissance du pays.