Photovoltaïque aux États-Unis : la puissance d'un réacteur nucléaire tous les trimestres

mercredi 09 septembre 2015 Écrit par  Yves Heuillard
Photovoltaïque aux États-Unis : la puissance d'un réacteur nucléaire tous les trimestres Photo CC Walmart

Selon un rapport de GTM Research, les Etats-Unis ont installé une puissance photovoltaïque de 1,393 GW pendant le deuxième trimestre 2015 et 7,7 GW devraient être installés sur toute l'année, soit 24% de plus qu'en 2014. Pendant les 7 derniers trimestres, l'installation de panneaux solaires photovoltaïques aux Etats-Unis a dépassé 1 GW par trimestre.

 

À la faveur de ces chiffres américains et puisque la France ne regarde que son nombril nucléaire, il peut être nécessaire de remettre les chiffres du photovoltaïque en perspective.

L'EPR Français de Flamanville ne démarrera pas avant 2018, soit 11 ans après le début des travaux. Sa puissance sera de 1,650 GW (gigawatts). Pour les seuls Etats-Unis, la puissance photovoltaïque installée au cour du seul deuxième trimestre 2015 n'est pas loin de celle d'un EPR. Bien évidemment ce chiffre doit être remis en perspective, parce qu'on peut difficilement comparer la production électrique intermittente des panneaux solaires qui fournissent de l'électricité 15% du temps, à la production électrique d'un réacteur qui marche 80% du temps.

Mais quand même, avec un facteur de charge de 15%, les 7,7 GW de panneaux solaires à la production intermittente installés en 2015 aux Etats-Unis produiront plus d'électricité sur une année qu'un réacteur nucléaire moyen du parc installé français et presqu'autant que ce que produira notre EPR, si tant est qu'il démarre un jour (voir nos deux articles pour en savoir plus sur la gestion de l'intermittence et la comparaison des coûts de production de l'électricité).

La Chine, le Japon et les Etats-Unis sont les 3 plus grands marchés pour le solaire photovoltaïque avec respectivement 10,6, 9,7 et 7 GW installés en 2014, pour 40 GW installés dans le monde cette même année. Le marché européen qui a culminé à 22 GW en 2011 a encore  baissé de 36% en 2014 à 7GW (1 GW pour la France). Les politiques publiques sont déterminantes dans le développement du photovoltaïque.

Boom américain au moins jusque fin 2016

Aux Etats-Unis un crédit d'impôt de 30% est le moteur de la croissance du photovoltaïque. Pour donner une idée du développement photovoltaïque aux Etats-Unis, au  premier semestre, 40% de l'ensemble des nouvelles capacités de production électrique, en puissance, sont des panneaux solaires ; et le segment qui croît le plus est celui des installations résidentielles. Plus de la moitié des installations photovoltaïques sont faites en Californie.

Fin juin 2015 la capacité totale solaire photovoltaïque des Etats-Unis était de 22,7 GW. Le boom devrait continuer : de juillet 2015 à la fin 2016, les Etats-Unis devraient installer 18 GW de solaire photovoltaïque. En 2017 le crédit d'impôt sera réduit à 10% pour les installations commerciales et à zéro pour les installations résidentielles.

Mais le crédit d'impôt a été extrèmement efficace pour le développement de la filière photovoltaïque, avec d'un côté des baisses prix phénomémales des installations (75% en 10 ans) et d'un autre une croissance de 86% de l'emploi dans le secteur sur les quatre dernières années, 20 fois plus que la croissance de l'emploi tous secteurs confondus.

En 2017, GTM Research prévoit une baisse importante du marché américain si le crédit d'impôt n'est pas reconduit, mais de façon temporaire,  en particulier dans le secteur résidentiel car l'électricité "produite maison" sera rapidement compétitive face à l'electricité du réseau.

En savoir plus sur le site de GTM Research