Cyclisme : Une "véloroute" de la Norvège à Saint-Jacques de Compostelle

mercredi 16 septembre 2015 Écrit par  Yves Heuillard
Cyclisme : Une "véloroute" de la Norvège à Saint-Jacques de Compostelle Photo Département du Loiret

Une véloroute, plus exactement une euro-véloroute, est une voie réservée aux vélos, d'au moins 1000 km, et qui traverse plusieurs pays d'Europe. Quatorze projets s'étendant sur 70 000 km sont actuellement en cours de construction co-financés par l'Union Européenne. Ils visent au développement d'un tourisme vert. Dans ce cadre le Département du Loiret va démarrer les travaux pour un tronçon de véloroute de 53,5 km qui s'intègrera dans l'itinéraire 3, de Trondheim en Norvège à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne.

Sous la maîtrise d'ouvrage départementale du Loiret la véloroute connectera le bassin parisien à la Loire, le long des canaux. Elle franchira 29 écluses et offrira 8 aires de repos, tant aux piétons qu'aux cyclistes.  Ne soyez tout de même pas trop pressé, les premiers 9 km ne seront pas ouverts avant juin 2016, pour un coût de 1 million d'euros (4 million pour les 53,5 km)

L'objectif est d'associer la découverte du partimoine à l'activité sportive. La quasi-totalité de la voie principale se situera sur les chemins de halage et de contre-halage le long des canaux du Loing et de Briare.

Le cylcotourisme, un bon investissement

Une étude de la région Centre-Val de Loire sur la véloroute existante "La loire à vélo", dont 155 km traversent le Loiret, montre des retombées économiques de 3 millions d'euros par an pour le département. Sur ces bases, 40 km de véloroute sont amortis par an !  Et on a donc du mal à comprendre, les premières études pour le nouveau projet dont il est question ici remontant à 2010, qu'il aura fallu 6 ans pour faire 9 km.  À croire qu'on craigne une invasion des riches Européens du Nord, ou que les Français ne délaissent leur ruineuse voiture et les péages autoroutiers, ou pire que grâce au vélo naisse un véritable sentiment d'appartenance européen.

L'eurovéloroute n°3, nommée la Scandibérique, et dont ce tronçon du Loiret fera partie, traversera la France depuis Jeumont (dans le Nord) à Saint-Jean-Pied-de-Port (dans les Pyrénées-Atlantiques). Elle croisera "La loire à vélo" à Briare, lieu de l'extraordinaire pont-canal construit à la fin du 19ème siècle au dessus de la Loire.

Pour en avoir plus sur les euro-veloroutes et l'état d'avancement des travaux.
Egalement sur le site de France Velo Tourisme
Et d'autres projets européens sur le site de la European Cyclists' Federation.