Morgan relance son légendaire tricycle avec un moteur Harley

mardi 02 novembre 2010 Écrit par  Yves Heuillard

Alors que les constructeurs automobiles essaient, avec plus ou moins de conviction, de laver plus vert que vert, Morgan relance son tricycle légendaire. Il n'est pas à pédales, loin de là, mais au moins il pollue avec superbe. 

Le succès de Morgan s'est fait sur une icône de l'automobile, le Morgan Threewheeler (tricycle en anglais). Sa conception ultra simple, par l'ingénieur Harry Morgan, en fit en son temps l'un des plus grands succès des débuts de l'automobile. De 1909 à 1953 il s'en vendit 30 000 exemplaires fabriqués en Angleterre à Malvern, et bien d'autres encore furent construits sous licence en France par Darmont Morgan.

Pour beaucoup le tricycle Morgan fut le premier contact avec l'automobile. Une bonne accélération et une consommation de moins de 5 litres au cent lui procuraient un avantage commercial imbattable pour son époque. L'engin battit le Grand Prix de France en 1913 et pouvait dépasser les 160 km/h.  

En 2011 les choses sont bien différentes, mais l'entreprise pense que le moment est venu de relancer ce modèle exceptionnel. L'objectif est de répondre aux enjeux environnementaux avec un engin léger et sobre. Le design est inspiré du tricycle original, mais il s'agit d'un châssis tubulaire doté d'un moteur Harley Davidson 2 cylindres en V de 1800CC ; la boîte à 5 vitesses vient de Mazda. Vitesse maximale 184 km/h. Homologué comme une moto. Prix et disponibilité non communiqué, pas plus que la consommation. La préoccupation pour l'environnement, même quand elle n'est pas tout à fait sincère, n'a pas que du mauvais...

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.