Réchauffement climatique, l’industrie pétrolière savait depuis les années 60

mercredi 27 avril 2016 Écrit par  Yves Heuillard
Image extraite de la vidéo ci-dessous Image extraite de la vidéo ci-dessous Réalisation : Center for International Environmental Law

Des centaines de documents mis à jour par le Center for International Environmental Law révèlent que l'industrie pétrolière connaissait le risque climatique depuis les années 60 et mit en œuvre une politique d'encouragement du scepticisme.

Dans un dossier intitulé Smoke and Fumes, le Center for International Environmental Law (CIEL), montre comment l'industrie la plus puissante du monde connaissait les risques liés aux émissions de gaz à effet de serre depuis des décennies et a utilisé les sciences de la communication et de la psychologie pour influencer le débat public sur le réchauffement climatique. Et ceci depuis un demi-siècle. Dans son dossier, l'organisation, basée à Washington, publie l'ensemble des documents qui ont servi à étayer son accusation. La vidéo ci-dessous (en anglais) synthéthise ses conclusions. Elles sont dramatiques et sans appel.

Les auteurs posent les questions suivantes : Quand tenons-nous quelqu'un pour responsable d'un préjudice ? Et que devrait-il se passer si le préjudice est le changement climatique ? Pour déterminer la responsabilité du préjudice la justice demandera probablement si les accusés avaient la capacité de prévoir le dommage, et s'ils avaient la capacité de l'éviter, ou de le réduire, notamment en prévenant les autres.

Sur le même sujet, DeSmog, un site de presse d'investigation qui traque la désinformation en matière de réchauffement climatique, dévoilait hier 26 avril que la connaissance de l'influence du CO2 sur le climat est encore plus ancienne au sein de l'entreprise pétrolière Exxon qu'on ne le savait déjà.

L'article de DeSmog est intitulé : "There is no doubt : Exxon Knew CO2 Pollution Was A Global Threat By Late 1970s". L'article cite de nombreux extraits de rapports anciens que les journalistes de Desmog se sont procurés, rapports qui sont aussi disponibles en téléchargement.

« Il n'y a aucun doute que l'augmentation de la consommation des carburants [...] est en train d'aggraver le problème potentiel de l'augmentation de CO2 dans l'atmosphère »  Ces lignes apparaissent dans un rapport environnemental publié par la filiale canadienne de Exxon en 1980 sur ces activités des années 1978 et 1979.

Le rapport suivant dans la série, celui des activités de 1980 et 1981, note dans une annexe au sujet des Affaires environnementales et autres sujets d'inquiétudes, que le « CO2 et l'effet de serre sont l'objet de plus d'attention de la part de médias ».

Sur le sujet, nos lecteurs peuvent aussi se référer à un article publié par Inside Climate News en septembre 2015 et titré « Exxon's Own Research Confirmed Fossil Fuels' Role in Global Warming Decades Ago ».

Merci à Benjamin Jullien de European Climate Foundation.

 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.