Volet énergétique du Tafta : "primauté du business sur le climat"

lundi 11 juillet 2016 Écrit par  rédaction

L'association de solidarité internationale Aitec et le mouvement altermondialiste Attac ont obtenu le volet "Énergie et matières premières" du  projet d'accord de libre-échange transatlantique entre l'Europe et les Etats-Unis (TAFTA ouTTIP). Dans une note d'analyse les experts des deux associations considèrent que le texte révèle les ambitions climaticides de l'Europe.

Pour les experts des deux associations le texte "fuité" consacre la primauté du commerce sur l'urgence climatique, la primauté du "business as usual" sur la mise en œuvre de l'Accord de Paris signé à l'issu de la COP21.

Dans un document d'analyse ils montrent que les objectifs que la Commission européenne et des États-membres poursuivent à travers les négociations du TAFTA en matière d'énergie visent à "assurer la sécurité énergétique de l'UE sans prendre en compte de l'impératif climatique et sans imaginer que cette sécurité énergétique puisse être renforcée en réduisant la dépendance de l'économie européenne de l'importation d'énergies fossiles".

Le document est à ce stade une proposition unilatérale de l'Union européenne qui sera certainement l'objet de discussions lors du nouveau cycle de négociations du TAFTA qui a démarré ce lundi 11 juillet à Bruxelles.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.