Bilan des gaz à effet de serre dans l'atmosphère

vendredi 26 novembre 2010 Écrit par  rédaction

graphiques de l'évolution des GES dans l'atmosphère

Selon le Bulletin de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) sur les gaz à effet de serre pour 2009 (publié fin 2010), les principaux gaz à effet de serre ont atteint leurs plus hauts niveaux jamais observés depuis l’époque préindustrielle. Ce bulletin fait également état des préoccupations concernant le réchauffement planétaire, qui pourrait entraîner un accroissement des émissions de méthane dans les régions arctiques.

Selon le Bulletin, le forçage radiatif total induit par l’ensemble des gaz à effet de serre persistants a augmenté de 27,5 % entre 1990 et 2009 et de 1,0 % entre 2008 et 2009, ce qui reflète l’accroissement des teneurs en dioxyde de carbone, en méthane et en oxyde nitreux de l’atmosphère. «Les concentrations de gaz à effet de serre ont atteint des niveaux records malgré le ralentissement de l’activité économique, a déclaré le Secrétaire général de l’OMM, M. Michel Jarraud. Bulletin sur les gaz à effet de serre de l'OMMEt ces concentrations auraient même été plus élevées sans l’action menée au plan international pour limiter cette hausse.»

«De plus, les rejets possibles de méthane à partir du pergélisol de l’hémisphère Nord et des zones humides sous l’effet du changement climatique sont extrêmement préoccupants et font l’objet de recherches et d’observations intensives.»

Lire le bulletin complet en langue française