La carte du réchauffement climatique

mardi 14 décembre 2010 Écrit par  Yves Heuillard

L'Observatoire de la Terre de Nasa vient de publier une représentation de l'évolution des températures moyennes entre la décennie 1970-1979 et la décennie 2000-2009.

Les deux images ci-dessous, ne réprésentent pas des températures absolues mais des anomalies de températures moyennes sur une décennie comparées à la période de référence 1951-1980. Le choix de cette période de référence est judicieuse dans la mesure où une grosse partie de la population des pays développés, qui est née et a grandi pendant cette période peut se souvenir.

En haut les anomalies de températures moyennes sur la décennie 2000-2009, en bas les anomalies de températures moyennes sur la décennie 1970-1979. Vous pouvez consulter les images en grand sur le site Earth Observatory (L'observatoire de la Terre) de la Nasa. Vous pouvez même voir une animation de l'évolution des températures depuis 1880 (cliquez sur Play). Le site offre bien d'autres ressources passionnantes sur l'évolution de la planète.

carte du réchauffement climatique

Les données sont celles du Goddard Institute for Space Studies (l'Institut Goddard pour les recherches spatiales) qui dépend aussi de la Nasa. Elles proviennent de 6300 stations météorologiques, de mesures de la température de surface des océans par satellites, par des stations embarquées sur les navires et par les missions permanentes de recherche en Antarctique. Toutes ces données sont accessibles directement sur le site du GISS.

Selon les scientifiques du GISS, depuis 1880 (date depuis laquelle nous disposons de mesures fiables), la température moyenne de la surface terrestre à augmenté de 0,8°C. Les 2/3 de cette augmentation se sont produits depuis 1975 à un rythme d'environ 0,15 - 0,20 degré par décennie.

Les scientifiques expliquent aussi que, d'une année sur l'autre, les variations météorologiques locales dépendent d'élements prévisibles, comme les saisons, et moins prévisibles, comme les vents ou la couverture nuageuse ; mais les températures moyennes de la surface de la Terre, sur de longues périodes, dépendent à la fois de la quantité d'énergie reçue du soleil et de la quantité renvoyée vers l'espace. C'est ce deuxième facteur, qui dépend de la composition gazeuse de l'atmosphère, plus précisément de la concentration en gaz qui piègent la chaleur (les gaz à effet de serre), qui influence très légèrement et sur le long terme, l'évolutions moyenne des températures.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.