Pollution, environnement : quelle influence sur le cancer ?

vendredi 04 février 2011 Écrit par  Alexandra Lianes

Générations Futures, le mouvement pour les droits et le respect des générations futures s’étonne du peu de considération donné au lien entre environnement et cancer par les politiques internationales et nationales. Elle souligne l'absence de volet environnemental dans le plan cancer (1) et assure qu’une meilleure protection de notre environnement et une réduction significative des pollutions diffuses contribueraient grandement à réduire la charge exorbitante de cette maladie. [Photo CC Libelul]

L'association rappelle que les coûts du cancer pour la société sont de 73,37 milliards pour l’ensemble des coûts directs et indirects (2). Pour mémoire en 2009, les comptes de l’assurance maladie se sont soldés par un déficit de 11,5 milliards d’euros en 2009, ceux de la Sécurité Sociale ont plongé de plus de 23 milliards d'euros la même année.

Pour Générations Futures, le lien entre environnement et cancer ne fait pas de doute. L'association rappelle que l’incidence du cancer en France a progressé entre 1980 et 2005 de + 93% chez l’homme et + 84% chez la femme (3) : "le changement démographique n’explique que 41% de cette augmentation chez l’homme et 29% chez la femme. Le reste, soit une augmentation de + 52% pour l’homme et + 55% pour la femme doit être attribué à des causes environnementales au sens large. Par environnement on entend bien sûr l’environnement naturel mais aussi notre environnement intérieur, notre environnement au travail ou encore notre alimentation, qui sont autant de facteurs d’exposition à des facteurs de risque pour de nombreuses pathologies chroniques comme les cancers".

L'association s'appuie sur des études sur des registres de vrais jumeaux, ou sur les changements de taux de cancers des populations migrantes qui montrent un lien entre de très nombreux cancers et des facteurs environnementaux. De même elle dénonce la croissance régulière du cancer chez l’enfant en Europe depuis 30 ans qu'elle n'explique pas autrement que par l'influence de l'environnement, des pollutions, des produits chimiques employés dans nos biens de consommation courante.

1. Voir le bilan critique du PNSE2 et du plan Cancer
2. American Cancer Society et de ‘ l’ Economist Intelligence Unit’ Breakaway: The global burden of cancer—challenges and opportunities A report from the Economist Intelligence Unit 2010.
3. InVS « Estimation de l'incidence et de la mortalité par cancer en France de 1980 à 2005 »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.