Le solaire photovoltaïque allemand en temps réel

mercredi 30 mai 2012 Écrit par  Yves Heuillard

production solaire photovoltaïque en Allemagne

Vous pouvez suivre en temps réel la puissance développée par les installations photovoltaïques allemandes et remonter l'historique de production jusqu'en mars 2010.

Puissance solaire photovoltaïque en AllemagneAu moment où je démarre la rédaction de cet article il est 11h55. Il fait moyennement beau en Allemagne, avec du soleil entre des gros cumulonimbus menaçants. à ce moment même, la puissance photovoltaïque allemande, c'est à dire la puissance générée par l'ensemble des installations photovoltaïques du pays est de 12,9 GW, l'équivalent (en ordre de grandeur) de 13 réacteurs nucléaires. 

12h10, je rafraîchis la page du site internet du fabricant d'onduleurs SMA qui permet de visualiser en temps réel la production solaire photovoltaïque sur le territoire de nos voisins : 14,1 GW.

photovoltaïque en AllemagneJe consulte les statistiques récentes de production (en bas de la page, choisir la date et rejouer le déroulement de la journée) : le 25 mai dernier la puissance solaire a dépassé les 10 GW de 9 heures du matin à 17 heures le soir avec un maximun en milieu de journée de 21 GW (photo ci-contre) ! La puissance totale installée en Allemagne est de 26,63 GW (au 31/12/2011, toujours selon SMA).

Il est possible de remonter l'historique jusqu'en mars 2010. On s'aperçoit alors que le compteur de l'époque, il y seulement deux ans, ne pouvait monter que jusqu'à 10 GW.

Plus de charbon

L'usage du charbon en Allemagne devrait augmenter de 13,5 % en 2012, générant 14 millions de tonnes supplémentaire de CO2 dans l'atmosphère (source Reuters). La sortie du nucléaire allemand n'est pas suffisante à elle seule pour expliquer ce nouvel engouement pour le charbon.

Rappelons qu'après Fukushima sept des plus ancien réacteurs du pays ont été mis à l'arrêt (6,8% de la production électrique), la sortie du nucléaire allemand (17 réacteurs au total) devant être effective en 2022.

La baisse des émissions de CO2 en Europe (du fait de la récession) et son effet à la baisse sur le marché des quotas d'émissions (voir nos explications sur le système de quotas échangeables européen), autrement dit sur le prix à payer pour la pollution est une autre cause qui favorise le charbon. D'autant que l'Allemagne a dépassé les objectifs fixés par le protocole de Kyoto et peut s'abriter derrière sa bonne conduite en la matière.

L'échelle du solaire allemand, et la situation géographique du pays, qui de loin n'est pas la plus favorable à l'énergie solaire, nous permet de la prendre la vraie mesure du potentiel de l'énergie photovoltaïque sachant que d'année en année, les prix des panneaux solaires diminuent, et que leurs performances augmentent (voir notre article).

On se prend naturellement à rêver d'une énergie quasi infinie et bon marché. La compétitivité prochaine du solaire avec toutes les formes les plus polluantes de production électrique semblant assurée, deux questions viennent immédiatement à l'esprit : combien de panneaux solaires pour alimenter la Terre et comment stocker cette énergie, par nature intermittente. Nous avons déjà répondu à la première question ; la réponse est étonnante. 

La question du stockage, fait l'objet de nombreuses recherches, dont beaucoup visent à transformer l'électricité en hydrogène avec des rendements et des coûts acceptables. Nul doute que nous y parviendrons (voir par exemple les recherches de Daniel Nocera).

12h37 15,1 GW, le temps ne s'arrange pas en Allemagne.

Article réalisé sur une information de André Langwost

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.