Le pyperonyl butoxide, produit chimique courant confirmé dangereux

dimanche 03 juin 2012 Écrit par  Yves Heuillard

Pyperonyl butoxide kesako ? Un produit chimique d'usage courant dont la toxicité vient d'être mise en évidence. En avez-vous chez vous ? Probablement pour peu que vous soyez jardinier, même écolo.

Des chercheurs de l'Ecole de médecine de la Duke University (USA) ont mis au point une méthode pour apprécier la toxicité des produits chimiques d'utilisation courante sur le système neurologique et l'ont testée sur plus de 1400 produits chimiques.

L'étude confirme en particulier la grande toxicité du pyperonyl butoxide, un synergisant des insecticides (produit utilisé pour augmenter le pouvoir actif des insecticides) dont même des insecticides à base de pyrèthre naturel. Le pyperonyl butoxide est largement utilisé et même autorisé en agriculture biologique quoique seulement pour le traitement des silos destinés à recevoir des céréales bio. Il figure parmi les 10 produits chimiques les plus souvent détectés dans les poussières de l'air extérieur. [Ci-dessus test du maque avant traitement chimique agricole - photo cc PNASH)

Dans son étude de décembre 2011, l'association Générations Futures avait d'ailleurs montré que les aliments biologiques contiennent en moyenne 233 fois moins de résidus de pesticides que les denrées issues de l'agriculture conventionnelle, mais elle avait mis en garde contre l'utilisation du pyperonyl butoxide retrouvé dans du pain bio.

D'après l'étude de la Duke University, le pyperonyl butoxide perturbe gravement les mécanismes neurologiques et les enfants exposés au produit pendant la grossesse peuvent souffrir de problème majeurs de développement.

 

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire lundi 28 septembre 2015 Posté par béa

    La famille des pyréthrinoïdes (dont le nom finit généralement par -thrine : deltamethrine, cypermethrine, cyflumethrine, tetramethrine, permethrine ….) sont largement utilisées par les professionnels contre cafards, mouches, moustiques, poux, pucerons …
    Ils sont parmi les moins toxiques des insecticides pour l’homme et les mammifères, mais très toxiques pour certains organismes aquatiques (poissons) ainsi que pour les auxiliaires de l'agriculture (dont les abeilles). Au contact de la peau, ils provoquent parfois des sensations de brûlures et d'engourdissements et des réactions allergiques avec fourmillements intenses, et peuvent provoquer des dermatites, des rhinites ou de l'asthme.
    Ces réactions sont potentialisées par l’adjuvant Piperonyl Butoxyde (PBO) utilisé pour prolonger l’efficacité du produit.
    source pour plus d'infos : La prévention des risques des insecticides : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=517

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.