Les semences paysannes plutôt que les OGM

mercredi 26 septembre 2012 Écrit par  rédaction

fermier bio aux Etats-Unis

Dans le contexte de l'appropriation du vivant par l'industrie agroalimentaire et de la perte de la biodiversité, les rencontres paysannes visent à permettre aux paysans du monde entier de s'organiser pour sauvegarder les semences d'une agriculture respectueuse de la nature et une alimentation saine. 

gerbe de blé bioLes semences payasanne sont sélectionnées naturellement par les agriculteurs eux-mêmes depuis la nuit des temps et non appropriables par un titre de propriété, les semences paysannes se sèment et se ressèment au gré des échanges entre les paysans et jardiniers qui les cultivent. Grâce à leur rusticité et à leur adaptabilité, elles permettent de réduire les intrants chimiques et de répondre au défi de nourrir sainement les Hommes dans le respect de l’environnement.

Les Maisons des Semences Paysannes sont des organisations collectives où agriculteurs et jardiniers partagent semences et savoir-faire pour faire vivre la biodiversité cultivée. Ces collectifs sont aujourd'hui en fort développement dans le monde entier. De nombreux groupes français sont en demande d'informations et d'échanges sur le sujet.

Les premières Rencontres Internationales Maisons des Semences Paysannes ont lieu les 27, 28 et 29 septembre 2012 à Boulazac (Dordogne). Cet événement est organisé par le Réseau Semences Paysannes et la Fédération Bio d'Aquitaine et vise à échanger les expériences et à favoriser le développement et la structuration de ces organisations innovantes. Une journée sera ouverte au grand-public pour faire la fête et favoriser les échanges entre producteurs et consommateurs (Fête des Maisons des Semences Paysannes) le 29 septembre à Le Change (Dordogne).  Toutes les infos ici  

Des délégations de paysans, jardiniers, techniciens et chercheurs de 15 pays du monde entier (France, Brésil, Inde, Iran, nombreux pays d'Afrique et Europe, etc.) participeront à ces rencontres. Au programme : deux jours et demi de colloque avec alternance de témoignages d'expériences, d'ateliers d'échanges de pratiques et de visites de terrain.

Les photos de cet article sont fournies aimablement par la ferme bio Breslin Farms de 36 hectares située au nord de Ottawa aux Etats-Unis. Nous remercions John et Molly Breslin. D'autres photos ici