Voiture électrique, les Français font la part des choses

lundi 01 octobre 2012 Écrit par  Yves Heuillard

Les promoteurs de la voiture électrique voudraient faire croire qu'elle est écologique tantant de faire oublier qu'il faut bien fabriquer l'électricité. Autant dire que les centrales nucléaires, ou les centrales à charbon (largement majoritaires dans le monde) sont écologiques. Les français ne sont pas dupes. 

 Deux études sur la voiture électrique montrent des perceptions contradictoires des français concernant sa nature écologique. Selon la première, une enquête réalisée par Ipsos et commanditée par l'Avere, l'association des industriels pour favoriser et promouvoir l’acquisition et l’utilisation de véhicules électriques et hybrides, " 94% des personnes interrogées considèrent qu’elle est respectueuse de l’environnement (dont 62% qui sont tout à fait d’accord’ avec cette idée). 77% citent le caractère écologique parmi les principaux avantages de l’électrique, loin devant les cinq autres atouts proposés (économique, silencieuse, moderne…)"

Aussi sur ddmagazine.com

La voiture propre n'existe pas, engloutissons-y nous derniers euros

Est-ce la fin de l'automobile faite en France ?

L'automobile électrique roulera-t-elle à l'uranium, à l'énergie solaire, ou au charbon ?

Voiture électrique : combien de kWh aux cent ?

Selon une deuxième étude, indépendante celle-ci, et à la méthodologie toute différente - puisqu'il s'agit d'une enquête réalisée par Dynvibe sur les opinions des français exprimées au travers des médias sociaux -  les résultats sont totalement opposés. Ils montrent que "les rares qui s’expriment sur cette question considèrent qu’un tel véhicule n’apporte aucune valeur ajoutée écologique, son carburant étant issu du nucléaire et les matériaux utilisés pour les batteries étant perçus comme extrêmement nocifs. L’argument écologique est donc peu retenu par les consommateurs, seul l’aspect économique prédomine ! Il s’agit avant tout de réduire le budget carburant".

Si les résultats de la première étude sont présentés tout à la gloire de la voiture électrique "29% des français se disant prêts à passer à la voiture électrique s'ils devaient acheter une voiture dans les prochains mois", la voiture électrique étant "globalement appréciée des Français qui lui reconnaissent un grands nombres de qualités", les résultats de la seconde étude montrent un marché plein de paradoxes et une grande maturité des français sur la question.

L'étude de Dynvibe est intéressante par sa méthodologie qui se fonde sur un grand nombre d'opinions formulées sur  les réseaux sociaux, opinions qui n’auraient sans doute pas été énoncées dans le cadre d’une étude de marché ordinaire. Elle peut être biaisée parce que les utilisateurs de médias sociaux ne sont probablement pas représentatif de la population française, mais la qualité et la finesse des résultats, illustrant des réalités contradictoires de la voiture électrique et une perception fragile de son avenir, démontre de façon étonnante la pertinence de l'outil d'étude d'opinion mise au point par Dynvibe et en prime que les Français sont intelligents ; ce dont on aurait voulu nous faire douter.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.