Fantastiques éoliennes : 250 gigawatts dans le monde

mercredi 10 octobre 2012 Écrit par  Yves Heuillard

ferme éolienne offshore - Photo Vestas

La Word Wind Energy Association, autrement dit l'Association mondiale de l'énergie éolienne (WWEA) vient de publier son état des lieux à mi-2012. Si un ralentisssement de la croissance est observé, celle-ci reste très soutenue.    

Selon le dernier rapport de l'Association mondiale de l'énergie éolienne (WWEA), la puissance installée éolienne mondiale au milieu de l'année 2012 a atteint 254 GW (gigawatt ou milliard de watts). 16,5 GW ont été installés dans les 6 premiers mois de 2012, soit 10% de moins que dans les 6 premiers mois de 2011 (18,4 GW). La puissance totale installée à la fin de 2012 devrait être de l'ordre de 273 GW.

L'éolien, combien de réacteurs ? 

En terme de production électrique annuelle il faut de l'ordre de 4 GW d'éolien pour produire autant d'électricité que 1 GW de nucléaire (soit un réacteur).

De 2000 à 2011 la puissance installée de l'éolien s'est accrue de 221 GW soit 37 fois plus que l'accroissement en puissance du nucléaire (+ 6 GW), mais 9 fois plus en terme de capacité théorique de production.

En France on considère que l'intermittence des sources éoliennes (et photovoltaïques) doit être suppléée par le nucléaire. Les Allemands, à l'inverse, considèrent que le nucléaire est incompatible avec l'éolien et le photovoltaïque.

Fin 2011 la puissance installée allemande d'origine renouvelable était déjà supérieure à la puissance nucléaire installée française... Quand toutes les éoliennes allemandes tournent, elles produisent autant que la moitié des réacteurs nucléaires français. 

(Source World Nuclear Report).

La Chine, l'Allemagne, l'Espagne et l'Inde continuent d'être les leaders du développement éolien, ces quatre pays représentant 75% de la puissance mondiale installée.

La Chine qui a installé 5,4 GW au premier semestre caracole en tête, mais c'est beaucoup moins qu'au premier trimestre 2011 pendant lequel 8 GW avaient été installés. La Chine dispose de 67,7 gigawatts d'éolien. Globalement le marché à cru de 16,4 % de mi-2011 à mi-2012 par rapport à la même période de l'année précédente.

L'énergie éolienne a certes profité d'aides des états (sous la forme de tarifs de rachat ou de crédits d'impôts) "mais elle est aujourd'hui compétitive avec toutes les autres sources d'énergie, sans impact majeur sur l'environnement et sans risque" rappelle le Professeur He Dexin, Président de la WWEA.

La plupart de marchés européens font état de croissance supérieure dans la première moitié de 2012 par rapport à la même période de l'année précédente. En terme de part de l'électricité produite dans le pays, le Danemark est le champion toute catégorie avec 28% de l'électricité produite par l'éolien.

Par ordre décroissant les premiers marchés européens sont l'Allemagne qui ajoute 941 MW pour un total de 30 016 MW, l'Espagne (+414, 22087), l'Italie (+490 MW, 7280 MW), la France (+650MW, 7,182MW), le Royaune-Uni (822 MW, 6,480 MW) et Portugal (19 MW, 4’398 MW). Seul le Portugal et l'Espagne ont vu la croissance de leur puissance installée reculer au premier semestre.

Photo d'ouverture aimablement fournie par Vestas

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire jeudi 08 novembre 2012 Posté par Losage

    "sans impact majeur sur l'environnement" Le professeur Dexin devrait se recycler. L'extraction du Neodyme, terre rare, nécessaire aux aimants des éoliennes,est très polluante et les déchets produits y compris des déchets radioactifs sont rejetés dans le fleuve jaune en Chine, pays producteur à  99%.
    Non l'énergie verte n'est pas toujours aussi verte que l'on se plaît à  faire croire

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.