99,9 % d'énergies renouvelables pour pas plus cher

mercredi 12 décembre 2012 Écrit par  Yves Heuillard

Transport d'une pale d'éolienne

D'ici 2030, les énergies renouvelables associées avec des technologies de stockage de l'électricité, pourraient alimenter un grand réseau électrique 99,9 % du temps avec des coûts comparables à ceux d'aujourd'hui. C'est la conclusion d'une étude américaine. 

L'étude en question ici est le fruit du travail de chercheurs de l'Université américaine du Delaware. Rien de neuf sous le soleil, pensez-vous, nos voisins Allemands se sont déjà engagés dans la voie de la transition énergétique vers 100% d'énergies renouvelables avec à la clé le développement de nouvelles technologies prometteuses, une industrie des renouvelables en plein essor et un pays totalement autonome en énergie d'ici 2050. Pourtant cette étude de l'Université du Delaware recèle quelques particularités.

Les arguments des opposants aux énergies renouvelables concernent l'intermittence des sources et le coût des dites énergies. Encore que, sur le second point, la compétitivité de l'énergie éolienne et la baisse constante du coût l'électricité photovoltaïque les rendent obsolètes, ou en voie de l'être, la plupart du temps.

Reste l'intermittence. Le problème réside dans le stockage de l'électricité (voir ici notre article sur SolarFuel).  L'étude des chercheurs de l'Université du Delaware se concentre en premier lieu sur l'optimisation des coûts plutôt que sur la faisabilité technique. Les auteurs montrent qu'il est souvent économiquement préférable de produire plus que nécessaire pendant les heures de consommation moyenne (quitte à disposer de trop d'électricité) plutôt que de stocker tous les surplus pendant les creux de consommation pour satisfaire les pointes.

Pour trouver le juste équilibre entre production et stockage, les auteurs ont mis au point un modèle de réseau électrique sur 13 états de états-Unis. Le modèle est capable de tester 28 milliards de combinaisons de sources d'énergies et de stockage se basant sur les statistiques météorologiques, et sur le coûts estimés des différentes technologies en 2030, sans subvention du gouvernement.

En conclusion, ils montrent que plus de 90 % d'énergies renouvelables en 2030 est un objectif non seulement réalisable, mais économiquement plus intéressant que la poursuite du modèle actuel. Le coût des énergies fossiles retenu par les chercheurs intègre les impacts sur la santé, selon des sources bien documentées.

L'étude a été publié dans Journal of Power Sources.

En ouverture, transport d'une pale d'éolienne. Photo g'pa bill

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.