Les meilleurs vélos pour la ville

mardi 20 janvier 2015 Écrit par  Yves Heuillard

Vous êtes un cycliste sérieux et enthousiaste. Ici notre sélection sans compromis de vélos ultra fiables pour vos déplacements en zone urbaine. Ils sont beaux, efficaces, fiables, et ne sont chers qu'en apparence.

Cet article est destiné aux cyclistes les plus exigeants qui utilisent leur vélo de façon quotidienne comme moyen de déplacement privilégié à tout autre, qui ne veulent jamais mettre les mains (ou le pantalon) dans le cambouis et souhaitent compter sur un engin utilitaire ultra fiable. Utilitaire certes, mais beau, et doté des meilleurs équipements. 

Le cycliste occasionnel qui veut se faire plaisir avec un très bel engin y trouvera aussi son bonheur. Les frimeurs n'y trouveront pas nécessairement leur compte. Ici tout est dans les détails, la qualité, la beauté de la mécanique, et l'efficacité, et notre choix va plutôt vers la discrétion pour des raisons évidentes.

Vitesses dans le moyeu

8 vitesses dans le moyeu

Les moyeux à vitesses sont très fiables et exigent peu ou pas du tout d'entretien. La gamme Nexus de Shimano, offre des modèles robustes et éprouvés, de 3 à 8 vitesses. Ils exigent un relâchement de la pression sur la pédale pour le passage de la vitesse. En revanche on peut passer les vitesses à l'arrêt, un avantage majeur en ville.

Les modèles Alfine (8 ou 11 vitesses), ou Nexus 8 Premium, plus récents, permettent le passage des vitesses à la volée avec une commande de type "rapidfire shifter".

Pour les fous de belles mécaniques citons la Rolls du dérailleur, le Rohloff 14 vitesses. Mais gardons raison, 3 vitesses sont généralement suffisantes en ville.

Autres marques renommées : Sram, Sturmey Archer.

Nos exigences imposent les éléments suivants : un moyeu à vitesses (appelé parfois à tort "dérailleur dans le  moyeux") afin de pouvoir passer les vitesses à l'arrêt, réduire l'entretien, éviter le cambouis ;  des freins à disques pour un freinage efficace par tous les temps ; un guidon plat pour une position permettant une bonne visibilité et un accès rapide aux poignées de freins ; et bien sûr des gardes-boues et un éclairage.

Nous consacrerons un autre article au vélos urbains sportifs, donc généralement avec un guidon de course, et le souci premier de la légèreté et de l'efficacité. Mais selon les constructeurs les typologies de vélos ne sont toutefois pas toujours comparables et bien tranchées, et nous n'avons pas résisté à inclure dans notre sélection quelques modèles qui s'écartent un peu de nos critères initiaux.

Choisir un vélo de ville pour tous les jours

Les prix. Ils sont assez élevés et notre sélection inclut des modèles très chers (il n'est pas interdit de rêver). En réalité comparés à une automobile, et même à un abonnement aux transports en commun, un vélo à 1500 euros est une très très bonne affaire. Ceci dit quelques modèles de notre sélection ne dépassent pas 500 euros. Et nous indiquons quand il est possible de descendre en prix dans la gamme des constructeurs en choisissant des équipements moins chers tout en gardant une qualité exceptionnelle. 

Comment baisser le prix, mais pas les performances. Par exemple, passer d'un moyeu à vitesses de milieu de gamme à un dérailleur classique haut de gamme peut faire gagner 400 euros en gagnant sur les performances mécaniques, en perdant un peu sur le confort de conduite, la propreté, l'esthétique et l'entretien. Passer de freins à disque à des freins classiques sur la jante, fait perdre un peu en sécurité, essentiellement sous la pluie, réduit un peu le confort, demande plus d'entretien, mais fait gagner en poids. 

Fini le camboui avec les courroies crantées
Fini le cambouis ! Courroie crantée Gates Carbon Drive. Le nec plus ultra.

Constructeurs et marques. Notre sélection est avant tout un choix de constructeurs, et de qualité des équipements. Aussi partant de notre sélection chacun pourra trouver chez chaque constructeur, d'autres modèles plus adapté à son type d'usage ou de terrain. Par exemple plus de mixité ville et randonnée, un peu plus sportif, ou mieux dimensionné en terme de prix pour des déplacements sur un terrain peu accidenté, ou au contraire plus adapté au voyage. Notez que notre choix est partial et subjectif, et nos lecteurs, amateurs ou professionnels, sont évidemment invités à faire part de leurs commentaires. Enfin nous nous assurons aussi que les constructeurs choisis sont distribués en France.

Équipements.  Cadre acier chromoly, ou aluminium, vitesses dans le moyeu plutôt que dérailleur, préférence pour des freins à disque hydrauliques, élimination des modèles avec freinage par rétropédalage, élimination des modèles avec freins à tambour (très fiables mais à l'efficacité moyenne), préférence pour une transmission par courroie crantée (encore rare), préférence pour une fourche sans suspension, garde-boues, éclairage (si possible avec dynamo dans le moyeu), pneus anti-crevaison, préférence pour un guidon droit, roues de 700 (28 pouces), possibilité de mettre un porte bagage.

La taille. L'essentiel est de choisir un vélo à sa taille, la seule solution c'est de l'essayer chez un revendeur, ou mieux, à l'occasion d'un salon spécialisé. Notre conseil en matière de choix de taille : la bonne taille de cadre c'est généralement celle qui positionne la selle en position médiane quand la pointe de vos pieds touchent le sol. En pratique, dans la vie de tous les jours vous la positionnerez un peu plus bas.

Dans la catégorie de vélos qui nous intéresse ici le dessus de la selle doit être à peu près à hauteur des poignées du guidon. Pour les grands costaux, nous conseillons une géométrie classique avec la barre supérieure du cadre horizontale, ce qui évite les efforts sur une trop longue tige de selle.

Boîte de vitesses dans le pédalier

Boite de vitessse dans le pédalier

Le constructeur allemand Pinion fournit des boîtes de vitesses dans l'axe du pédalier. Elles exigent un cadre spécial, offrent les mêmes avantages que les moyeux à vitesses, sont indestructibles, plus rapides et plus lourdes mais plus proche du centre de gravité et offrent jusqu'à 18 vitesses. Vidange tous les 10 000 km. 

Le poids. Le poids est généralement donné pour la taille médium, et parfois en omettant certains équipement garde-boues, pédales et/ou porte-bagage. C'est cette indication du constructeur que nous rapportons ici qaund elle est disponible. Nous nous sommes limités à des vélos donnés pour 15 kg, ce qui élimine les vélos de style hollandais. Certaines marques ne précisent pas le poids sous des prétextes fallacieux, ce n'est pas un gage d'attention au client. Bien évidemment le poids est un critère très important pour les performances surtout en ville avec des changement d'allures fréquents. Apprenez à évaluer le poids d'un vélo en le prenant par la barre supérieur du cadre.

Où acheter son vélo ? L'idéal c'est de pouvoir vous rendre chez votre revendeur avec votre vélo. Ceci facilitera les éventuelles opérations de maintenance et de réglages. Soyez exigeant sur la qualité de l'accueil. Le vélo n'est pas seulement un objet mais c'est un mode de vie. Il conjugue l'intelligence, la convivialité, le plaisir, la solidarité, l'amour de la belle mécanique. Cette culture du vélo doit être perceptible chez votre vendeur. Vous estimerez rapidement en entrant dans une boutique l'intérêt qu'on porte au client. Mesurez également la passion et la technicité de votre interlocuteur, son attention à vos besoins, sa capacité à se mettre à votre niveau de connaissance sans vous prendre de haut.

N'acceptez pas d'acheter un vélo sans l'essayer. On doit pouvoir a minima vous faire essayer un modèle de la marque à la géométrie équivalente. Préférez les boutiques consacrées uniquement à la bicyclette, ou au sport ; évitez les boutiques qui vendent aussi des scooters. Si vous ne passez pas un moment de plaisir, voire d’exaltation chez un marchand de vélos, peut-être faut-il chercher ailleurs.

Notre sélection de vélos de ville à usage quotidien

Electra, modèle Loft 7i
Electra, vélo pour dame

Honneur aux dames, le Loft 7i de Electra est un très beau vélo qui associe la modernité à un design classique. cadre en aluminium, moyeu Shimano Nexus à 7 vitesses, freins classiques sur la jantes (cantilever à deux pivots), protège-chaine, garde-boues peints dans le magnifique bleu du vélo, porte bagages, selle confortable en cuir, poignées assorties en cuir, le tout pour 650 euros. Il existe un modèle à 3 vitesses (3i) largement suffisant pour des villes peu accidentées comme Paris, et des versions pour messieurs. À noter dans la même marque les modèles Ticino avec dérailleur classique. 

Genesis, modèle Smithfield
vélo urbain pour tous les jours et pour tous les temps

Le fabricant britannique bien connu nous offre pour 2015 une déclinaison plus urbaine et moins sportive de son modèle Day-One. le modèle Smithfield est un très beau vélo de ville auquel il ne manque que l'éclairage et une sonnette : moyeux à 8 vitesses Shimano, freins hydrauliques Shimano BR M355 avec disques de 160 mm, garde-boues, porte-bagage. Poids 13,4 kg sans les pédales. Disponible dans 8 tailles. La marque est bien distribuée en France. Env. 1100 euros.

Fahrradmanufaktur Simplicity 8 vitesses, et modèle T 100 Nexus 8 velo urbain avec dérailleur Shimano 8 vitesses

Le Simplicity (ci-dessus) est peut-être le vélo idéal pour la ville. Elégant et performant il est doté d'un bon rapport qualité/prix : 1199 euros avec un boîtier de vitesse Nexus à 8 vitesses, un éclairage par dynamo Shimano dans le moyeu, des pneus Schwalbe, une selle Brooks. Cadre acier Chromoly et 14 kg de belle fabrication allemande.  Le modèle T 100 Nexus 8 dispose de caractéristiques similaires. Plus urbain, plus lourd aussi, mais à 700 euros c'est le meilleur raport qualité/prix de notre sélection. Il existe une variante du Simplicity avec un moyeu à deux vitesse automatique SRAM alternative intéressante au fixie (démarrage sur petite vitesse, et passage automatique à la vitesse de croisière). À noter aussi le très bon rapport qualité prix offert par le modèle T500 monté avec un dérailleur classique Shimano Deore 30 vitesses (999 €). Il existe aussi un modèle avec boîte de vitesse Pinion. Tous les modèles ont leur déclinaison féminine.

Pashley modèle Aurora
vélo de dame élégant

Pashely produit des modèles très raffinés, s'inspirant souvent de modèles anciens et qui ne passent pas inaperçus. Le modèle Aurora, que nous présentons dans sa version pour dame, nous séduit par son luxe relativement discret, asociant un cadre classique en tube Reynolds à un moyeu à vitesse Shimano Alfine 8 vitesses. Freins classiques sur la jante (cantilever double pivot), une selle Brooks en cuir microajustable pour une position parfaite. Pour les hommes le modèle Countryman, à l'équipement similaire fait revêr par son élégance. Les prix sont élevés : 1625 euros pour les deux modèles cités.

Schindelhauer, modèle Friederich
velo de ville Schindelhauer avec dérailleur dans le moyeu et transmission pa rcourroie

Ah la belle machine ! Dans la gamme de ce constructeur nous avons choisi ce modèle pour sa géométrie dont l'objectif est d'associer le confort et l'efficacité (bonne longueur du tube supérieur du cadre, plus grande distance entre les roues). Le porte bagage positionné assez à l'arrière permet l'ajout de sacoches sans risque de gêner le pédalage. Les autres modèles de ce constructeur ont une géométrie plus ramassée pour une position plus droite. Caractéristiques notables : transmission à courroie crantée et roue dentées en carbone de marque Gates, associée à un moyeu à 8 vitesses Schimano Alfine et manettes associées. Cadre en aluminium pour un poids de 12,9 kg, freins à disque mécaniques Tektro, poignées de freins avec sonnette intégrée. Selle en cuir Brooks. Prix 2195 euros. L'ensemble de la gamme est dans cet ordre de prix. Le modèle Louis XVIII, sensiblement équivalent, existe dans une version avec une bôite de vitesse Pinion à 18 vitesses ; comptez 5000 euros.

Tout-Terrain, modèle Via Veneto
vélo de ville avec dérailleur dans le moyeu, transmission par courroie

Tout-terrain est un constructeur allemand et comme son nom ne l'indique pas, il est spécialisé dans le vélo urbain, le vélo de grande randonnée et de voyage. Tous les vélos peuvent être configurés à la carte. Vous pouvez choisir boîtiers de vitesse et transmission, à partir du boîtier de vitesse Shimano Alfine 11 avec une transmission par chaîne jusqu'au Rohloff Gold et transmission par courroie. Il est possible aussi de les monter en fixie (une seule vitesse). Les couleurs peuvent être également choisies sur commande. Mais gare au prix ! Par exemple, au prix de base indiqué il faudra ajouter le prix de l'éclairage (269 euros pour la dynamo dans le moyeu, feu avant et feu arrière par exemple !). Le site de la marque offre un outil de configuration.

Nous avons choisi le modèle Via Veneto avec un boitier de vitesse Alfine 8, une transmission par courroie, et nos équipements recommandées pour 2259 euros. Possibilité d'ajouter une option visant à empêcher le vol des roues (écrous avec outil de démontage unique). Avec un boîtier de vitesse Rohloff, le top du genre, ajouter de l'ordre de 1000 euros pour le Via Veneto présenté ici. Le modèle Via Veneto Xpress est monté avec une boite de vitesse Pinion P1.9XR (à partir de 3318 euros). À considérer aussi le modèle The City II sensiblement équivalent au Via Veneto.

Specialized, modèle Source Eleven Disc
vélo urbain à 11 vitesses

De notre sélection, c'est le vélo qui remplit à peu près tous nos critères bien qu'il soit d'allure assez sportive. Et donc il est très cher (1999 €). Dotés d'un moyeu à 11 vitesses Shimano Alfine, de freins à disque hydrauliques Shimano BRM-446, d'une dynamo Supernova Infinity (débrayable) dans le moyeu, d'un cadre en aluminium aux soudures impeccables, d'une transmission par courroie Gates. Selle, pédales et pneus mériteraient toutefois plus d'attention. À noter chez le même constructeur, mais vendu sous la marque Globe, le modèle en aluminium Daily Deluxe 4 avec un dérailleur Shimano Nexus à 8 vitesses, une dynamo et des freins à étrier classiques.

Vanmoof, série B
vélo avec dérailleur Sturmey-Archer

Constructeur néerlandais spécialiste du vélo urbain. Les modèles dits "Serie B" intégrent cadre en aluminium, freins à disques mécaniques, dérailleur Sturmey-Archer trois vitesses dans le moyeu, carter de chaîne intégral, éclairage puissant intégré dans le cadre (technologie Philips Luxeon) alimenté par une dynamo dans le moyeu avant et bien sûr garde-boues, le tout pour 798 € et 15 kg. Pour 200 € de plus Les modéles de la série S sont presque identiques mais ils sont équipé d'un moyeu à 8 vitesses Shimano Alfine. Notons dans les deux gammes un modèle disposant d'un antivol robuste et escamotable dans le cadre développé avec la marque Abus.

Finna, modèle Avenue, 8 vitesses
vélo urbain, Alfine 8 et freins hydrauliques
Elégant modèle équipé de freins hydraulique Shimano et d'un dérailleur dans le moyeu Alfine 8. Finna est un constructeur basé à Barcelone, distribué très confidentiellement en France et sur internet. Prix du modèle présenté 1300 euros. Pas de dynamo en option. Pas de carter de chaîne. 12,8 kg.

Kalkhoff, vintage 8-G Alfine
vélo de ville pour dame avace dérailleur Shimano 8 vitesses dans le moyeu
Ce modèle de Kalkhoff existe à l'identique en matière d'équipement avec un cadre homme ou un cadre femme. Nous apprécions le boîtier de dérailleur 8 vitesses Simano Alfine, les freins sur la jante mais hydraulique (modèle d'entrée de gamme HS11 de Magura) facilement réglables au fur et à mesure de l'usure, des pneus Schwable Marathon. Excellent rapport qualité prix à 999 euros. 

Koga, modèle F3
Velo Koga avec dérailleur dans le moyeu

Très beau cadre en aluminium avec soudures douces et passage des câbles dans le cadre pour ce vélo de ville Koga équipé d'un moyeu à 8 vitesses Shimano Nexus Premium (équivalent à l'Alfine 8), de freins sur la jante Shimano V-Brakes, d'une dynamo SRAM dans le moyeu avant. On est ici proche d'un vélo hollandais en terme de géométrie et de confort, mais sans le poids, annoncé ici à 14,6 kg ! Ce modèle existe en version homme et femme. Prix 1400 euros.

Dans la même gamme voir le modèle Supermetro équipé d'un dérailleur 10 vitesses Shimano SLX à l'arrière, et pas de dérailleur à l'avant, une excellente configuration pour la ville. Vendu avec des freins à disque hydarulique Tektro Auriga, des pneux Schwalbe Kojak 35mm anti-crevaison c'est un vélo plus sportif, plus polyvalent et très léger pour un prix raisonnable de 1300 euros. Ajoutez au prix (et au poids) le kit garde-boue, éclairage et porte bagage. 

Arcade, Coffee
Velo de ville pour femme avec dérailleur nexus 3 vitesses.
Arcade est un constrcuteur français qui a eu la bonne idée de se spécialiser dans le vélo urbain, avec une exigence de fiabilité à prix abordable. Ce positionnement lui vaut d'être choisi par nombre de loueurs de vélos, en particulier ceux de la côte atlantique qui redoutent les embruns et le sable. Pour 449 euros le modèle Coffee présenté ici en version dame supporte la comparaison visuelle avec les plus beaux modèles de notre sélection. Son équipement procure l'essentiel : Shimano Nexus trois vitesses, un frein à tirage latéral à l'avant et frein arrière par rétropédalage, selle en cuir Royal, béquille, éclairage avant sur dynamo classique et arrière sur pile. Son cadre en acier Hi-ten n'en fait pas une bête de course, mais un utilitaire fidèle pour des courses quotidiennes dans le quartier.  Chez le même constructeur il existe un modèle avec transmission par cardan.

B'Twin, Nework 500 et 700
La célèbre de marque de Décathlon avait à son catalogue 2014, deux modèles de ville au rapport qualité/prix intéressant avec un cadre aluminium garanti à vie, un moyeu à 3 vitesses Sram i-3 (400 €) ou 8 vitesse Alfine (600 €), des freins à disque mécaniques Hayes et des pneus anti-crevaison. Ces modèles ont été soldés à très bon prix en fin d'année 2014, et aucun équivalent n'est réapparu dans la collection 2015, ce qui est bien dommage. Cet article sera remis à jour au fil de la sortie de nouveaux modèles.

Recalé à regret

Canyon, modèle Commuter 7.0 2015
Canyon est un constructeur allemand qui vend ses vélos en direct sans renvendeur et sans détaillant et qui affiche des exigences de qualités sans concession. Vous commandez votre vélo par internet, il est construit pour vous et livré chez vous, mais il faut être patient, le délai peut être de plusieurs mois. Votre vélo une fois réceptionné, vous avez le droit de changer d'avis pendant un mois. Le sublime modèle Commuter 7.0 est équipé d'un moyeu à vitesse Shimano Alfine 8, d'une transmission par courroie gates et de freins hydrauliques Shimano BR-M506. Dynamo dans le moyeu et éclairage intégré, passage des cables dans le cadre en aluminium, raccords sans soudure, cuir, design épuré. Construction et soin du moindre détails époustouflants et poids annoncé de 11,7 kg. Selon le constructeur la vente directe permet de concilier les exigences les plus élevées avec des prix raisonnables eu égard à la qualité : 1800 euros pour ce modèle. Le modèle Urban 7.0, un peu moins bien équipé est vendu 1400 euros et ne pèse que 10,1 kg. Seul ombre au tableau, le coût de la maintenance qui exige le retour du vélo à Coblenz. La garantie du cadre n'est que de 6 ans, alors que certaines marques comme Trek ou Specialized garantissent leur cadre à vie. Nous n'avons pas inclu cette marque dans cette sélection parce que la moindre demande d'information se fait par un numéro de téléphone payant. Site internet remarquable toutefois. Canyon est vendu en Suisse sous la marque Pure Cycling. 

Également remarqués

Superbe machine nommée Carbon Drive A8 chez le britannique Roux, frein à disques hydrauliques, moyeu à 8 vitesses Shimano Alfine, courroie de transmission, le tout pour 1000 livres sterling soit près de 1300 euros. Le modèle carbon Drive G8 moins cher (879 £) dispose d'un moyeu à vitesse 8 Shimano Nexus et de freins de types V-Brakes. La marque n'a pas de distributeur français mais livre partout en Europe. Les équipements nécessaires à une utilisation par tous les temps ne sont toutefois pas mentionnés.

Même chose chez Ridgeback, également britannique, avec son modèle Flight 04 avec fourche en carbone, dérailleur Alfine 8 et freins à disque. Même chose encore ou à peu près chez Raleigh dont les gammes urbaines Strada en Europe, ou Misceo aux Etats-Unis, supposent que vous ne roulerez que par temps sec, de jour et sans bagages. Des modèles intéressants chez Spot Brand (modèle Ajax par exemple) ou Flying Machine (RD-2.0) ou chez Swobo trois marques mal distribuées ou pas distribuées du tout en Europe. Egalement chez Globe une marque de vélos fabriqués par Specialized mais quasi introuvable.

Chez le britannique Charge, le modèle Greater 3 avec un cadre alu, huit vitesses dans le moyeu et freins à disque hydraulique n'est pas sélectionné parce que disponible uniquement par correspondance, mais si vous allez à Londres, revenez avec et dites-le nous...

Citons enfin les marques Budnitz, Seven Cycles qui revendiquent de concevoir et de fabriquer, selon vos souhaits, les plus élégants, les plus légers et les plus chers vélos du monde. 

Les marques

Ci-dessous toutes les marques que nous avons consultées pour cette sélection de vélos très exigeante. certaines seront intégrées dans notre sélection prochaine de vélos de ville sportifs, d'autres seront intégrées dans la mise à jour de notre article sur les beaux vélos.

Arcade (France), Batavus (Pays-Bas), BH (Espagne), Bianchi (Italie), BMC (Suisse), B'Twin (France), Cannondale (U.S), Chapelli (Australie), Charge (U.K), Cooper Bikes (U.K), Creme Cycle (Pologne), Cycles Angot (France), Cube (U.K), Dawes (U.K), Diamondback (U.S), Electra (U.S), Fahrradmanufaktur (Allemagne), Finna (Espagne), Flying Machine (Australie), Focus (Allemagne), Genesis (U.K), Gazelle (Pays-Bas), Giant (U.S), Gitanes (France), Globe (marque de Specialized ,U.S), GT Bicycles (U.S), Kalkhoff (Allemagne), Koga (Pays-Bas), Kona (U.S), Lapierre (France), MTB CycleTech (Suisse), Ortler (Autriche), Pashley (U.K), Peugeot (France), Raleigh (U.K), Raleighusa (U.S), Ridgeback (U.K), Schindelhauer (Allemagne), Scott (U.S), Roux (U.K), Salsa (U.S), Specialized (U.S), Spot Brand (U.S), Surly (U.S) Swobo (U.S), ThirtyOne (France), Tout-Terrain (Allemagne), Trek (U.S), Vanmoof (Pays-Bas), Vermont (Allemagne), Vitus (U.K). 

Photo d'ouverture CC Richard Masoner / Cyclelicious

16 Commentaires

  • Lien vers le commentaire samedi 18 juin 2016 Posté par Daniel

    J'aime bien votre sélection de vélo, j'ai acheté il y a six ans un vintage de chez Cannondale à 1800€. Quelques modifications plus tard: selle Brooks Flyer, freins à disques hydrauliques Shimano de 180mm, grande potence réglable, vis antivol un peu partout(chères), il est toujours impeccable. Seul hic, j'ai du acheter pour un peu plus de 200€ d'outillage spécial pour entretenir la suspension usine à gaz, intégrée dans le tube du cadre. Mais comparé au prix de la révision de ce système tout les un ou deux ans (+ ou - 80€), je reste gagnant. D'accord avec Yves, pour rouler à vélo l'esprit tranquille, il faut du bon matos, ça dure dans le temps et on peut toujours le revendre facilement. Je commence d'ailleurs à lorgner sérieusement vers un cyclo équipé d'une boite dans le moyeu et d'une courroie Gates, voir un biporteur Douze ou Bullitt car j'ai une remorque Aevon Uno 100 qui est bien pratique.

  • Lien vers le commentaire vendredi 17 juin 2016 Posté par Antoine

    J'ai voulu investir dans un vélo urbain de bonne qualité, un modèle qu'on ne voit pas encore en masse à Paris, pour pouvoir repérer de loin mon vélo haha. J'ai acheté mon vélo chez Bamboocyclette, leur vélo son en cadre bambou, c'est plus rigide et léger qu'un cadre en carbone ou en acier. Je suis très satisfait de mon achat, mon vélo est vraiment top. J'ai pu en plus l'essayer avant de l'acheter !
    http://bamboocyclette.com

  • Lien vers le commentaire vendredi 06 mai 2016 Posté par Rime

    Je comprend la remarque sur le prix des vélos mais pour avoir un vélo à 1000 euros acheté il y a 8 ans (à l'époque ça correspondait à une paye entière...) et qui m'a couté 400 euros d’entretien soit 50euros par an, cout très raisonnable, je comprend que ça puisse paraitre cher à l'achat mais on ne parle pas d'un petit vélo de balade ou pour des trajets maison-metro de 15min mais de vrais véhicules qui vont permette de vous déplacer à des distances allant jusqu'à 100km sans vous arrêter dans une station service ;-)
    Mis à part le vol qui est un fléau mais qui se résout en étant prudente et si possible assurée, ça me coute moins cher qu'une carte de transport! Et avec une moyenne de 30 bornes par jour, je vous raconte pas ma forme! Bonne route, ride safe!

  • Lien vers le commentaire jeudi 28 avril 2016 Posté par de Terwangne

    Bonne nuit

    je suis en recherche d'un vélo mixte - ville et aussi se balader en forêt de Soignes sur des pistes cyclabes
    j'ai 66 ans
    que pensez-vous de la marque Kalkhoff - je veux bien mettre un budjet entre 1300 et 1600 € pour un vélo neuf
    allemand
    Si vous connaissez des références - merci à vous

    werner de Terwangne - 1150 Bruxelles 027706562 ou ms 0485 586420 merci

  • Lien vers le commentaire mardi 22 décembre 2015 Posté par Patrick Jabot

    Bonjour,

    En début d'article, vous faîtes référence à un article à venir sur les vélos urbains sportifs. Pouvez-vous me partager le lien vers cet article ?

    Merci.

  • Lien vers le commentaire mardi 15 décembre 2015 Posté par camille

    Merci pour cet article très complet sur les vélos de ville.
    J'avoue être toujours perdu parmi la masse de choix, y compris au sein d'une même marque.

  • Lien vers le commentaire samedi 28 novembre 2015 Posté par Ségala

    Bon article ! il ne rste plus qu'a faire un essai sur les pistes cyclables .....

  • Lien vers le commentaire vendredi 27 novembre 2015 Posté par Yves

    En réponse à Angelo. Vous dîtes élitiste ? Oui il s'agit bien d'un article sur les vélos pour se faire plaisir. Ceci étant posé, j'imagine que vous n'écrivez pas des commentaires de ce type dans les revues automobile. Rappelons quand même qu'une voiture de base coûte fois 10 fois plus cher à l'achat qu'un très beau vélo et de l'ordre de 100 fois plus cher à l'usage. Hors en ville, une voiture ne va plus vite qu'un vélo, et elle empoisonne l'air, l'espace, la vie. Sur la vitesse de la voiture en ville, je vous invite à calculer en tenant compte non seulement du temps passé dans la voiture mais aussi du temps à travailler pour payer la totalité du coût d'une voiture. Autre point, un vélo à 1000 euros dure une vie entière... j'ai le mien depuis 25 ans, ça fait moins de 4 euros par mois + une goutte d'huile de temps en temps... Le problème c'est que tout est fait, pour qu'on n'opte pas pour cette solution, mais pour un tas de ferraille qui coûte 300 ou 400 euros par mois. Où est l'élitisme ? Ou la bêtise, comme vous voudrez.

  • Lien vers le commentaire mardi 24 novembre 2015 Posté par angelo

    Bonjour,
    Pouvez vous faire une enquête : combien de personnes peuvent se permettre d'acheter un velo à 1000 euros ???
    C'est bien mais c'est une étude "un peu élitiste"
    faites aussi une étude sur le vélo 500 euros maxi !!!
    merci

  • Lien vers le commentaire mercredi 23 septembre 2015 Posté par benoit

    Bonjour,

    J'ai lu votre article avec attention, et j'ai vu apparaitre tout en bas dans les marques étudiées la marque Ortler.
    J'aimerais savoir ce que vous en pensez ? En effet mon budget ne pourra pas dépassé 500€ or le Ortler Gotland (ou Motala qui semble identique avec un porte bagage) semble d'un rapport équipement/prix imbattable. En effet pour 450€ on a sur un cadre alu un nexus 7 un moyeu dynamo shimano et des freins à tambour shimano.
    Ma question (outre la vente par correspondance qui reste un problème à élucider) est : est-ce une marque fiable ? quel est la qualité du cadre ? Je ne trouve aucun retour sur cette marque qui semble pourtant posséder une gamme assez étoffée grimpant au delà du millier d'euros.

    Merci d'avance

    Benoit

  • Lien vers le commentaire samedi 05 septembre 2015 Posté par Dominique

    Bonne étude, avec toutefois une erreur à mon sens: l'élimination de la fourche suspendue. C'est un élément de confort et de sécurité pour moi indispensable par exemple à Paris, où les pavés sont fréquents, et les revêtements des rues souvent dégradés. Seule une fourche suspendue permet des trajets sans fatigue des poignets, qui peut être dangereuse

  • Lien vers le commentaire jeudi 20 août 2015 Posté par Tommy

    Bonjour,

    Je me permet de vous suggérer une marque à surveiller: Polygon bikes avec notamment les path i5 et i7

    http://www.polygonbikes.com/ww/bikes/description/2015-path-i72

    Ce sont des jolis velos urbains bien équipés pour un tarif raisonnable !

  • Lien vers le commentaire samedi 01 août 2015 Posté par kaina

    je veux un velo le meilleur velo du monde pour fille de la la taille de 9 ans

  • Lien vers le commentaire mercredi 17 juin 2015 Posté par fab

    On pourrait mettre le Cube Editor également, dans la même veine que tous ceux cités ici : http://www.cube.eu

  • Lien vers le commentaire lundi 01 juin 2015 Posté par Philippe

    bonjour,
    connaissez vous si les vélos fabriqués par vélos direct usine à Machecoul 44270 sont de qualité? merci.

  • Lien vers le commentaire mercredi 27 mai 2015 Posté par Irena Descubes

    Bonjour,
    Je me permets de vous suggérer d'ajouter à la liste des vélos recommandés pour la ville un modèle de vélo couché... oui, oui, je sais, on leur reproche souvent le fait d'être bas et mal visible dans la jungle urbaine. Et bien ce modèle étant semi-assis et "haut", il est idéal pour la ville. Il s'agit du vélo couché HP Spirit qui est aussi court qu'un vélo droit, facile d'utilisation, idéal pour débuter, réglable instantanément en fonction de la taille du cycliste (de 1.50m à 2.00m !), par coulissement du siège. Il peut être équipé d'une assistance électrique pour se déplacer sans transpirer et/ou d'un "streamer" contre les intempéries. En savoir plus : http://www.velofasto.fr/products/spirit/

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.