Transmettre une ferme, reprendre une exploitation agricole

mardi 03 mars 2015 Écrit par  Yves Heuillard

Vous y pensez depuis longtemps, transmettre votre ferme, ou reprendre une exploitation agricole. L'ouvrage "Terre Transmise" d'Olivier Aubrée est un point d'entrée obligatoire.

Vous nourrissez l'envie de reprendre une ferme, vous souhaitez transmettre votre ferme à un jeune qui partage vos idées, ou simplement vous gardez au fond de votre cœur un attachement rural, lisez "Terre Transmise" publié par les éditions Rue de l'échiquier. À ddmagazine.com, quand nous prenons le temps d'écrire la critique d'un ouvrage, c'est parce que nous sommes emballés. 

Transmettre ou reprendre une  ferme ou une exploitation agricolesL'auteur, Olivier Aubrée, journaliste de profession, nous conte de belles histoires entre cédants et exploitants, en même temps qu'il nous éclaire sur les problématiques agricoles d'aujourd'hui. Mieux, il donne des clés, à la fois aux candidats à la retraite et aux aspirants agriculteurs, pour réaliser leurs rêves, celui de devenir paysan quand on travaille à l'usine, ou celui d'arrêter son exploitation sans totalement quitter la terre à laquelle on a donné sa sueur pendant toute une vie.

Chaque chapitre est un reportage sur une transmission - huit en tout. Y témoignent une trentaine d'hommes et de femmes, paysans et aspirants paysans. Olivier Aubrée montre que la transmission n'est pas une simple affaire administrative et financière, mais un choix de vie, un choix de société, une rencontre, et que le sujet nous concerne tous. D'où ce beau titre de "Terre transmise".

Le guide pratique réinventé

L'auteur réussit un exploit. Écrire un ouvrage qui se lit comme un roman, en même temps qu'il façonne, au fil des histoires personnelles, un manuel pratique de la reprise et de la transmission d'une exploitation agricole : les montages possibles pour transmettre ou rependre, les types de sociétés agricoles, l'économie de l'agriculture, les aides publiques et comment en profiter, la fiscalité, les techniques agricoles respectueuses de la terre, les opportunités pour réussir à vivre bien sur de petites exploitations.

Tout ça sur 180 pages ? Oui parce que Olivier Aubrée vous met la puce à l'oreille, pleins de puces à l'oreille. Ici un témoignage montre les avantages de rejoindre un Gaec (groupement agricole d'exploitation en commun, un autre une astuce pour profiter de MAE (mesures agro-environnementales), un autre encore vous suggère de vous intéresser aux travaux de Claude et Lydia Bourguignon, ou aux aux AMAP... Vous n'avez pas besoin d'en savoir plus, une recherche sur internet vous apprendra le reste.

Les termes et les notions techniques sont précisés dans des glossaires en fin de chaque chapitre mais vous finirez probablement votre lecture avec des dizaines de Post-it insérés dans les pages de l'ouvrage. 

Et si vous savez déjà tout, "Terre Transmise" vous conforte dans vos idées, même (surtout) si elles sont en rupture avec les modèles conventionnels qu'on voudrait vous faire suivre.

Reprendre ensemble le chemin des campagnes

Pour tous tous ceux qui réfléchissent à transmettre une ferme ou reprendre une exploitation agricole, le livre est un point d'entrée indispensable. Il convainc qu'il existe d'autres voies que celle d'un système mortifère qui voudrait voir disparaître les petits paysans au profit de très grandes exploitations industrielles, de fermes-usines sans terroir ni histoire, et bientôt sans hommes. Il nous invite à résister, à reprendre le chemin des campagnes, à nous investir, à y investir.

Et si vous n'êtes pas concerné pas la reprise ou la transmission d'une ferme, mais simplement si votre cœur est à la campagne et aux paysans, ou s'il vous inquiète de ne plus trouver dans votre supérette la crème fraîche de la Ferme des Ecoulettes produite par Julien et Anne, mais une crème d'une grande marque de distribution, sans autre précision, alors l'ouvrage vous concerne aussi.

Oui bien sûr, vous aussi pouvez aider à la reprise, ou à la pérennité d'une exploitation. En tout cas l'ouvrage en donne l'envie. Cerise sur le gâteau, l'écriture d'Olivier Aubrée est précise et belle.  

Terrre Transmise, histoires de passage de relais dans le monde agricole.
Editions Rue de l'échiquier, 184 pages, février 2015, 15 euros.

Photo d'ouverture CC Claire Deweggis