La moto la plus rapide du monde marche à piles

lundi 19 mai 2008 Écrit par  Yves Heuillard

KillaCycle batteries A123

C'est la moto la plus rapide du monde. Elle se nomme KillaCycle. Dans cette incroyable vidéo de Youtube (voir ci-après), le pilote fait chauffer la gomme pour s'assurer de la meilleure adhérence possible avant de prendre le départ. Au signal, il appuie sur un bouton, et la moto atteint 100 km/h en moins d'une seconde ! Les roulettes arrière servent à éviter que la moto ne se cabre. Sept secondes plus tard, il passe les 400 mètres à la vitesse de 270 km/h.

[video:http://youtube.com/watch?v=fHtAkM3CYLA 425x355]

A123-batteries-pack.jpgSeulement 4 minutes de recharge.

Ce qui propulse cette moto, c'est un moteur électrique de 500 chevaux alimenté par un ensemble de 1210 batteries d'une capacité totale de 9,1 kWh (des piles rechargeables un peu plus grosses que celles de votre appareil photo numérique). Chaque essai comme celui de la vidéo ci-dessus coûte moins de 5 centimes d'euro d'électricité, y compris le chauffage de la gomme. La capacité des batteries est suffisante pour 6 ou 7 essais. Le temps de recharge est de 4 minutes. Le bruit de moteur à explosion dans la vidéo, provient d'une autre moto qui n'est pas dans le champ de la caméra. La KillaCycle est presque silencieuse.

pack de batteries A123Bluffant ! Le secret de la Killacycle réside dans d'un nouveau type de batterie lithium-ion (Li-on) mise au point la société A123, une start-up américaine du Massachusetts. Les batteries de A123 ont déjà suscité l'intérêt de General Motors, qui les teste pour son modèle hybride Volt en cours de développement, et dont la production devrait démarrer en 2010. On sait que les électrodes des batteries Li-ion (dans un matériau à base de cobalt et de lithium) posent des problèmes de sécurité, et peuvent s'enflammer dans certaines conditions extrêmes (surchauffe, surcharge ou écrasement) ; ce qui limite l'intensité maximale du courant nécessaire aux démarrage et aux fortes accélérations.

Batteries miracles au nanophosphate.

A123, n'est pas une petite start-up. Depuis 2001, ses fondateurs ont reçu 148 millions de dollars de la part de firmes de capital risque et d'industriels. Les électrodes de ses batteries sont faites de nano-particules de phosphate de fer lithié (en anglais, nano lithium iron phosphate ) dopées avec des impuretés métalliques. Les batteries testées pour la Volt de General Motors seront capables de stocker suffisamment d'énergie pour 64 km, sans avoir recours au petit moteur auxiliaire à essence destiné à la recharge. La Volt sera vendue entre 30 et 35 000 dollars et General Motos ambitionne d'en vendre 300 000 d'ici 2014.

A123 fournit Black et Decker et de Dewalt pour certains de leurs outils électriques haut de gamme et vient de signer un accord avec Think, le fabricant de voiture électrique norvégien ( voir notre article).

Sur son site Web, A123 annonce des batteries Li-ion capables de décharges de 240 ampères (vous avez bien lu). Par ailleurs la courbe de puissance disponible en fonction de la charge est bien meilleure que celle des batteries traditionnelles, ce qui permet de moins surdimensionner les batteries et de gagner du poids. Enfin toujours selon A123, ses batteries auraient une durée de vie de dix ans (7000 cycle de recharge contre environ 500 cycle de charge pour une batterie Li-ion classique) et présenteraient moins de risque du fait d'une température de fonctionnement plus basse et d'une soupape de libération des gaz intégrée. La durée de charge serait de l'ordre de 10 minutes à 80 % de la charge et les batteries pourraient conserver la charge plusieurs années. Cerise sur le gâteau, les matériaux utilisés seraient moins polluants (aux nanoparticules près à notre avis, nous reviendrons sur ce sujet dans nos colonnes).

Les batteries au nanophosphate ne sont pas plus chères à fabriquer que des batteries Li-ion classiques, en revanche leur longue durée de vie devrait réduit considérablement le coût d'entretien d'un véhicule électrique.

KillaCycle montre l'efficacité et la simplicité mécanique de la propulsion électrique alors que les promesses d'un marché automobile en pleine mutation stimule l'investissement et la recherche dans de nouvelles technologies.

Liens Utiles

Le site de la moto Killacycle

Le site de A123

A123 fournit un kit pour transformer la Toyota Prius en Plug-in hybrid. Toutes les infos pratiques sur le site de Hymotion (en anglais).

Les aéromodélistes affectionnent les batteries A123 type M1 utilisées dans les outils Dewalt pour propulser leurs modèles réduits : capacité de 2.3Ah, poids de 70g, tension de 3.3V, résistance interne faible, autour de 8 milliohms, 60 A en continu et 120A en pointe (pendant 10 secondes), jusqu'à 10 ampères en charge, plus de 1000 cycles de charge et décharge, très grande conservation de la charge dans le temps. Voir les caractéristiques complètes ici .

Vidéo d'un test de percement d'une batterie M1 de A123 et comparaison avec une batterie Li-on standard.

 

 

 

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire lundi 01 novembre 2010 Posté par denis Helme

    Quand les industriels ou les concessionnaires désireront ou voudront réellement changer leurs manières de faire du business vis a vis de l'environnement
    On voit ce qu'ils peuvent nous sortir et plus que formidable
    A quand la moto pour nous?
    Pour rouler sur les routes?

  • Lien vers le commentaire vendredi 15 janvier 2010 Posté par Vieuxfou

    mais c'est de la dynamite cette moto. Impressionnant le départ. on dirait un avion de chasse

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.