130 millions de vélos... et moi et moi et moi

lundi 02 juin 2008 Écrit par  Alexandra Lianes

En 2007, la production mondiale de vélo a atteint 130 millions d'unités contre 52 millions de voitures. C'est ce que révèle les statistiques de l'Institut Earth Policy qui a analysé les courbes de production depuis les années 50. Globalement, depuis les années 70, la production de deux-roues a quadruplé alors que celle de voitures a doublé.

Dans les années 60, les courbes de production de vélos et de voitures était très proches. C'est dans les années 70 que la commercialisation des deux-roues a explosé pour atteindre 105 millions d'unités vendues en 1988. A partir de 1989 et jusqu'à 2001 le marché du vélo a ralenti pour repartir de plus belle au cours des six dernières années. Elément notable : la vente de vélos électriques a doublé depuis 2004 avec 21 millions d'unités vendues en 2007.
La promotion du vélo en tant que moyen de transport doux et comme alternative efficace à la voiture s'est avéré être une solution pour les villes pour réduire le trafic et diminuer la pollution. De nombreuses villes européennes ont mis en place des standards de promotion du vélo par le bais de politiques et de financements des infrastructure.
A Copenhague, 36 % des habitants font leur trajet domicile-travail à vélo. La ville planifie d'investir près de 129 millions d'euros dans les infrastructures entre 2006 et 2024 et estime qu'en 2015, la moitié des habitants utilisera le vélo pour aller au travail ou à l'école. A Amsterdam, le vélo représente 55 % des déplacements de moins de 7,5 kilomètres. Et Fribourg, une ville allemande de 218 000 habitants, investit environ 830 000 euros anuellement en faveur des deux-roues depuis 1976 ! Résultat : aujourd'hui plus de 70 % des déplacements locaux se font en vélo, à pied ou via les transports en communs.

 

La Chine fait pencher la balance

Les chinois restent les premiers utilisateurs de vélos au monde. Le pays compte pour les 4/5 e des 130 millions de vélos produits en 2007. Une tendance mise à mal par l'arrivée massive de la voiture en asie. Ainsi, de 1995 à 2005, la flotte de vélos à chuté de 35 % passant de 670 millions à 435 millions. Dans le même temps, la vente de voiture a plus que doublé passant de 4,2 millions à 8,9 millions. Accusés d'augmenter le nombre d'accidents et de ralentir le trafic, certaines villes ont même fermé les pistes cyclables. Shanghai a par exemple interdit les vélos dans certaines rues en 2004.

Voir l'intégralité des résultats sur L'institut Earth Policy

Sur DDmagazine, " Amsterdam : capitale de la mobilité durable "

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.