Les vacances, la mer, la plage : où ne pas partir ?

mardi 03 juillet 2012 Écrit par  Yves Heuillard

Les vacances, la mer, la plage : où ne pas partir

Vous rêvez de plages de sable fin et d'eaux limpides. Avant de confirmer votre réservation, renseignez-vous sur les éventuelles pollutions près de votre prochain camping, ou villa de vacances...

Croisez les informations officielles des autorités sanitaires françaises et européennes avec celles d'organisations indépendantes, ajoutez y un peu de jugeote (humm, beaucoup de jugeotte), survolez votre destination de vacances avec Google Earth, consultez quelques bases de données spécialisées et vous aurez une bonne idée de la qualité environnementale de votre lieu de vacances. Voici toutes les ressources nécessaires.

La qualité des eaux de baignade

qualité dese eaux de baignade en France.Voyons d'abord la qualité des eaux de baignades françaises, au travers du site "Baignades" du Ministère de la Santé. Une fois sur le site cliquez sur la carte, puis zoomez, puis cliquez sur la plage de votre choix, puis descendez dans la page de résultats pour obtenir l'historique des mesures de qualité de l'eau. C'est assez lent et compliqué. Une solution plus rapide consiste à générer et télécharger un rapport sur une région donnée, vous y verrez en un coup d'oeil où se situent les eaux de bonne qualité et les eaux de qualité moyenne, et mauvaise. Gardez à l'ésprit que les analyses ne concernent que l'état bactériologique (éventuelles contamination pas les eaux usées). Celles-ci sont effectuées par les Agences régionales de santé. La nouvelle directive prévoit que seuls deux paramètres micro-biologiques seront à contrôler : les entérocoques intestinaux et les Escherichia coli. Vous éviterez une gastro-entérites mais vous pourrez vous baigner dans une eaux excellente bourrée d'arsenic, de chlorure de méthylène, ou contaminée par des méningocoques, vous n'en saurez rien.

L'Agence Européenne de l'Environnement (EEA) a mis en ligne les informations sur la qualité de l'eau de plus de 21 000 plages et lieux de baignades en eau douce dont plus de 3200 pour la France. Plus de 83%  satisfont aux exigences les plus élevées et 2% seulement ne sont pas satisfaisants. Mais attention il s'agit du rapport 2015 basé sur les chiffres de 2014. Ici, le rapport qur la qualité des eaux de baignade européennes.

L'information provient de Wise (Water information sytem), le système européen d'information sur l'eau qui compile des données jusqu'alors fragmentées de différents organismes nationaux. Globalement les eaux de baignades sont bonnes, à plus de 90% mais en regardant les choses par l'autre bout de la lorgnette, vous avez néanmoins une chance sur 4 ou 5 de de vous baigner au mauvais endroit si vous ne voulez pas d'une eau seulement bonne pour la baignade, mais excellente

De manière générale, le spectre limité des analsyes officielles, et les résultats quasi uniformément excellents, nous laissent perplexe. Voici donc d'autres pistes.

Regardez où vous allez mettre les pieds

Cratographie de la qualité des eaux de baignades

Deux solutions pour visualiser les informations relatives à votre plage préférée ou à la région où vous comptez passer vos vacances : soit vous vous rendez sur la carte interactive de Wise (photo ci-dessus), soit vous utilisez les données fournies pour l'affichage avec Google Earth (photo ci dessous). C'est cette deuxième solution que nous préférons. Voici comment procéder :

1) vous vous rendez sur le site de visualisation des données de Wise; vous sélectionnez votre région, par exemple France et Ouest, et vous cliquez sur la petite icône Google Earth . Il vous faut Google Earth bien sûr (que vous pouvez télécharger gratuitement ici).
2) vous êtes immédiatement transporté sur la zone, il ne vous reste qu'à zoomer vers votre plage.
3) vous cliquez sur le nom de la plage et s'affichent les données de qualité des eaux. Reste à interpréter.

qualité des eaux de baignades en Bretagne

Les données montrent la qualité de l'eau sur les 8 dernières années selon un code couleur : bleu pour excellent, vert pour bon, orange pour "pas d'analyse" et rouge pour mauvais. Comme vous êtes d'un naturel sceptique, sinon vous ne liriez pas DDmagazine, et que Wise se fonde essentiellement sur des données fournies par des organismes officiels locaux, parfois prompts à la bienveillance, vous interpréterez les résultats avec sévérité. Une eau bonne pour la baignade, ne vous satisfera pas ; vous la voulez excellente. Bonne peut vouloir dire 2000 coliformes fécaux par 100 ml d'eau ; excellente moins de 100. Et si d'une année sur l'autre, une eau de mauvaise qualité devient excellente, vous êtes en droit de vous interroger sur la nature des actions à l'origine de ce changement.

Zones mortes ou paradis pour la plongée, à vous de choisir

ecosystemes marinsEt puisque vous êtes dans Google Earth, dans la barre latérale de gauche (faites Ctrl Alt B si vous ne la voyez pas), ouvrez le volet Infos pratiques. Puis cliquez sur Océan. S'affiche alors une multitude d'informations en provenance de sources multiples, souvent indépendantes (associations par exemples). Vous verrez en particulier les zones mortes, c'est à dire les eaux dont la ressource en oxygène, du fait de la pollution, n'est plus suffisante pour entretenir la vie. Ces informations proviennent du Virginia Institute of Marine Sciences, l'un des plus grands centre de recherches et d'études marines américain. Vous trouverer même des zones mortes en Bretagne. D'autres informations comme les "spots de plongées" (dans la rubrique Sports aquatiques) ou les zones marines protégées (Informations fournies par Protect Planet Ocean) sont de la première importance pour vous donner une idée de l'endroit où vous allez camper ou louer votre maison de vacances. Un petit tour un Google Earth est obligatoire avant de signer voter contrat..  

D'ailleurs toujours avec Google Earth et en prenant un peu de hauteur, vous prenez immédiatement connaissance de la densité de population des environs, de la présence de zones industrielles, d'élevages, de décharges publiques, de l'existence de cours d'eau, de la provenance des cours d'eau, etc... Informations d'autant plus intéressantes que la qualité des eaux de baignade selon le système Wise se fonde essentiellement sur des critères biologiques et n'inclut pas les pollutions d'origine chimique. Certes si vous allez tous les ans dans la même petite crique protégée, Wise ne vous sera pas d'un grand secours, mais si vous envisagez de passer une semaine dans un camping ou un hôtel au bord de l'eau, Wise + Google +  un peu de jugeotte peuvent vous éviter bien des désagréments.

Est-ce pollué près de mon lieu vacances ?

carte de la pollution en FranceUne autre ressource intéressante réside dans la carte du Registre Français des Emissions Polluantes. Le registre consigne les émissions d'une centaines de polluants pour l'eau et une cinquantaine de substance toxique et cancérigène que l'on peut trouver dans l'air. Quitte à trouver une belle plage et une eau pure autant respirer sans s'asphyxier ! Cliquez sur Recherche par cartographie. Nous vous invitons dans un premier temps à ne sélectionner que l'affichage de l'activité Déchets et traitements.

Pour mieux décoder, sachez que U.T.O.M veut dire Unité de Traitement des ordures ménagères. Pour en savoir plus sur le registre lisez notre article Est-ce pollué près de chez vous.  Vous y trouverez d'autres sources d'informations.
Les plus tatillons, pourront consulter les sites suivants :
Le portail des sites pollués du Ministère de l'Ecologie
Le site des installations classées  
L'inventaire des anciens sites industriels
Notre survol des installations nucléaires en France (en vidéo), dont un certain nombre sont sur le littoral. Pour en savoir plus sur les rejets radioactifs (une centrale nucléaire rejette, en fonctionnement normal, des effluents gazeux et liquides dans l'environnement), nous vous indiquions les années précédentes de vous rendre sur le site de Société Française d'Energie Nucléaire, mais la page qui détaillait les effluents et rejets n'est plus accessible cette année. Vous pouvez-vous rendre sur site de Greenpeace. Greenpeace publie aussi une carte des installations nucléaires de tous types en France.

Attention aux algues vertes

Ces dernières années le développement d'algues vertes sur certaines plages bretonnes a fait parfois la une de l'actualité. Des dizaines de milliers de tonnes sont ramassées chaque années sur les plages bretonnes. Le site officiel du tourisme en Bretagne donne la situation des plages et expose une série de conseils auprès des touristes ; tout en précisant qu'on peut malgré tout se baigner près de ces « marées vertes »... De qui se moque-t-on ?

La pavillon bleu

Le Pavillon Bleu valorise chaque année les communes et les ports de plaisance engagés dans une démarche globale de gestion de l'environnement. Les critères du pavillon bleu ne concerne pas seulement la qualité de l’eau, mais aussi la gestion des déchets, l’environnement général et surtout l’éducation à l’environnement. Carte des communes ayant obtenu le Pavillon BleuC'est un jury qui décide de l'attribution du label, sur la base de la conformité des communes au regard de la réglementation et sur les politiques en matière d'environnement.

Pour être labellisée, une commune doit se porter candidate et prendre en charge les frais de la procédure de labellisation, ce qui de notre point de vue biaise les résultats. Le pavillon bleu labelise 4000 plages et ports de plaisance dans 49 pays d'Europe, d'Afrique, d'Amérique, et d'Océanie. En France cette année, l'écolabel Pavillon bleu a été décerné à 166 communes en France et 97 ports en 2015, soit plus de 400 plages, pour récompenser la qualité de leurs eaux de baignade et leurs efforts pour respecter l'environnement.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.