De la bière bio à la brasserie artisanale

vendredi 01 août 2008 Écrit par  Romain Houette

L'été est la saison idéale pour déguster une mousse. Sur les terrasses, ils sont nombreux à savourer une blonde ou une brune bien fraîche. Mais peu pour l'instant ont goûté la nouvelle bière en vue : la bière biologique. La société américaine Anheuser-Busch's s'est lancée, depuis peu, sur le marché du bio. Le principe : un processus de production qui respecte l'environnement et des céréales cultivées selon les normes biologiques. En France, quelques 200 petits brasseurs aux techniques traditionnelles rivalisent avec les deux géants industriels que sont Heineken et Kronenbourg. Cet été offre ainsi l'occasion idéale de visiter les microbrasseries, ces petites enseignes locales qui brassent des bières uniques et artisanales. 

Aux Etats-Unis, ce sont plusieurs grandes brasseries qui ont choisi la cause (et le marché) de l'environnement en développant et en commercialisant la bière biologique. La société Anheuser-Busch's, à qui l'on doit la célèbre Budweiser, a récemment créé sa bière bio, la « Stone Mill Organic Ale » (la Bière Bio du Moulin de Pierre). Principale caractéristique de cette mousse : le malt d'orge utilisé est certifié 100 % biologique par le Département d'Agriculture des Etats-Unis (USDA). Mais Anheuser-Busch's affirme aussi que 97 % de tous les déchets associés à la fabrication de leur bière bio sont recyclés, et qu'ils utilisent au maximum les ressources renouvelables, telles que l'énergie hydraulique. La société est également attentive à sa consommation en eau. Cette ressource est souvent utilisée en grande quantité pour produire de la bière (7 litres d'eau pour 1 litre de bière). Anheuser-Busch explique sur son site internet réutiliser l'eau ayant servi à la fabrication de la bière réduisant ainsi " les besoins en engrais et en eau pour irriguer les champs ".  

microbrasserie lakepeople,sxc Mais si la production de ces bières est biologique, leur distribution reste très gourmande en pétrole et donc fortement émettrice de CO2. C'est pourquoi, préférer les microbrasseries locales peut être une bonne alternative. Et puis, les amateurs de bière ne me contrediront pas, rien n'égale la vraie bière artisanale.

En France, on dénombre plus de 200 microbrasseries. Wikipédia en dresse une liste région par région, en indiquant le type de la brasserie (commerciale, artisanale, ferme-brasserie, etc.), la commune dans laquelle elle est située et la liste des bières que chacune propose. L'encyclopédie propose également une liste similaire, mais moins complète, qui répertorie les microbrasseurs au Québec.

Bien sûr, la Belgique, qui comptait autrefois plus de brasseries que d'églises, possède aussi ses microbrasseries. La Brasserie Dupont par exemple est une société familiale dont une partie de la production porte la marque Biogarantie, marque privée qui fait office de label bio officiel (certifiée par l'organisme Ecocert). Bière au miel biologique ou bière brassée à partir d’un mélange de malt d’orge et de froment biologiques, chez Dupont on sert de la bière bio depuis 1990. L'occasion d'offir à vos papilles de nouvelles saveurs. 

Quelques adresses de microbrasseries :

Microbrasserie de Chamonix, Haute-Savoie

Microbrasserie des Diaoulig, Côtes-d'Armor

Microbrasserie du Lac Saint Jean, Québec

A lire également sur DDmagazine

Les petits fermiers offrent la meilleures chance d'alimenter le monde par Gorge Monbiot

Comment vous assurez que ces légumes sont bios ?

Bios ou pas bios : la question des fertilisants

Qu'est-ce qu'on mange ? Nos conseils pour manger 100 % bio