Maison pour la Planète : test d'étanchéité à l'air

lundi 27 octobre 2008 Écrit par  Alexandra Lianes
maison-planete-interieur.jpg

Maison passive dite Maison pour la Planète à Meythet en Haute-Savoie : suite du chantier où depuis notre dernière visite le triple vitrage a été posé, le système de géothermie implanté et le fameux test d’étanchéité à l’air, le blower door test, réalisé. Les épisodes précédents sur DDmagazine : 1) Détails du projet de maison passive ; 2) Premier reportage sur les fondations et la structure ; 3) Tout sur l'isolation de l'enveloppe ; 4) La couverture du bâtiment.

Une fois hors d’eau, hors d’air, c'est-à-dire, a priori étanche à l'eau et à l'air, la Maison pour la Planète est passée au fameux test d’étanchéité à l’air, appelé en anglais le blower door test. Une épreuve pour tout chantier qui vise la certification passive Minergie-P-Eco.

Chantal Brée du bureau d’architecte Beauquier Architecte explique dans la vidéo ci-dessous le déroulement des tests réalisés par l'entreprise Energie Positive. Le bâtiment est passé sous l'objectif d'une caméra thermique avant d'être placé sous pression pour le test d'étanchéité à l'air. Quel est l'intérêt de réaliser ces tests ? Réponse dans la vidéo.

[video:http://fr.youtube.com/watch?v=AEYnBOYXXyg 425x344]

Précision : d'après ce premier test d'étainchéité, le débit d'air est de 0,68 m3/heure (et non 0,65 comme indiqué dans la vidéo). L'objectif pour obtenir la certification Minergie P est d'atteindre une valeur inférieure à 0,6.

La Maison pour la Planète est confrontée à des obligations réglementaires incompatibles avec les exigences des maisons passives. C’est le cas ici sur les fenêtres puisque la réglementation française impose aux fabricants de fenêtres un système de drainage des menuiseries pour évacuer les possibles, mais rares, surtout sur du triple vitrage, infiltrations d’eau dues à la condensation. Dit autrement la réglementation impose des orifices de ventilation dans la fenêtre, incompatible avec les objectifs d'étancheité d'une telle construction.

Voir les explications dans la vidéo ci-dessous de Patrick Bouvry, directeur adjoint de l'entreprise Dunoyer, chargé de la mise en oeuvre du vitrage.

[video:http://fr.youtube.com/watch?v=7z0rQfkjE_E 425x344]

Pour résoudre ce problème, le bureau d'architecte Beauquier Architecte, en accord avec le bureau de contrôle du DTU (Document technique unifié) a décidé de passer outre la réglementation. La solution envisagée : réaliser un joint en silicone entre le parclose et le reste de la menuiserie. Une opération qui demande a être extremement précis pour espérer avoir des résultats, semble redouter l'architecte Eric Beauquier. 

Cette réglementation qui impose un drainage du vitrage n'existe pas en Suisse ni en Allemagne. 

Un plancher technique au 1er étage

Afin d'éviter d'écraser les gaines électriques au sol, les différents corps de métier se sont accordés pour aménager un plancher technique avec un vide d'air. Ce plancher en OSB sur des lambourdes sera recouvert de 35 mm de laine de bois en isolant phonique avant d'être recouvert d'une chappe classique et du plancher chauffant / rafraichissant. 

Géothermie de surface
geothermie-maison-planete1.jpgGrâce à 400 mètres de capteurs horizontaux placés à 1,20 mètres de profondeur et couplé avec une pompe à chaleur, le bâtiment de 700 m² est chauffé et refroidi via un plancher chauffant / rafraichissant. La Maison pour la planète est équipé d’une centrale d’énergie compacte du fabriquant allemand Zenhder qui comprend la pompe à chaleur ainsi que le système de ventilation double-flux avec récupération de chaleur. La ventilation du bâtiment est assurée par des boîtes de diffusion de l’air incrustées dans le plancher. (Photo à gauche - DR : Prioriterre) 

maison-planete-cuve-eau-pluie.jpg

Récupération de l'eau de pluie
Une cuve en polypropylène double peau de 18 000 litres d’eau doit être enterrée dans les prochains jours. L’eau récupérée servira pour les usages non-potables : pour l’arrosage et pour les sanitaires.

Entreprises et fournisseurs à ce stade

Test d’étanchéité à l’air : Energie positive - Centrale d’énergie compacte pour la géothermie et la centrale double flux : fournisseur Zenhder et cuve eau de pluie Sotralentz; Installation : Poisson S.A Génie Climatique. Triple vitrage : Bieber Bois.

A lire également sur DDmagazine :

Une maison passive à Paris

Un grand ensemble zéro énergie en Suisse