Une maison bioclimatique en ossature bois

vendredi 07 novembre 2008 Écrit par  Alexandra Lianes

maison-du-mois-construction-durable.jpg

A 640 mètres d’altitude, face au sommet du Parmelan, à Villaz (Haute-Savoie), la magnifique maison en ossature bois de la famille de François S. retient l’attention. Le propriétairea conçu lui-même sa maison et supervisé ses travaux. « Je ne connaissais rien au bâtiment » confie-t-il. Mais sa sensibilité à l’environnement l’a mené sur le chemin de la construction bioclimatique. « Le but c’est de ne pas trop consommer grâce à une conception intelligente et raisonnable de la maison ». François a ouvert les portes de sa maison à DDmagazine. Présentation des choix techniques, diaporama photo à l’appui. 

L’architecture bioclimatique* s’appuie sur la valorisation des apports solaire. Les espaces de vie, installés en façade sud, profitent au maximum des calories du soleil grâce à de grandes baies vitrées. Au nord, les ouvertures sont minimisées et servent aux espaces tampons (garage, locaux annexes). En lame de fond : minimiser les besoins en chauffage l’hiver et, en été, garder la maison fraîche.

Pari réussi pour la maison de François. Pour 270 mètres carré de surface, la facture pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire n’est que de 1 200 € pour environ 6 tonnes de granulés au bois et une consommation d’environ 50 kWh/m²/an.

maison-du-mois-2.jpg

La difficulté, souligne François, c'est que la maison en bois a peu d’inertie l’été. Le risque de surchauffe était donc un élément crucial. La solution, explique le propriétaire : « Se protéger du chaud la journée grâce à l’avancée de toit et les brise soleil et ventiler la nuit pour refroidir la maison. » 

Pour arriver à ce résultat, François a conçu les plans de sa maison (voir plus bas). Et pour être sûr que la maison, dans sa conception, ne posait pas de problème, il a fait appel à un cabinet d’étude thermique. « L’étude thermique a été utile pour voir le comportement de la maison l’hiver et surtout l’été », explique François. Elle a permis de « conforter certains choix », dont l’objectif de consommation de 50kWh au mètre carré par an et le dimensionnement de la chaudière. 

Pour cette maison de 270 mètre carrés, équipée, et aménagée (cuisine, salles de bains, peintures) le coût de la construction s'élève à 2000 € du mètre carré.

Les étapes de la construction

{slimbox album=|maison-du-mois| title=|Fondations sur terre-plein : dalle en béton sur moellons|}images/stories/maison-du-mois/image01.jpg{/slimbox}{slimbox album=|maison-du-mois| title=|Ossature en bois livrée en panneaux|}images/stories/maison-du-mois/image02.jpg{/slimbox}{slimbox album=|maison-du-mois| title=|Ossature et bargage douglas et sapin. Bois de provenance locale.|}images/stories/maison-du-mois/image03.jpg{/slimbox}{slimbox album=|maison-du-mois| title=|Les panneaux en bois de l’ossature ont été livrés prédécoupés puis montés sur le chantier. |}images/stories/maison-du-mois/image04.jpg{/slimbox}

{slimbox album=|maison-du-mois| title=|Bardage.|}images/stories/maison-du-mois/image11.jpg{/slimbox}{slimbox album=|maison-du-mois| title=|En toiture : un plancher en bois a été posé sur les chevrons pour accueillir l'isolation en  toiture par l’extérieur.|}images/stories/maison-du-mois/image05.jpg{/slimbox}{slimbox album=|maison-du-mois| title=|Isolation en toiture avec 10 centimètres de panneaux de polyuréthane|}images/stories/maison-du-mois/image06.jpg{/slimbox}{slimbox album=|maison-du-mois| title=|Couverture : tuiles en terre cuite|}images/stories/maison-du-mois/image07.jpg{/slimbox}

{slimbox album=|maison-du-mois| title=|toutes les ouvertures sont équipées de double vitrage et de brise soleil pour limiter les apports solaires l’été |}images/stories/maison-du-mois/image08.jpg{/slimbox}{slimbox album=|maison-du-mois| title=|A l’intérieur, les murs sont isolés avec 120 mm de ouate de cellulose projetée humide dans des caissons. Isolation fermée avec un pare vapeur puis finition avec du Fermacell + 2 couches d’enduit + peinture|}images/stories/maison-du-mois/image09.jpg{/slimbox}{slimbox album=|maison-du-mois| title=|Plancher chauffant au sol sur les deux niveaux. Chappe anhydrite sur les tuyaux du plancher hydraulique + 50 mm d'isolant TMS polyuréthane+ isolation de la dalle sur le côté (50 mm). Revêtement de sol : parquet.|}images/stories/maison-du-mois/image10.jpg{/slimbox}{slimbox album=|maison-du-mois| title=|La maison terminée au terme d'un an de travaux.  |}images/stories/maison-du-mois/image12.jpg{/slimbox}

Légendes (De droite à gauche et de haut en bas) 

Cliquer sur la première image pour voir le diaporama

1 - Fondations sur terre-plein : dalle en béton sur moellons.

2 - 3 Ossature en bois douglas et sapin livrée en panneaux. Bois de provenance locale. 

4 -  Les panneaux en bois de l’ossature ont été livrés prédécoupés puis montés sur le chantier.

5 - Bardage

6- En toiture : un plancher en bois a été posé sur les chevrons pour accueillir l'isolation par l’extérieur. 

7 - Isolation en toiture : 10 centimètres de panneaux de mousse polyuréthane (TMS) + contre chevrons + liteaux.

8 - Couverture en tuiles en terre cuite (Alpha 10).  

9 - Vitrage : toutes les ouvertures sont équipées de double vitrage et de brise soleil. 

10- A l’intérieur, les murs sont isolés avec 120 mm de ouate de cellulose projetée humide dans des caissons. Isolation fermée avec un pare vapeur puis finition avec du Fermacell + 2 couches d’enduit + peinture

11 - Plancher chauffant au sol sur les deux niveaux +chappe anhydrite sur les tuyaux du plancher hydraulique
Isolant TMS – polyuréthane : 50 mm. Isolation de la dalle sur le côté TMS 50 mm

12 -  La maison terminée au terme d'un an de travaux.

A l'intérieur... 

Cliquer sur la première image pour voir le diaporama

{slimbox album=|maison-du-mois-interieur| title=||}images/stories/maison-du-mois-interieur/image01.jpg{/slimbox}{slimbox album=|maison-du-mois-interieur| title=||}images/stories/maison-du-mois-interieur/image02.jpg{/slimbox}{slimbox album=|maison-du-mois-interieur| title=||}images/stories/maison-du-mois-interieur/image03.jpg{/slimbox}{slimbox album=|maison-du-mois-interieur| title=||}images/stories/maison-du-mois-interieur/image04.jpg{/slimbox}

Les plans de la maison

Télécharger les plans au format PDF

Equipements

- Chaudière Okofen Pellematic 20 à alimentation automatique
- Planchers hydrauliques chauffants
- Double vitrage Isomir peu émissif en aluminium avec lame d’argon (sur mesure)
- VMC simple flux suspendue la nuit grâce à une horloge placée sur le tableau
- Cuve de récupération d’eau de pluie en béton de 5000 litres posée en même temps que la fosse sceptique.
- Ampoules à économie d’énergie avec télé variateuus – parfois incompatibles avec le CFL
- Brise soleil + avancée de toit d’un mètre cinquante sur la façade sud
- Inclinaison du toit à 60 ° pouvant accueillir une installation solaire.

Si c’était à refaire

proprietaire.jpgDans sa globalité, le propriétaire est « très satisfait du résultat ». Mais si c’était à refaire, François ferait sans doute appel à un architecte, ce qu’il n’a pas fait pour cette maison en raison des coûts d’honoraire. Pourquoi ? « Pour aller plus loin dans l’écologie et faire une maison passive ».
En outre, François confie qu’il construirait une maison plus petite – et donc moins coûteuse. « Je me suis laissé embarquer dans un projet ambitieux. Notre maison à un côté luxueux dont on pouvait se passer. »
Sur les choix techniques, François est satisfait. Un couac à noter toutefois. Le conduit de la cheminée placé à l’extérieur sur le pignon ouest de la maison n’est pas utilisé. En cause : un défaut de conception par un artisan malhonnête, qui « a disparu de la circulation depuis ». « J’ai fais l’erreur de ne pas faire d’appel d’offre sur la cheminée », confie François.
Dernier conseil du propriétaire : toujours vérifier ce qui est inclus dans les prix.

Panneau de chantier

Charpentier : DESA Charpente. Seynod
Chauffage/plomberie : Solstice. La Balme de Sillingy
Chapes :Entreprise ANS
Ec’Eau thermie
Huisseries/ Menuiseries : Isomir. Alby-sur-Chéran
Isolation : Bati-Logic (anciennement Isologic) Bregnier Cordon (01)
Terrassement. Stéphane Vuillermoz. La Balme de Sillingy.
Ossature bois. Vouillon SAS. Trembly (71)
Etude thermique : Izuba énergies

L'architecture bioclimatique expliquée sur Wikipedia

6 Commentaires

  • Lien vers le commentaire lundi 22 août 2011 Posté par JN

    Article très intéressant, malheureusement le lien vers les plans ne semble pas marcher ???

    Habitant près de Villaz, j'avais déjà  repéré cette maison mais je suis étonné qu'elle fasse 270m2 : peut être avec les annexes ?

  • Lien vers le commentaire jeudi 18 février 2010 Posté par Yeah

    Super genial le site! J'ai eu 18.5 a mon expsosé grace a toi super site! hihi X
    XDeiiii:P

  • Lien vers le commentaire mardi 29 septembre 2009 Posté par mesot.xavier@wanadoo.fr

    Superbe maison, malgré les critiques de certains le bioclimatique n'empêche pas la taille, et franchement le confort de sa famille vaut bien quelques jaloux

  • Lien vers le commentaire vendredi 14 août 2009 Posté par johann

    >:( 270m2 pour une maison individuelle c'est pas du bioclimatique !
    cu bois pour le chauffage c'est bien! mais pour la maison de la mousse polyurethane on croit rever !!!! y a rien d'écologique la dedans ! je pense quand énergie grise cette maison à  du polluer plus qu'une maison traditionnelle!
    la prochaine fois,utilisez donc les ressources de votre village : paille pour l'isolation et terre argileuse pur les enduits c'est ecolo,naturel, et aucune transformation nécessaire ! a bon entendeur
    ;)
    johann

  • Lien vers le commentaire mercredi 18 février 2009 Posté par Ju

    Très belle réalisation. Toutefois 1200 € /an de chauffage (eau compris) c'est énorme !
    C'est ce que je paye avec une maison ancienne mal isolé et chauffage tt electrique (radiateur au top qd même ;-)......
    Mais je ne suis pas étonné avec 270 mò ! Soit vous aves une douzaine d'enfants soit vous hébergé une équipe de rugby ....
    Trop grande pour un logement individuelle. Dommage ...
    Mais nous devons souligner le travail effectué, la qualité de la réalisation et surtout l'initiative plus qu'interessante.
    Merci,
    (vous roulez en Hummer ?;-)
    Mais ce la n'enlève en rien à 

  • Lien vers le commentaire mardi 18 novembre 2008 Posté par Luc

    270 mò !!! pour une maison individuelle... on croit rêver ; sans architecte de plus, pourtant obligatoire à partir de 170mò. N'y a-t-il pas une erreur ?
    Dommage car la démarche est bonne mais n'oublions la sobriété : c'est elle qui est la meilleure source d'économie (financière et pour la planète !)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer votre nom.
Le code HTML n'est pas autorisé.